Compréhension orale: Post-attentats

la-tour-eiffel-aux-couleurs-du-drapeau-francais-en-hommage-aux-victimes-des-attentats-de-paris-le-16-novembre-2015_54645_

 

Anticipation:

Donnez une définition du mot “attentat”.

Quels autres mots pouvez-vous relier à cette idée d’ “attentat”?

 

Mise en route:

Lisez le titre de la vidéo: Post-attentats: «On est tristement habitués»

Etes-vous d’accord avec ce titre?

A votre avis, qu’allez-vous voir dans cette vidéo?

 

Vérifiez si vous aviez raison en regardant la vidéo avec le son:

http://leshautparleurs.tv5monde.com/reportages/post-attentats-%C2%AB-est-tristement-habitu%C3%A9s%C2%BB

 

Aide pour comprendre le vocabulaire de la vidéo :

ça ne loupe pas !; louper = rater

Un climat de soupçon ; Soupçonner= suspecter

C’est surtout notre liberté qui en prend un coup = c’est surtout notre liberté qui est touchée.

 

Compréhension globale:

De quelle type de vidéo s’agit-il?

  • une bande annonce
  • un clip
  • un reportage
  • un extrait de film

Quels pays sont concernés par cette vidéo?

Qui sont les personnes qui y participent?

 

Compréhension détaillée:

Complétez le tableau suivant avec les informations que vous comprenez:

 

Où sont les reporters exactement ? Quels ont été les dispositifs de sécurité après les attentats ? Quelles ont été les conséquences des dispositifs de sécurité ? Quels ont été les changements d’habitudes des gens ?
Paris  

 

 

 

Bruxelles  

 

 

 

Barcelone  

 

 

Londres  

 

 

 

 

Analyse d’une phrase de la vidéo :

“On s’était promis (1) que ça ne changerait (2) rien, ici, à Bruxelles.”

Cette phrase est au discours rapporté au passé.

Quel est l’infinitif des verbes en gras. A quels temps sont-ils? Compléter le tableau suivant:

(1)

 

(2)

 

Aide-mémoire:

Les temps du discours rapporté au passé cours

Transformez cette phrase au discours rapporté au présent.

“On s’était promis que ça ne changerait rien, ici, à Bruxelles.”

______________________________________________________________

 

Transformez cette phrase au discours direct:

“On s’était promis que ça ne changerait rien, ici, à Bruxelles.”

______________________________________________________________

 

Production écrite:

Des attentats ont-ils eu lieu dans votre pays? Où? Quand? Y a-t-il eu un dispositif de sécurité spécifique depuis? Vos habitudes ont-elles changé?


Correction des activités:

Compréhension globale:

De quelle type de vidéo s’agit-il?

  • une bande annonce
  • un clip
  • un reportage
  • un extrait de film

Quels pays sont concernés par cette vidéo?

La France, la Belgique, l’Espagne et le Royaume Uni.

Qui sont les personnes qui y participent?

Ce sont de jeunes francophones qui habitent dans les villes où il y a eu un ou des attentats.

Béatrice est à Paris.

Henri est à Barcelone.

Nadim est à Londres.

Caroline est à Bruxelles.

 

Compréhension détaillée :

Complétez le tableau suivant avec les informations que vous comprenez :

Où sont les reporters EXACTEMENT ? Quels ont été les dispositifs de sécurité après les attentats ? Quelles ont été les conséquences du dispositif de sécurité ? Quels ont été les changements d’habitude des gens ?
Paris Devant le Bataclan. Grande présence des militaires.

Etat d’urgence dès le lendemain des attentats de novembre 2015. La loi anti-terroristes depuis novembre 2017.

Davantage de contrôles.

Se sentir surveillé en permanence.

 

Un climat de soupçon.

Ne plus aller à des endroits trop fréquentés.
Bruxelles A la station de métro Maelbeek. Grande présence des militaires. Des parents n’ont pas voulu que leurs enfants fassent un stage scolaire dans le quartier de Molenbeek, où vivaient certains terroristes de Paris. Peur. On s’habitue à la présence des militaires.

Caroline était oppressée par la présence massive de militaires à Bruxelles mais elle s’y est habituée.

Barcelone Sur Las Ramblas. Aucun dispositif de sécurité spécial.

4 policiers sur Las Ramblas.

Aucune conséquence spéciale. Les attentats ont très vite été oubliés donc pas de changements d’habitudes de la part des Barcelonais.
Londres Sur London Bridge. Des caméras de surveillance depuis l’attentat de juillet 2005.

Des barrières ont été construites entre les piétons et la route sur London Bridge.

Détentions sans inculpations possibles.

Surveillance des communications en masse.

/ /

 

Analyse d’une phrase de la vidéo :

“On s’était promis (1) que ça ne changerait (2) rien, ici, à Bruxelles.”

Cette phrase est au discours rapporté au passé.

Quels sont les verbes à l’infinitif des verbes en gras. A quels temps sont-ils ? Compléter le tableau suivant :

 

(1)      Se promettre

 

Plus-que-parfait
(2)      Changer

 

Conditionnel présent

 

Transformez cette phrase au discours rapporté au présent.

“On s’était promis que ça ne changerait rien, ici, à Bruxelles.”

On se promet que ça ne changera rien.

Le verbe introducteur “se promettre” doit être au présent. Le conditionnel se transforme en futur simple dans un contexte présent.

 

Transformez cette phrase au discours direct :

“On s’était promis que ça ne changerait rien, ici, à Bruxelles.”

« Ça ne changera rien ici, à Bruxelles ! » 

On peut supprimer “se promettre” qui joue le rôle d’un verbe introducteur principalement utile pour le discours rapporté.

 

 

 

 

Compréhension orale: Bande annonce de Swagger

images (3)

Mise en route:

Regardez les premières images de la vidéo sans le son.

  • Faites un premier arrêt sur image à 2 secondes. Que voyez-vous? Où se passe la scène?
  • Faites un deuxième arrêt sur image à la seconde 17. Que voyez-vous? Où se passe la scène?

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19565347&cfilm=246813.html

Regardez toute la bande annonce sans le son:

A votre avis, quels thèmes vont-ils être traités dans la bande annonce?

 

Compréhension globale:

Regardez la vidéo avec le son.

Qui voyez-vous?

Que voyez-vous?

Où cela se passe-t-il?

Quand?

De quel genre cinématographique s’agit-il?

 

Compréhension détaillée:

A votre avis, qu’est-ce qu’un “Français de souche”?

 

Complétez le tableau avec les idées que vous comprenez. (Ne citez pas)

La vie en banlieue

 

 

Le racisme

 

 

Le Français « de souche »

 

 

La mode

 

 

Mickey

 

 

Etre amoureux

 

 

Quelles impressions donnent les descriptions des Français “de souche”?

Que cela montre-t-il sur la société française?

Expliquez les expressions suivantes:

 

“ils ont le style clonage”

 

“il dégage quelque chose”

 

“François Hollande, quand il marche, c’est pas trop ça.

 

Production écrite:

A votre avis, quels aspects de la vie française le réalisateur a-t-il voulu montrer? Pourquoi? Quelles sont les solutions possibles?

 

Transcription de la bande annonce:

« Les architectes, ceux qui vivent dans, dans les grandes villes. Eh ben… ils savent pas la vie de banlieue, comment c’est etc … Ils font de grands bâtiments, après comme le bâtiment, il est grand, eh ben, après les gens ils veulent pas vivre dedans.

 

Vous êtes raciste ? Parce que je suis noir ? Parce que je suis noir ? Et vous… Ah les Al Qaida et tout ça…… Oh la la ! Il faut sortir tout ça de la France. Là, dans les écoles même.

 

J’connais pas les Français de souche.

 

C’est rare qu’on en voit, des purs Français, quoi.

 

Peut-être que j’en ai déjà rencontrés, mais peut-être je les ai oubliés, en fait.

 

Moi, je les ai déjà rencontrés à Paris et je les considère comme des personnes normales.

 

Tous mes rêves, ils tournent autour de la mode. Tout le monde s’habille en jogging, baskets. Ils ont le style clonage.

 

J’aimerais être Obama.

 

Il a un charisme fou, il sait marcher. Puis il dégage quelque chose. François Hollande, quand il marche euh… (C’est) pas trop ça.

 

Il y a aucun épisode de Mickey que j’aime. Ça me fait peur, Mickey. C’est une sourie qui parle et qui chante et qui danse.

 

Etre amoureux. J’sais pas. C’est quand tu penses que t’as trouvé… euh… la personne qui te manquait.

 

Ils se font des bisous sur la bouche.

 

Ça rajoute un truc à la vie. »

 

 

 

Les significations de “on”

paris-253922_960_720

On= Les gens:

Pendant la Chandeleur, en France, on mange des crêpes.

“on” peut être remplacé par “les gens”.

 

On = quelqu’un

Quand j’étais à Marseilles, on m’a conseillé de visiter le Vieux Port.

“on” peut être remplacé par “quelqu’un”.

 

On = nous (informel)

Quand on était à Paris, on a loué des vélos.

“on” peut être remplacé par “nous”.

Podcast: Quelques particularités françaises

téléchargement (1)

 

 

Transcription:

Bonjour tout le monde. Bienvenue sur CaliFrenchlife. Aujourd’hui nous allons parler de quelques particularités françaises. (Jingle)

Voici quelques éléments de la vie quotidienne des Français , qui ne sont pas aussi présents dans d’autres cultures:

Numéro 1 :

Le bol : Il fait partie de la vie quotidienne des Français lors du petit-déjeuner : un bol de céréales, un bol de lait, un bol de chocolat chaud, un bol de café. C’est le récipient idéal pour y tremper les croissants le matin !

 

Numéro 2 :

Le sirop : Les Français mettent une dose de sirop aux saveurs fruitées dans de l’eau, dans leur limonade et dans leur bière pour varier les plaisirs.

 

Numéro 3 :

L’étendoir à linge : Même s’il ne fait pas toujours beau et chaud en France, beaucoup de gens n’ont pas de sèche-linge. Donc ils étendent leur linge à l’extérieur de leur maison ou dans leur appartement, près du chauffage en hiver.

baby-girls-clothes-line

 

Numéro 4 :

La pharmacie française : On y trouve uniquement des médicaments ou des produits qui ont un lien direct avec le corps. Ce n’est pas comme aux Etats-Unis où les pharmacies sont de vrais supermarchés.

Pharmacie_Malard,_Commercy

 

Numéro 5 :

Le cabinet d’un médecin ou d’un dentiste. En fait, on peut trouver ce genre de cabinets dans une maison individuelle ou dans un immeuble ordinaire où des gens habitent.

 

Numéro 6 :

On peut tout acheter dans les marchés : on y trouve, bien sûr, des produits frais mais on y trouve également des nappesdes friandises, des outils, des produits d’entretien pour la maison, des vêtements, du parfum, du maquillage… Etc.

 

Numéro 7 :

 L’apéro : C’est la contraction du mot « apéritif ». Il s’agit d’un moment convivial partagé autour d’un verre. Il peut être alcoolisé ou non. On peut aussi manger des chips, des olives, des tranches de saucisson sec, des tomates cerises, des cacahuètes et des biscuits apéritifs… Il a souvent lieu avant un repas.

 

Numéro 8 :

Des villages. Parfois, on en trouve sans sans aucun commerce. On peut même les traverser sans s’essouffler tellement qu’ils sont petits.

 

Numéro 9 :

Le pastis : C’est une boisson alcoolisée à l’anis et à la réglisse. C’est une boisson très populaire dans le sud de la France pendant l’apéro depuis les années 20. Son nom veut dire « mélange » en provençal.

 

Numéro 10 :

L’eau gazeuse: Les Français sont de grands consommateurs d’eau gazeuse également appelée “eau pétillante”. Ils ont même le choix de la taille des bulles : eau pétillante ou finement pétillante.

 

Explication des mots en gras :

 Tremper= plonger quelque chose dans un liquide

Obligatoire = être une obligation

Une ordonnance = une prescription

Le cabinet = un bureau et une salle de consultation utilisés par les docteurs et les dentistes.

Un médecin = un docteur

Une nappe= morceau de textile utilisé pour couvrir une table

Des friandises= des douceurs sucrées : des bonbons, des chocolats…

Le provençal = langue régionale parlée en Provence, dans le sud de la France.

 

Ecoutez CaliFrenchlife Podcast sur iTunes: unnamed (6)

 

Why is it necessary to teach a language in the target language ?

chalkboard-152414_960_720

 

There are several theories about the way of teaching foreign languages. Using the native language of the students seems to be comfortable for everyone. Indeed, the teacher is sure that everybody understands and the students cannot be totally lost and confused. But using the native language shouldn’t last and shouldn’t be part of your way of teaching a foreign language. When your students are total beginners, using the native language from time to time can be necessary to guide them in their discovery, but after a few classes, the teacher should only speak in the target language and be creative because being in an authentic situation of communication is the best to be trained for real life!

Being totally immersed in the target language has a lot of advantages.

First, the students can live the challenges that they would face in the country where they speak the target language. Consequently, they will have to find strategies of communication and will have the possibility to live the pleasures and the uncomfortable situations that they would live in real life.

Second, the students are more stimulated when they know that they need to try to understand everything to be able to participate in the target language. So the language class does not look like any other class. It’s less boring and it’s challenging.

Third, being immersed helps the students get more communication skills quickly. Indeed, their brain will think in the foreign language more naturally and it will help them communicate in a more efficient way (without translating).

Fourth, when everybody must speak the same language in the classroom, everybody is in the same situation. In other words, everybody is making efforts. It can create a certain solidarity between the students, which is very positive for the atmosphere in the classroom.

Fifth, speaking the target language all the time using authentic documents can help your students understand the foreign linguistic system and the foreign culture more easily. It’s important to help them become more open-minded. Open-mindedness is essential to be tolerant.

Sixth, when your students are English-speakers, total immersion in the foreign language is better because they cannot escape from an uncomfortable situation using their native language.

On the other hand, from time to time, when you choose the moment, it is fundamental to give a chance to your students to express themselves in their native language about what they can reflect about the differences and similarities between the linguistic systems and cultures. But these discussions should be limited in time and you must be clear about the fact that it is a special moment to help them be aware of more things in their learning. Then, when you start speaking the target language again, it must be clear for everyone that it must be the lingua franca of the classroom again.

As a conclusion, teaching in the target language will help your students be better from a linguistic and cultural point of view and more efficient in less time. Independence in communication is what everybody wants that’s why the native language of the students should be left at the door of the classroom.

Compréhension orale: Marius “Tu me fends le coeur”

Marius est, à l’origine une pièce de théâtre écrite par Marcel Pagnol. C’est le premier volet de la Trilogie Marseillaise: Marius (1929), Fanny (1931), César (1936).

L’extrait de la vidéo est tiré de Marius, film sorti en 1931.

Sur la première image de cet extrait, vous pouvez voir le Pont transbordeur qui traversait le Vieux-Port de Marseille jusqu’au 22 août 1944, année où il a été partiellement détruit par l’armée allemande lors de la bataille de Marseille.

 

Pont_Transbordeur-01

 

Anticipation:

Où se trouve Marseille?

Que savez-vous de la ville?

Connaissez-vous des oeuvres de Marcel Pagnol?

 

Compréhension globale:

Regardez la vidéo sans le son:

Où se passe la scène?

Combien y-a-t-il de personnages?

Que font-ils?

A votre avis, quel est le lien entre les différents personnages?

A votre avis, quel est le thème principal de cette scène?

 

Regardez la vidéo avec le son, vérifiez vos réponses aux questions précédentes, corrigez les réponses erronées si nécessaire.

 

Compréhension détaillée:

Regardez à nouveau la vidéo avec le son.

A quelle moment de la partie de cartes, cette scène se déroule-t-elle?

Pourquoi le marin hésite-t-il à jouer sa carte?

Quels sont les noms des 4 personnages?

De quoi César est-il accusé?

Citez les 3 stratégies de César pour arriver à ses fins:

Finalement, arrive-t-il à communiquer son message?

Qui gagne?

Que pouvez-vous dire de la personnalité de César et de Panisse? Complétez le tableau.

César Panisse
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Production écrite: 

Avez-vous aimé cette scène? L’avez-vous trouvée drôle? Pourquoi?

 


Correction des activités ci-dessus:

Anticipation:

Où se trouve Marseille?

Marseille est le chef-lieu des Bouches-du-Rhône, situé dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, également appelée PACA.

Que savez-vous de la ville?

Marseille est la seconde de France par sa population (après Paris).

La spécialité de la ville est la bouillabaisse, un plat à base de poisson.

Marseille a un grand port, le plus important de France. 

Connaissez-vous des œuvres de Marcel Pagnol?

La Gloire de mon Père

Le Château de ma Mère

Fanny

César

Marius

Jean de Florette

Manon des Sources…

 

Compréhension globale:

Où se passe la scène?

La scène se passe dans un bar, le Bar de la Marine, tenu par César et son fils, Marius.

Combien y-a-t-il de personnages? 4

Que font-ils? Ils jouent aux cartes.

A votre avis, quel est le lien entre les différents personnages?

Les personnages se connaissent bien ou depuis longtemps / Les personnages ont la même passion des cartes, c’est pourquoi ils jouent ensemble.

A votre avis, quel est le thème principal de cette scène?

La tricherie est le thème principal de cette scène. On peut voir des signes, des grimaces et la colère d’un des personnages.

 

Compréhension détaillée:

Regardez à nouveau la vidéo avec le son.

A quelle moment de la partie de cartes, cette scène se déroule-t-elle?

Cette scène se déroule à la fin de la partie. La dernière carte est décisive pour déterminer qui gagne.

Pourquoi le marin hésite-t-il à jouer sa carte?

Il hésite à jouer une carte parce qu’elle déterminera la victoire de son équipe ou sa défaite.

Quels sont les noms des 4 personnages?

César

Panisse

Escartefigue

Monsieur Brun

De quoi César est-il accusé?

César est accusé de tricher ouvertement.

Citez les 3 stratégies de César pour arriver à ses fins:

– Il montre rapidement ses cartes à Escartefigue

– Il fait signe

– Il fait des grimaces

– Il dit à haute voix et plusieurs fois : « Tu me fends le cœur », ce qui est un indice pour qu’Escartefigue choisisse la bonne carte.

Finalement, arrive-t-il à communiquer son message ?

Oui, il y arrive mais difficilement parce qu’Escartefigue est lent. Toute la scène est consacrée à la lenteur de sa réflexion.

Qui gagne? César et Escartefigue gagnent en trichant.

Que pouvez-vous dire de la personnalité de César et de Panisse? Complétez le tableau.

 

César Panisse
       Il est tricheur

–       Il est menteur

–       Il ne prend pas soin de son apparence (il n’est pas coiffé, par exemple)

–       Il n’est pas honnête avec son ami d’enfance.

–       Il joue la comédie

–       Il est brusque

–       Il est fourbe

–       Il est droit

–       Il est franc

–       Il est transparent

–       Il aime quand les règles sont respectées. Il se met en colère quand elles ne le sont pas.

–       Il est bien habillé

–       Il est strict

–       Il a l’air plus bourgeois que César.

 

 

Découvrez d’autres activités de compréhension orale sur un autre extrait de Marius, version 2013.

 

Compréhension orale: Marius (pour comprendre l’accent du sud de la France!)

 

 

Les phrases en “ne”

tour copie

 

1. Ne… pas

Pour les temps simples comme le présent, le futur simple… ne se place avant le verbe et pas après le verbe.

Je ne mange pas tous les jours à la même heure.

Tu ne regarderas pas la télévision ce soir.

 

Pour les temps composés: passé composé, plus-que-parfait… ne se place avant l’auxiliaire “être” ou “avoir” et pas se place après l’auxiliaire.

Je ne suis pas allé au cinéma hier soir.

Je ne t’avais pas vu.

 

2. Les phrases qui contiennent rien, personne, nulle part, aucun / aucune, nul / nulle doivent toujours contenir ne.

Rien n’est fait. Tout est à faire.

Personne n’est ici ce soir.

Je n’ai nulle part où aller, si je perds mon appartement.

J’ai demandé à tous les étudiants, aucun ne comprend ce qu’il faut faire page 2.

Nul ne sait ce qu’il faut faire pour le cours de biologie de demain.

“ne” se place toujours avant le verbe conjugué.

 

3. Jamais

Je ne fais jamais rien le dimanche.

“ne” se place toujours avant le verbe conjugué.

 

4. La négation avec un verbe à l’infinitif

J’ai décidé de ne pas aller à cette fête.

J’ai décidé de ne plus fumer, c’est trop mauvais pour la santé.

 

5. Ne … que (only)

Je ne fais que travailler depuis lundi.

“ne” se place avant le verbe conjugué et “que” est placé après le verbe.

 

6. Ne … ni … ni… (neither … nor)

Je ne vais ni à la soirée de Pierre, ni à celle de Marie. Je suis fatiguée et je veux dormir!

“ne” se place avant le verbe conjugué et ni se place avant un nom. Il faut absolument utiliser “ni” deux fois dans une phrase.

Ce qui / ce que/ ce dont

Marché à Guérande.

On utilise ces expressions pour mettre en relief. “Ce” fait référence à une phrase précédente. On peut également remplacer “ce” par “chose”.  L’utilisation de “qui”, “que” et “dont” dépend de la structure qui suit.

 

“Ce qui”: ce + qui (sujet)

Il joue au piano et chante, ce qui est une surprise, vue son passé de joueur de trompette.

On peut remplacer “ce” par “chose”:

Il joue au piano et chante, chose qui est une surprise, vue son passé de joueur de trompette.

On utilise “ce qui” parce que “il joue au piano et chante” est le sujet de “est une surprise”.

 

“Ce que”: ce + que (COD)

Il a eu un accident de la route, c’est ce que je craignais.

On peut remplacer “ce” par “chose”:

Il a eu un accident de la route, c’est une chose que je craignais.

On utilise “ce que” parce que “il a eu un accident de la route” est le COD du verbe craindre: craindre quelque chose.

 

“Ce dont”: ce + dont 

Il a gagné un dictionnaire, c’est exactement ce dont il avait besoin.

On peut remplacer “ce” par “chose”:

Il a gagné un dictionnaire, c’est exactement cette chose dont il avait besoin.

On utilise “ce dont” parce qu’on dit: avoir besoin de 

A chaque fois, que le verbe est suivi de la préposition “de” ou quand “de” introduit le complément du nom, on utilise dont. Le problème c’est que “de” n’est pas toujours visible, il faut donc ce rappeler des prépositions qui suivent certains verbes et analyser la phrase pour savoir si c’est un complément du nom.

 

Vous ne vous souvenez plus des verbes + de? Lisez cet article.

Verbes + prépositions à / de cours

Podcast: La Saint Valentin en France

téléchargement (1)

Podcast:

 

Transcription:

Bonjour à tous, bienvenue sur CaliFrenchlife. Aujourd’hui, nous allons parler de la Saint Valentin en France! (jingle)

Le 14 février, c’est la Saint Valentin !

En France, c’est la fête des amoureux. Seulement des amoureux ! Pas de cadeaux, pas de cartes pour les autres personnes qui nous sont proches. Seule l’âme soeur a droit à un traitement spécial ce jour-là.

Le jour de la Saint Valentin, les amoureux s’échangent des mots doux et passent un moment romantique ensemble. Les restaurants sont pris d’assaut. Certains d’entre eux proposent un menu spécial Saint Valentin, mais, en général, en France, la carte reste la même et les prix ne sont pas spécialement modifiés pour l’évènement.

Les fleuristes font un bon chiffre d’affaire ce jour-là, même les adolescents y achètent une ou des roses rouges pour leur petite amie. Il faut savoir qu’une rose est le minimum pour faire plaisir. Les roses s’offrent en nombres impairs: 1, 3, 5, 7 … Le rouge est la couleur de la passion.

Les chocolats et les objets kitsch où figurent un coeur ont également beaucoup de succès.

Ceux qui sont prêts à dépenser beaucoup d’argent achètent un bijou ou un week-end dans un bel hôtel à leur bien-aimé.

 

Explication des mots en gras:

Une âme soeur = une personne avec qui il y a une compatibilité amoureuse parfaite.

Des mots doux = des petits messages romantiques

Prendre d’assaut = Tout le monde arrive au même moment dans les restaurants.

 

Ecoutez Califrenchlife podcast sur iTunes: unnamed (6)

Passé composé ou passé simple?

bleu-pastel-fonce-peinture-acrylique

Vous avez déjà entendu parler de ces deux temps mais vous ne savez pas quand les utiliser.

Le passé composé et le passé simple: deux temps qui ne sont pas interchangeables!

Tout d’abord, il faut savoir que le passé simple et le passé composé ont les mêmes valeurs grammaticales. Ces deux temps expriment les actions uniques, soudaines et courtes dans le passé. Cependant, il est indispensable de savoir que ces deux temps ne sont pas interchangeables parce qu’on ne les utilise pas dans les mêmes situations de communication.

Le passé simple:

C’est le temps de la littérature. On l’utilise principalement à l’écrit mais surtout dans les récits (les histoires, les fictions). Ne l’utilisez pas (ou très peu) dans votre vie quotidienne.

Ce temps peut également être utilisé à l’oral dans de rares situations de communication, par exemple un discours extrêmement formel ou lorsque l’on veut donner un certain effet à ses propos. Mais le passé simple reste un temps très pompeux, il est donc très peu adapté à la vie de tous les jours.

Le passé composé:

C’est le temps du passé moderne. Il a remplacé le passé simple dans la vie quotidienne. On l’utilise parallèlement avec l’imparfait et le plus-que-parfait. Quand vous racontez une anecdote au passé, toutes les actions croustillantes (très intéressantes) sont au passé composé tandis que les actions longues qui décrivent la scène sont à l’imparfait.

On peut également utiliser ce temps à l’écrit: dans les lettres, les courriels, les textos… même les articles de presse sont au passé composé. En effet, le rôle des journalistes est d’informer la population, il serait malvenu d’utiliser un temps aussi pompeux que le passé simple pour s’adresser à elle.

Est-il vraiment impossible d’avoir le passé composé et le passé simple dans le même texte? 

Non.

Le récit (l’histoire) est écrit au passé simple mais le discours direct des personnages doit être au passé composé, s’il s’agit d’un récit moderne.

Attention, il est possible de faire parler des personnages au passé simple si une pièce de théâtre se déroule dans un passé très lointain.

 

tour copie

1 5 6 7 8 9 43