Compréhension orale: Extrait du “Dîner de cons”

Le Dîner de Cons a été un film à succès sorti dans les salles de cinéma françaises en 1998. Il s’agit d’une comédie de Francis Veber.

Le film traite des “dîners de cons” organisés par un groupe d’amis tous les mercredis. Chaque membre du groupe amène “un con” au dîner. A la fin de la soirée, ils votent pour le champion, c’est à dire pour le plus con. Mais ce film nous montre que les cons ne sont pas toujours ceux qu’on croit.

 

Voici un extrait de cette comédie française. Dans cette scène, il y a trois personnages: Pierre Brochant, un des organisateur du dîner; François Pignon, “son con” et Juste Leblanc, un ancien collaborateur de la femme de Brochant.

Ce soir-là, le dîner de cons vient d’être annulé et Pierre Brochant apprend que sa femme le quitte. Il est persuadé qu’elle est allée rejoindre son ancien collaborateur. Pour vérifier son hypothèse, Pierre demande à François Pignon, “son con”, de téléphoner à Juste Leblanc.

 

Anticipation:

Que connaissez-vous de la relation entre les Français et les Belges?

Pensez-vous que c’est judicieux de confier une telle mission “au con” de la soirée? Pourquoi?

 

Regardez la scène:

 

Compréhension globale:

 

Où se passe la scène?

Quel est le prétexte utilisé pour téléphoner à Juste Leblanc?

Quelle est la vraie raison de l’appel?

Complétez ce tableau sur les personnages de la scène (présents ou non):

 

 

Juste Leblanc  

Christine Le Guirrec

 

Sensé être de Belgique mais français.

 

Bretonne (?)

 

 

 

Compréhension détaillée:

 

Pourquoi Pierre Brochant a-t-il choisi la nationalité belge pour François Pignon? Il y a deux raisons.

Pourquoi le nom “Juste Leblanc” porte à confusion?

Quel est le nom du roman de Juste Leblanc?

Pourquoi François Pignon dit-il le nom du roman en chuchotant?

Quel est le nom de la maison de production fictive?

Pourquoi François Pignon a-t-il inventé ce nom?

Qui est Etienne?

L’appel s’est-il bien passé? Pourquoi?

Pourquoi François Pignon est-il si content à la fin de l’appel?

 

Langue:

Regardez la transcription de la scène:

Donnez un synonyme ou une définition à tous les mots en violet (aidez-vous du contexte).

Regardez les expressions en bleu, à quoi correspondent-elles?

 

 

Si je vous dis précisément ce qu’il faut lui dire, vous pensez que vous pouvez le faire ?

PIERRE

Monsieur Pignon.

 

FRANÇOIS

(Il s’arrête)

 Oui ?

 

PIERRE

(Il hésite un peu, toujours torturé, puis prend la décision.)

Si je vous dis précisément ce qu’il faut lui dire, vous pensez que vous pouvez le faire ?

 

FRANÇOIS

Il y a des moments où j’ai l’impression que vous me prenez pour un imbécile.

(Pierre ne réagit pas. Il regarde François, le visage vide d’expression. François revient vers lui plein d’entrain)

Mais bien sûr que je peux le faire, qu’est-ce que je dois dire ?

 

PIERRE 

(Après un petit temps.)

On pourrait se servir du bouquin qu’ils ont écrit ensemble.

 

FRANÇOIS 

Oui ?

 

PIERRE

Vous appelez Leblanc et vous lui dites que vous êtes producteur de films.

 

FRANÇOIS 

Oui.

 

PIERRE

Vous avez lu le roman et vous voulez lui acheter les droits pour le cinéma.

 

FRANÇOIS 

Oui. C’est bien ça.

 

PIERRE

Et, en fin de conversation, vous lui demandez où vous pouvez joindre sa collaboratrice.

  

FRANÇOIS :

Quelle collaboratrice ?

 

PIERRE

(Crispé.)

Ma femme ! Je vous ai dit qu’il avait écrit un bouquin avec elle !

 

FRANÇOIS

Ah oui, exact, O.K, d’accord, excusez-moi.

 

PIERRE

(Il regarde François avec un regain d’appréhension.)

Ça ne marchera jamais.

 

FRANÇOIS

Mais si, j’ai compris. C’est pas simple, mais j’ai compris.

 

PIERRE

(Il s’énerve.)

Quoi, c’est pas simple ! C’est tout simple : vous êtes producteur, O.K. ?

 

FRANÇOIS

O.K., O.K.

 

PIERRE

Vous avez une maison de production à Paris. (Il se reprend.) Non, pas à Paris, il connaît tout le monde…Vous êtes producteur étranger.

 

FRANÇOIS

OK, américain, allemand?

 

PIERRE

Non, non. Vous êtes belge, tiens !…Oui, c’est parfait, ça, belge !

 

FRANÇOIS

Pourquoi belge ?

 

PIERRE

Parce que c’est très bien, belge, vous êtes un gros producteur belge, vous avez lu Le Petit Cheval de manège – c’est le titre du roman – et vous voulez lui acheter les droits pour le cinéma, O.K. ?

  

FRANÇOIS

C’est un bon livre ?

 

PIERRE

Très mauvais, quelle importance ?

 

FRANÇOIS

Ça m’embête un peu ça.

 

PIERRE

Pourquoi ?

 

FRANÇOIS

Si le bouquin est mauvais, pourquoi j’irais acheter les droits ?

 

PIERRE

(Après un petit temps, patiemment.)

Monsieur Pignon…

 

FRANÇOIS

Oui ?

 

PIERRE

Vous n’êtes pas producteur ?

 

FRANÇOIS

Non.

 

PIERRE

Vous n’êtes pas belge, non plus ?

 

FRANÇOIS

Non.

 

PIERRE

Ça n’est donc pas pour acheter les droits du livre que vous téléphonez, mais pour essayer de savoir où est ma femme.

 

FRANÇOIS

(Il réfléchit un peu puis sourit finement.)

Alors ça c’est très tordu, mais bougrement intelligent. (Il tend la main vers le téléphone.) C’est quoi, son numéro ?

 

PIERRE

C’est le 01.47…(Prudent.) Je vais le faire moi-même. (Il décroche.) Il s’appelle Juste Leblanc.

 

FRANÇOIS

Il n’a pas de prénom ?

 

PIERRE

Je viens de vous le dire, Juste Leblanc… Leblanc c’est son nom, et c’est Juste son prénom.

 

(François le regarde, confus)

 

FRANÇOIS

 Hm

 

PIERRE

Pignon, votre prénom à vous c’est François, c’est juste ?

 

(François acquiesce)

 

Eh bien lui c’est pareil, c’est Juste. … Bon, on a assez perdu de temps comme ça.

 

Ma femme a signé le roman de son nom de jeune fille, Christine Le Guirrec.

 

FRANÇOIS

(Intéressé.)

Ah bon, elle est bretonne ?

 

PIERRE

Je vous en prie, restez concentré.

 

FRANÇOIS

Oui, excusez-moi.

 

PIERRE

(Il compose le numéro.)

Et n’oubliez pas, en fin de conversation, vous lui demandez où vous pouvez joindre Christine Le Guirrec… Ça sonne, je vous mets sur haut-parleur.

(Il appuie sur une touche, la sonnerie, amplifiée, retentit dans la pièce. Pierre tend avec appréhension le téléphone à François). C’est à vous.

 

FRANÇOIS

Je prends l’accent belge ?

 

PIERRE

Non.

La voix de Leblanc résonne dans le haut-parleur.

 

LEBLANC

(off)

Allô ?

 

FRANÇOIS

(Avec un accent belge assez maladroit.)

Allô, pourrais-je parler à monsieur Leblanc, juste une fois ?

 

Pierre lève les yeux au ciel.

 

LEBLANC

(off.)

C’est moi.

 

FRANÇOIS :

Bonsoir, monsieur Leblanc, Georges Van Brueghel à l’appareil, pardonnez-moi de vous déranger à une heure aussi tardive, mais je suis producteur belge, n’est-ce pas, j’arrive de Belgique une fois, et je suis très intéressé par votre roman… (Il a oublié le titre.) par votre roman…

 

PIERRE

Le Petit Cheval de manège.

 

FRANÇOIS

Le Petit Cheval de manège, et j’aimerais discuter l’achat des droits pour le cinéma.

 

LEBLANC

(off)

C’est une blague ou quoi ?

 

FRANÇOIS

Pas du tout, pourquoi une blague ?

 

LEBLANC

(off)

Etienne ?

 

FRANÇOIS

Pardon ?

 

LEBLANC

(off.)

Arrête tes conneries, Etienne, je t’ai reconnu.

 

FRANÇOIS

Vous faites erreur, monsieur Leblanc, je ne suis pas Etienne du tout, je suis producteur et j’arrive de Bruxelles.

 

LEBLANC

Quelle production ?

 

FRANÇOIS

Pardon ?

 

LEBLANC

(Off.)

Votre maison de production, c’est quoi ?

 

FRANÇOIS

Les Films du Plat Pays.

 

LEBLANC

(off)

Les Films du Plat Pays ?

 

FRANÇOIS

C’est ça, c’est une maison de production jeune, mais dynamique, monsieur Leblanc.

 

LEBLANC

(off)

Et vous êtes intéressé par mon roman ?

 

FRANÇOIS

Absolument, très intéressé, oui.

 

LEBLANC

(off)

C’est pour le cinéma ou la télé ?

 

FRANÇOIS

Pour le cinéma, monsieur Leblanc, pour le grand écran, pas pour la petite lucarne !

 

LEBLANC

(off)

Je dois vous prévenir que j’aimerais faire l’adaptation moi-même.

 

FRANÇOIS

Ça ne paraît pas poser de problèmes, monsieur Leblanc, mais vous devez seulement savoir que nous ne sommes pas une grosse production et que nous n’avons pas d’énormes moyens, mais si vous n’êtes pas trop gourmand

 

LEBLANC

(off)

On réglera les questions d’argent plus tard, quand puis-je vous rencontrer, monsieur… monsieur ?

 

FRANÇOIS

Van Brueghel. Alors écoutez, je vous appelle chez vous demain et on prend rendez-vous, une fois.

 

LEBLANC

(off)

Entendu, à demain !

 

FRANÇOIS

À demain, monsieur Leblanc.

Et voilà ! On a les droits ! Et pour pas cher, sûrement !

Il a marché, il a marché à fond !

 

PIERRE

Et ma femme ?

 

FRANÇOIS

Quoi ?

 

PIERRE

Il a oublié ma femme ! Il fait le clown pendant cinq minutes, et il oublie ma femme!

 

FRANÇOIS

Ah, la boulette !

 

PIERRE

Ça dépasse tout ce que j’ai pu imaginer.

 

Production orale:

A votre avis, qu’est ce que Francis Veber a voulu transmettre comme moral via son film Le Dîner de Cons? 

tour copie

 

 

 

Compréhension orale: Extrait du film “Quai d’Orsay”

Niveau: Avancé

Quai d’Orsay est un film français réalisé par Bertrand Tavernier sorti le 

 

Anticipation:

Quel est le rôle d’un Ministère des Affaires Etrangères?

Selon vous, quelles doivent-être les qualités d’un Ministre des Affaires Etrangères?

 

Regardez les 30 premières secondes de cet extrait du film Quai d’Orsay sans le son:

 

Compréhension globale:

  • A votre avis, où se passe la scène?
  • Qui sont les personnages?
  • Quels sont les états d’esprit des personnages?
  • Quel est le sujet principal de la scène?

 

Vérifiez si vous avez raison!

Regardez toute la scène avec le son, corrigez vos réponses aux questions précédentes si nécessaire.

 

Compréhension détaillée:

  • Pourquoi y a-t-il un malentendu entre l’assistante et le Ministre?
  • Quel est le problème principal du Ministre dans cette scène?
  • Pour quelle raison le Ministre doit-il écrire un discours?
  • Pour qui?
  • Pourquoi un bon Stabilo est-il si précieux pour le Ministre?
  • Quel est le nom générique du Stabilo?
  • Quel verbe (qui n’existe pas dans le dictionnaire mais qui est utilisé par de nombreux Français) utilise-t-il pour décrire l’action d’utiliser un Stabilo?
  • D’après le Ministre, quelle est l’obsession du Président?
  • Quel problème grave à l’étranger est-il en train de se passer pendant cette scène?
  • A la fin de la scène, le Ministre dit à son Directeur de Cabinet: “Heureusement qu’on t’a, Camarade!”: Que montre cette réplique?

 

Etes-vous surpris(e) par cette scène? Pourquoi?

 

Langue:

Trouvez un synonyme ou donnez une définition à chacun des mots ci-dessous: (aidez-vous du contexte)

 

“marcher”: “Il ne marche pas ce Stabilo!”

“pelucher”: “Regardez, il peluche!” (en parlant du Stabilo)

“pourri”: “Comment voulez-vous que j’affronte le Département d’Etat américain avec un Stabilo pourri?”

“dégouliner”: “L’encre jaune dégouline”

“gondoler”:” “Quand je stabilote, ça gondole, plus le livre est bon, plus il gondole”.

 

Production orale:

Quel objet de la vie quotidienne doit être absolument parfait pour vous? Pourquoi?

Expliquez cela de manière détaillée, en utilisant des mots précis, à votre groupe.

5 minutes de préparation au préalable.

 

 

Compréhension orale: Extrait du film “Un Air de Famille”

Anticipation: 

“Un Air de Famille” est un film de Cédric Klapisch. C’est un réalisateur, scénariste et producteur français. Connaissez-vous un ou plusieurs de ces films?

Regardez la filmographie de Cédric Klapisch sur Internet. Combien de ces films connaissez-vous?

Si vous en avez vu un (ou plusieurs), pouvez-vous expliquer à vos camarades les souvenirs que vous en avez?

 

Regardez la première minute de la vidéo sans le son:

Compréhension globale:

Où se passe la scène?

Quel est l’état d’esprit de chaque personnage?

Quels sont leurs liens?

 

Regardez la vidéo en entier avec le son.

Vérifiez et éventuellement modifiez vos réponses aux trois questions précédentes.

 

Compréhension détaillée:

Quel est le premier sujet de conversation de la scène?

Pourquoi le patron du bar est-il choqué?

Pourquoi sa réaction fait-elle rire la femme?

Quel est le reproche que fait le patron du bar à la femme?

Sur quel ton, la femme lui répond-elle “Merci Henri’? Pourquoi?

Pourquoi le patron utilise-t-il le dicton “On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre”?

Pour lui, qui sont “les mouches” et qui est “le vinaigre”?

La femme dit: “Tu dis toujours que tu ne veux pas qu’on te prenne pour un imbécile, Henri. Ben, il faut faire des efforts toi aussi de ton côté.” Que signifie cette phrase dans le contexte de la scène?

“Il n’y a que la vérité qui blesse”. Voici un deuxième dicton que le patron utilise. Pourquoi le barman n’est-il pas d’accord avec le fait qu’il utilise cette expression?

 

Complétez le tableau suivant avec des adjectifs pour décrire chaque personnage de cette scène:

Patron Femme Barman
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Langue:

Observez la phrase suivante:

“Tu dis toujours que tu ne veux pas qu’on te prenne pour un imbécile.”

Quel est le temps utilisé dans la partie en gras?

Pourquoi doit-on utiliser ce temps ici?

Connaissez-vous d’autres expressions qui appellent ce temps?

 

Cliquez ici pour un rappel de ce temps.

 

Pratiquez un peu!

Welcome to your Le subjonctif


  • Le professeur exige que les étudiants (écrire) un dossier de 30 pages.


  • Les parents de Pierre sont satisfaits qu’il (avoir) un travail intéressant.


  • Les employés de l’entreprise déplorent qu’ils (devoir) travailler plus de 35 heures par semaine.


  • Je suis désolé que vous (être) enrhumé.


  • Il est indispensable que les étudiants (arriver) à l’heure.

Bien qu’elle (faire) son maximum,
...je ne suis pas sûr qu’elle (avoir) le niveau pour réussir le concours.

  • J’ai bien peur qu’ils ne (gagner) pas le championnat.


  • Il doute qu’elle (perdre) la compétition de gymnastique.


  • Elle apprend le français afin qu’ils (pouvoir) voyager en France l’été prochain.


  • Où que ce (être), je n’irai pas à cette fête.


Be sure to click Submit Quiz to see your results!



Name Email

 

Production écrite:

Le patron du bar reproche à sa soeur de ne pas encore être “casée” (= dans une relation officielle stable et éventuellement avec des enfants) à l’âge de 30 ans. Pensez-vous qu’actuellement, la société dans laquelle vous vivez pousse les individus à avoir un certain style de vie à partir d’un certain âge?

Répondez de manière structurée et en donnant des exemples personnels ou tirés des médias.

 

 

Compréhension orale: Mai 68

Niveau avancé

1206px-11-12.06.68_Mai_68._Nuit_d'émeutes._Manif._Barricades.Dégâts_(1968)_-_53Fi1031

 

Anticipation:

Que savez-vous de Mai 68 en France?

Il y a-t-il eu des rebellions au même moment dans votre pays?

 

Regardez la vidéo:

 

Compréhension globale:

Qui manifeste?

Comment se passent les manifestations? Pourquoi?

Citez deux personnes célèbres importantes pendant ou après ces évènements.

 

Compréhension détaillée:

 

Complétez le tableau:

Revendications de Mai 68 :  

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats de Mai 68 :  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui a commencé Mai 68? Qui a suivi?

Dans quels pays y avait-il des rébellions au même moment que Mai 68 en France? Citez-en 3.

Qui est devenu Président de la République après De Gaulle?

Qui est l’homme interviewé à la fin de la vidéo? Quel est son message?

 

Langue:

Le titre de la vidéo est “Quand Mai changea la France”.

  • A quel temps est conjugué le verbe “changer”?
  • Qu’est-ce que l’utilisation de ce temps accentue sur le déroulement de l’histoire?

Clique ici, si tu as besoin d’aide.

 

Pratiquez le point langue: 

Conjuguez les verbes au temps qui est dans le titre de la vidéo: “Quand Mai changea la France”.

“Tout ________________ (commencer) par la mobilisation des étudiants parisiens.”

Les manifestations ________________ (être) violentes.

De Gaulle ______________ (quitter) la Présidence de la République.

 

Production écrite:

Pour partager un bout de votre Histoire avec les autres étudiants, écrivez le résumé d’un fait historique qui a marqué votre pays. Utilisez les temps du récit pour donner plus d’intensité à votre récit.

Rappel:

Les temps du récit en littérature

 

 

 

Etude de la chanson Pas Là de Vianney

  • Ce titre est extrait de l’album : Idées Blanches
  • Année de sortie : 2015
  • Artiste: Vianney

 

Anticipation:

Regardez le clip de cette chanson sans le son pendant 15 secondes:

A votre avis, quelles émotions sont-elles exprimées dans cette chanson?

A votre avis, de quel type de musique s’agit-il?

Le titre de cette chanson est Pas là. A votre avis, quel est son contenu?

 

Ecoutez la chanson:

Aviez-vous raison pour le type de musique?

 

Lisez les paroles de Pas Là:

Je suis une cruche,
percée de plus,
j’ai la peau craquelée
depuis toi, desséchée
Quand vient la lune
et le vent frais,
par habitude,
j’te cherche sur le canapé

Dieu qu’elle est loin
la nuit de liesse
où j’ai trouvé ta main
bien avant la tristesse
Tu me traquais,
tu m’avais vu,
tu m’as pris au collier
et mon cou tu l’as tordu

mais t’es pas là, mais t’es où ?
mais t’es où ? (pas là, pas là pas là…)

Des nuits d’ivoire
sûr, ça je t’en dois,
si les tiennes sont noires
non, je ne t’en veux pas
Ainsi va la vie
enfin, surtout la tienne,
je m’abrutis
à jouer les fontaines

mais t’es pas là, mais t’es où ?
mais t’es où ? (pas là, pas là pas là…)

Je te remplace
comme je le peux
que tout s’efface
j’en fais le vœux
Ça sera sans toi alors,
alors je n’ai plus qu’à être d’accord

À vous les cruches,
les cœurs en miettes,
soyons la ruche,
d’un futur en fête
Je te remplace comme je le peux

 

Compréhension globale:

Qui sont les personnages du clip?

Quelle est leur relation?

Quelles sont les émotions de l’homme?

Que pouvez-vous dire sur la femme?

 

Compréhension détaillée:

 

  1. “Je suis une cruche,
    percée de plus”

Cherchez le mot “cruche” dans le dictionnaire. Quel sens est le plus approprié dans ce contexte.

Pourquoi “percée”?

 

2. J’ai la peau craquelée
depuis toi, desséchée.

Quel est le champ lexical des mots en gras?

Pourquoi ce champ lexical est-il utilisé dans ce contexte?

 

3. “la nuit de liesse”

A votre avis, cette expression est-elle positive ou négative?

Que veut dire cette expression? (Vous pouvez chercher dans le dictionnaire).

 

4. “tu m’as pris au collier”

En général, quel animal porte un collier?

Pourquoi cette comparaison?

 

5. “Des nuits d’ivoire”

De quelle couleur est l’ivoire?

Quelle expression est généralement utilisée?

 

6. “je m’abrutis
à jouer les fontaines”

Pourquoi l’homme se compare-t-il à une fontaine?

 

7.”À vous les cruches,
les cœurs en miettes,
soyons la ruche,
d’un futur en fête”

A qui s’adresse ce message?

Pouvez-vous le formuler avec vos propres mots?

 

Langue:

Que tout s’efface
j’en fais le vœux”.

Quel est le temps utilisé?

Pourquoi?

 

Production écrite:

Ecrivez un poème sur l’Amour. Essayez des images / des figures de style pour vous exprimer.


Correction:

 

Compréhension globale:

Qui sont les personnages du clip?

Un jeune homme et une jeune femme.

Quelle est leur relation?

Les personnages sont des anciens amants. Elle a quitté l’homme qui a du mal à s’en remettre. 

Quelles sont les émotions de l’homme?

Il est triste, perdu et déprimé.

Il a conscience du fait qu’il se comporte comme un idiot parce qu’elle ne mérite pas une telle souffrance, tristesse de la part de l’homme. Il sait qu’il devrait tourner la page et avancer, mais c’est difficile. Il ne contrôle pas complètement ses émotions parce qu’il est encore très amoureux de cette femme.

Que pouvez-vous dire sur la femme?

Elle est uniquement sur des photos. Elle n’est plus avec l’homme.

 

Compréhension détaillée:

 

  1. “Je suis une cruche,
    percée de plus”

Cherchez le mot “cruche” dans le dictionnaire. Quel sens est le plus approprié dans ce contexte.

Le mot cruche signifie un pichet au sens propre et une personne idiote au sens figuré. Dans ce contexte, il y a une métaphore donc c’est le sens figuré qui prime.

Pourquoi “percée”?

La cruche est percée (=perd du liquide) parce qu’il pleure beaucoup.

 

2. J’ai la peau craquelée
depuis toi, desséchée.

Quel est le champ lexical des mots en gras?

Il s’agit du champ lexical de la sécheresse.

Pourquoi ce champ lexical est-il utilisé dans ce contexte?

Ce champ lexical est utilisé parce que la peau de l’homme est sèche, tellement qu’il a pleuré.

 

3. “la nuit de liesse”

A votre avis, cette expression est-elle positive ou négative?

Positive.

Que veut dire cette expression? (Vous pouvez chercher dans le dictionnaire).

Liesse = ancien français qui signifie “joie collective”

 

4. “tu m’as pris au collier”

En général, quel animal porte un collier?

Un chien.

Pourquoi cette comparaison?

Le chien est souvent mal traité dans les expressions idiomatiques françaises.

Les expressions avec le mot “chien”

Concrètement, l’homme a beaucoup souffert à cause de la manière dont cette femme s’est comportée avec lui.

 

5. “Des nuits d’ivoire”

De quelle couleur est l’ivoire?

Blanc

Quelle expression est généralement utilisée?

Des nuits blanches = des nuits sans dormir.

 

6. “je m’abrutis
à jouer les fontaines”

Pourquoi l’homme se compare-t-il à une fontaine?

L’homme s’abrutis (=devient de plus en plus idiot) à faire comme les fontaines, c’est à dire expulser de l’eau. Ici, il répète qu’il pleure beaucoup.

 

7.”À vous les cruches,
les cœurs en miettes,
soyons la ruche,
d’un futur en fête”

A qui s’adresse ce message?

Ce message s’adresse à tous ceux qui ont le coeur brisé, comme lui.

Pouvez-vous le formuler avec vos propres mots?

Que l’avenir de tous ceux qui ont un chagrin d’amour soit joyeux.

 

Langue:

Que tout s’efface
j’en fais le vœux”.

Quel est le temps utilisé?

Le subjonctif présent.

Pourquoi?

Il s’agit d’un souhait.

 

Production écrite:

Ecrivez un poème sur l’Amour. Essayez des images / des figures de style pour vous exprimer.

Compréhension orale: extrait du film “Jalouse”

cropped-tour-copie-2.png

 

Regardez la scène suivante:

 

Compréhension globale:

Où se passe la scène?

A quel moment de la journée se passe la scène?

Quel est le lien entre les 3 personnages?

Le jeune homme est …

La jeune fille est …

La femme est …

 

Compréhension détaillée:

Comment la femme se comporte-t-elle avec la jeune fille? Justifiez en donnant des exemples.

Comment la jeune fille se comporte-t-elle avec la femme? Justifiez en donnant des exemples.

Comment le jeune homme se comporte-t-il avec la femme? Justifiez en donnant des exemples.

La femme dit: “En plus, tu es vraiment beau garçon, tu dois avoir beaucoup de succès.” Pourquoi cette phrase est-elle déplacée?

De qui la femme reçoit-elle un texto?

Que répond-t-elle à ce texto?

Qu’est-ce que sa réponse par texto montre sur sa situation amoureuse?

D’après les dialogues, qui est le principal rival du jeune homme?

Qui est vraiment son / sa rival (e)? Pourquoi?

 

Complétez le tableau: Utilisez des adjectifs pour décrire chaque personnage d’après cette scène:

La femme

 

La jeune fille Le jeune homme
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Langue:

Expliquez les expressions suivantes en bleu:

rivée à mon téléphone” (réplique de la femme)

 

“Elle se lasse tellement vite d’habitude.” (réplique de la femme)

 

“jouer au mec disponible mais pas trop quand même”. (réplique de la femme)

 

Quelle est la différence entre “je t’embrasse” et “bisous” à la fin d’un texto?

 

Production orale:

Après avoir vu cet extrait, avez-vous envie de voir le film Jalouse, pourquoi?

 


 

Correction:

 

Compréhension globale :

Où se passe la scène ?

La scène se passe dans la salle à manger de la femme qui est l’héroïne du film.

A quel moment de la journée se passe la scène ?

Il s’agit du dîner donc la scène se passe le soir.

Quel est le lien entre les 3 personnages ?

La femme est la mère de la jeune fille, Mathilde. Le jeune homme s’appelle Félix et est le petit-ami de Mathilde.

 

Compréhension détaillée :

Comment la femme se comporte-t-elle avec la jeune fille ? Justifiez en donnant des exemples.

Pendant toute la scène, la jeune fille est traitée de manière secondaire par sa mère.

Elle ne fait que la conversation avec Félix, l’avis de sa fille n’a pas d’importance.

Mathilde refuse de boire du vin et pourtant, elle se voit servir un verre plein par sa mère.

Mathilde a beau être avenante, sa mère a un comportement désagréable avec elle.

“En plus, tu es vraiment beau garçon, tu dois avoir beaucoup de succès.”, cette phrase est un couteau dans le dos pour sa fille. Elle lui fait bien comprendre qu’elle pourrait le perdre.

Par ailleurs, sa mère lui donne une mauvaise réputation et met son couple en péril en disant à Félix qu’elle a eu de nombreux petits-copains avant elle.

 

Comment la jeune fille se comporte-t-elle avec la femme ? Justifiez en donnant des exemples.

Mathilde a beau être avenante, respectueuse et bienveillante sa mère a un comportement désagréable avec elle.

Elle ne s’inquiète pas pour la vie sentimentale de sa mère parce qu’elle connaît sa valeur. Malheureusement, sa mère est dans une mauvaise passe et doute d’elle.

 

Comment le jeune homme se comporte-t-il avec la femme ? Justifiez en donnant des exemples.

Le jeune homme est respectueux avec sa « belle-mère » du début jusqu’à la fin.

Il l’aide à rédiger le texto pour Sébastien alors que ce n’est pas son problème.

Il reste clair et politiquement correct quand il dit : « ça dépend de ce que vous voulez » en ce qui concerne la rapidité à laquelle la mère devrait répondre au texto de Sébastien.

 

La femme dit : “En plus, tu es vraiment beau garçon, tu dois avoir beaucoup de succès.” Pourquoi cette phrase est-elle déplacée ?

Cette phrase est déplacée parce qu’elle est malvenue de la part d’une « belle-mère ». On a l’impression qu’elle s’intéresse à lui et en même temps, elle fait comprendre à sa fille qu’il y a de la concurrence et donc qu’elle pourrait bien le perdre un jour.

 

De qui la femme reçoit-elle un texto ?

La femme reçoit un texto de Sébastien, un prétendant.

 

Que répond-t-elle à ce texto ?

Elle l’invite à dîner chez le lendemain soir et elle finit le texto par « je t’embrasse ».

 

Qu’est-ce que sa réponse par texto montre sur sa situation amoureuse ?

En plus de la vitesse à laquelle elle répond au texto, son message montre qu’elle est entièrement ouverte à une relation avec Sébastien. Elle n’a certainement pas eu de petit ami depuis longtemps donc elle ne veut pas laisser passer sa chance.

 

D’après les dialogues, qui est le principal rival du jeune homme ?

Le père de la jeune fille serait le rival de Félix.

 

Qui est vraiment son / sa rival (e) ? Pourquoi ?

En réalité, la vraie rivale de Félix est la mère de sa petit-ami. Elle ne veut pas le meilleur pour sa fille et elle met leur couple en danger en faisant une mauvaise réputation à Mathilde.

 

Complétez le tableau : Utilisez des adjectifs pour décrire chaque personnage d’après cette scène:

La femme

 

La jeune fille Le jeune homme
 

 Jalouse

Méchante

Calculatrice

Manipulatrice…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avenante                                                        

Bienveillante  

Vulnérable

Fragile…

 A l’aise

Intelligent

Politiquement correct

Honnête

Sens de l’humour…

 

Langue:

Expliquez les expressions suivantes en bleu:

 

rivée à mon téléphone” (réplique de la femme)

 Fixer du regard le téléphone.

 

“Elle se lasse tellement vite d’habitude.” (réplique de la femme)

Elle s’ennuie.

 

“jouer au mec disponible mais pas trop quand même”. (réplique de la femme)

 Un mec est un homme dans le registre familier.

 

Quelle est la différence entre “je t’embrasse” et “bisous” à la fin d’un texto ?

« Je t’embrasse » est plus intime que « bisous ».

 

Compréhension orale: Bande annonce de “Jalouse”

Anticipation:

Donnez une définition de “être jaloux / jalouse de quelqu’un”.

Regardez la bande annonce:

 

Compréhension globale:

De quel type de film s’agit-il?

A votre avis, quel âge a l’héroïne du film?

Avec qui vit-elle?

En une phrase complète contenant “parce que”, pouvez-vous résumer le problème principal de l’héroïne du film.

 

Compréhension détaillée:

Pourquoi la scène chez le médecin est-elle humoristique?

Quelle est sa relation avec sa fille? Pourquoi?

Quelle est sa relation avec son ex-mari? Pourquoi?

Quelle est sa relation avec sa nouvelle collègue? Pourquoi?

Dans quel domaine travaillait sa nouvelle collègue auparavant?

Quel message essaie-t-elle de faire passer quand elle parle avec le petit ami de sa fille?

 

Expliquez les phrases suivantes, pourquoi l’héroïne dit-elle cela?

“Le monde m’est devenu hostile.”

“Tu ne peux pas comprendre toi, tout va bien, en plus ta fille, elle est moche”

 

Langue:

Expliquez les expressions suivantes, aidez-vous du contexte.

“Tout le monde est baba devant elle parce qu’elle vient de l’édition.” (en parlant de la collègue)

“Tout le monde est dupe“. (en parlant de la collègue)

“C’est dégueulasse“. (avec son ex-mari et sa nouvelle femme quand cette dernière dit qu’ils vont bientôt partir aux Maldives).

“Elle papillonne tellement d’habitude”. (avec Felix, le petit-ami de sa fille).

 

Production orale:

Vous pouvez choisir l’un de ces deux sujets.

Sujet 1:

Qu’est-ce que la “crise de la quarantaine” aussi appelée “crise de milieu de vie”?

Avez-vous fait une telle crise? Ou connaissez-vous des gens qui ont fait une telle crise? Qu’ont-ils fait de spécial?

 

Sujet 2:

Avez-vous peur de vieillir? Pourquoi?

 


 

Correction:

 

Anticipation:

Donnez une définition de “être jaloux / jalouse de quelqu’un”.

Mélange de frustration et d’envie face au succès de quelqu’un.

 

Compréhension globale:

De quel type de film s’agit-il?

Il s’agit d’une comédie.

A votre avis, quel âge a l’héroïne du film?

40 ans, elle fait la crise de la quarantaine. 

Avec qui vit-elle?

Elle vit avec sa fille. Elle est une mère-célibataire.

En une phrase complète contenant “parce que”, pouvez-vous résumer le problème principal de l’héroïne du film.

L’héroïne est jalouse parce qu’elle est frustrée de sa vie à 40 ans.

Elle doute d’elle et envie la jeunesse et le bonheur des autres parce qu’elle se rend compte qu’elle n’est plus si jeune / parce qu’elle n’a pas tout ce qu’elle voudrait avoir à son âge. 

Compréhension détaillée:

Pourquoi la scène chez le médecin est-elle humoristique?

La scène chez le médecin est humoristique parce que dès le début de la bande annonce, elle exprime tout ce qu’elle ressent comme si elle était chez un psychologue alors qu’en fait, elle est chez un médecin généraliste.

Quelle est sa relation avec sa fille? Pourquoi?

Elle est jalouse de sa fille qui a tout ce que l’héroïne aimerait avoir: la jeunesse, la beauté, le talent, l’amour.

Quelle est sa relation avec son ex-mari? Pourquoi?

Elle en veut à son ex-mari parce qu’il est venu avec sa femme à la fête et parce qu’il emmène sa nouvelle femme aux Maldives alors que l’héroïne était emmenée en vacances par son mari à Dijon, chez ses parents.

Il faut savoir que Dijon n’est absolument pas une destination glamour pour les Français.

Quelle est sa relation avec sa nouvelle collègue? Pourquoi?

Dans quel domaine travaillait sa nouvelle collègue auparavant?

Sa relation avec sa nouvelle collègue est conflictuelle. L’héroïne ne l’apprécie pas parce qu’elle est jeune, intelligente et a une expérience professionnelle qu’elle-même n’a pas, elle vient du monde de l’édition. De plus, tous les autres collègues admirent la nouvelle venue à cause de la spécificité de son parcours professionnel.

Quel message essaie-t-elle de faire passer quand elle parle avec le petit ami de sa fille?

L’héroïne essaie de dire au petit-ami de sa fille que cette dernière a eu beaucoup de copains et de relations sans lendemain avant lui. Elle essaie de détruire le couple de sa fille par jalousie.

Langue:

Expliquez les expressions suivantes, aidez-vous du contexte.

“Tout le monde est baba devant parce qu’elle vient de l’édition.”

“Etre baba” est une expression familière qui signifie “être admiratif”

“Tout le monde est dupe“.

“Etre dupe” signifie “se laisser tromper par quelqu’un”

“C’est dégueulasse“.

“Dégueulasse” est une expression familière qui, dans ce contexte, signifie “ignoble”, “très méchant”.

“Elle papillonne tellement d’habitude”.

“Papillonner” signifie agir comme un papillon qui va de fleur en fleur. Une personne qui papillonne passe d’une personne à l’autre de manière superficielle.

 

tour copie

 

 

Les relations Québécois-Français via “Les Maudits Français” de Lynda Lemay

Québec

La ville de Québec

 

La chanson “Maudits Français” a été écrite par Linda Lemay, artiste québécoise, en 2000.

 

Anticipation:

Où se trouve le Québec?

Que savez-vous de ce lieu, de sa population?

Observez le titre de la chanson “Maudits Français”. Est-ce un titre positif ou négatif?

A votre avis, quel est le contenu de cette chanson?

 

Compréhension globale:

 

Ecoutez la chanson:

 

Vrai / Faux:

Dans cette chanson,…

les Québecois sont en France.

les Québecois n’aiment pas les Français.

les Français mangent des choses bizarres.

les Français sont minces.

 

Compréhension détaillée:

 

Ecoutez la chanson.

Notez 4 stéréotypes sur les Français.

 

Observez les paroles de la chanson écrite par Lynda Lemay:

Y parlent avec des mots précis
Puis y prononcent toutes leurs syllabes
À tout bout d’champ, y s’donnent des bises
Y passent leurs grandes journées à table

Y ont des menus qu’on comprend pas
Y boivent du vin comme si c’était d’l’eau
Y mangent du pain pis du foie gras
En trouvant l’moyen d’pas être gros

Y font des manifs aux quart d’heure
À tous les maudits coins d’rue
Tous les taxis ont des chauffeurs
Qui roulent en fous, qui collent au cul

Et quand y parlent de venir chez nous
C’est pour l’hiver ou les indiens
Les longues promenades en Ski-doo
Ou encore en traîneau à chiens

Ils ont des tasses minuscules
Et des immenses cendriers
Y font du vrai café d’adulte
Ils avalent ça en deux gorgées

On trouve leurs gros bergers allemands
Et leurs petits caniches chéris
Sur les planchers des restaurants
Des épiceries, des pharmacies

Y disent qu’y dînent quand y soupent
Et y est deux heures quand y déjeunent
Au petit matin, ça sent l’yaourt
Y connaissent pas les œoeufs-bacon

En fin d’soirée, c’est plus choucroute
Magret d’canard ou escargots
Tout s’déroule bien jusqu’à c’qu’on goûte
À leur putain de tête de veau

Un bout d’paupière, un bout d’gencive
Un bout d’oreille, un bout d’museau
Pour des papilles gustatives
De québécois, c’est un peu trop

Puis, y nous prennent pour un martien
Quand on commande un verre de lait
Ou quand on demande : La salle de bain
Est à quelle place, S.V.P ?

Et quand ils arrivent chez nous
Y s’prennent une tuque et un Kanuk
Se mettent à chercher des igloos
Finissent dans une cabane à sucre
Y tombent en amour sur le coup
Avec nos forêts et nos lacs
Et y s’mettent à parler comme nous
Apprennent à dire : Tabarnak

Et bien saoulés au caribou
À la Molson et au gros gin
Y s’extasient sur nos ragoûts
D’pattes de cochon et nos plats d’beans

Vu qu’on n’a pas d’fromages qui puent
Y s’accommodent d’un vieux cheddar
Et y se plaignent pas trop non plus
De notre petit café bâtard

Quand leur séjour tire à sa fin
Ils ont compris qu’ils ont plus l’droit
De nous appeler les Canadiens
Alors que l’on est québécois
Y disent au revoir, les yeux tout trempes
L’sirop d’érable plein les bagages
On réalise qu’on leur ressemble
On leur souhaite bon voyage

On est rendu qu’on donne des becs
Comme si on l’avait toujours fait
Y a comme un trou dans le Québec
Quand partent les maudits français.

 

Vérifiez si vous avez trouvé les bons stéréotypes sur les Français.

Par deux: Complétez le tableau suivant avec tous les clichés sur les Français et sur les Québécois.

 

Les stéréotypes sur les Français:

Les stéréotypes sur les Québécois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le québécois:

 

Les expressions soulignées en bleu sont des expressions du québécois, variété de français. A votre avis, quelle est leur signification.

 

Quelle(s) conclusion(s) pouvez-vous tirer de cette chanson?

 

Production orale:

 

Présentez votre expérience au groupe oralement:

Avez-vous déjà visité un pays étranger, quels stéréotypes en aviez-vous? Etaient-ils vrais?  Qu’avez-vous découvert dans la réalité? Avez-vous été surpris(e)? Pourquoi?

 

 

 

 

 

 

Le premier jour du reste de sa vie

Salines Montjoly, en Guyane, département français situé en Amérique du Sud.

 

Cette fiche pédagogique traite de deux documents: une chanson et une vidéo.

 

Document 1: Le premier jour (du reste de ta vie) _ Etienne Daho

 Anticipation :

Observer le titre de la chanson Le premier jour du reste de ta vie. Expliquez sa signification.

Compréhension globale :

Ecouter la chanson : https://www.youtube.com/watch?v=ESy_JHrT-d4 (ne faites pas attention à la vidéo).

 

  • Est-ce que le message général de la chanson est similaire à vos explications sur le titre dans la partie « anticipation » ?
  • Est-ce une chanson positive ou négative ? Pourquoi ?

 

Ecoutez à nouveau la chanson, complétez les paroles avec les mots qui manquent :

Un matin comme tous les _________________

Un nouveau pari
Rechercher un peu de magie
Dans cette inertie ______________

Clopin-clopant sous la pluie
Jouer le rôle de sa vie
Puis un soir le _____________ tombe
C´est pareil pour tout l´monde

 

Rester debout mais à quel prix
______________son instinct et ses envies
Les plus essentielles

Mais tout peut changer aujourd’hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Plus confidentiel

 

Pourquoi vouloir toujours plus beau
Plus loin plus haut
Et vouloir _______________ la lune
Quand on a les étoiles

Quand les certitudes s´effondrent
En quelques secondes
Sache que du _____________ à la tombe
C´est dur pour tout l´monde

 

Rester debout mais à quel prix
_____________son instinct et ses envies
Les plus confidentielles

Mais tout peut changer aujourd’hui
Et le premier jour du reste de ta vie
C´est providentiel

 

Debout peu importe le prix
Suivre son instinct et ses envies
Les plus essentielles

Tu peux _____________ aujourd’hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Non _________________

Oui tout peut changer aujourd’hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Plus confidentiel

Correction de l’exercice lacunaire, vérifiez les paroles en cliquant sur le lien suivant :

 

https://www.paroles.net/etienne-daho/paroles-le-premier-jour

 

Compréhension détaillée :

  • Par groupe de 2 : Lisez chaque ligne de la chanson et classez-les dans le tableau ci-dessous :

 

Positif Négatif
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En vous aidant du contexte, expliquer la signification des expressions suivantes : (ne pas utiliser de dictionnaire)

 

Une inertie

 

 

Clopin-clopant     

 

 

Le rideau tombe

 

 

Pourquoi vouloir toujours plus beau 
Plus loin plus haut
Et vouloir décrocher la lune
Quand on a les étoiles 

 

 

Du berceau à la tombe

 

 

Tu peux exploser aujourd’hui 

 

 

 Quel est le temps utilisé dans cette ligne (verbe en bleu) :

 Sache que du berceau à la tombe 

 

Pourquoi ce temps ?

 

 

Quelle leçon de vie pouvez-vous tirer de cette chanson ?

 

 Document 2: la vidéo

Regardez la vidéo suivante :

 

https://www.youtube.com/watch?v=eOObtkuELKc

 

Compréhension globale :

 

De quel type de document vidéo s’agit-il ?

 

Quel est le titre du roman de Laurent Gounelle ?

 

Quel est le prénom du personnage principal ?

 

Compréhension détaillée :

 

Où se passe le roman ?

 

Quel événement change le cours de la vie du personnage principal ?

 

Quelle question chaque être humain devrait se poser tôt ou tard ?

 

Citez deux des thèmes du roman.

 

Pourquoi l’auteur est-il allé à l’Université de Santa Cruz ?

 

Qu’est-ce qu’un mentor dans le contexte de l’entretien ?

 

La chanson et la vidéo :

Y a-t-il des points communs entre la chanson et la vidéo ? Lesquels?

Y a-t-il des divergences? Lesquelles?

 

 

Production écrite :

 

Est-ce possible de changer de vie ou sa perception de la vie du jour au lendemain ? Pourquoi ? Illustrez votre texte structuré avec des exemples tirés de votre vie personnelle ou autres.

 

Rappel de la méthodologie du texte structuré:

Ecrire un texte structuré

 

 

Compréhension orale: Post-attentats

la-tour-eiffel-aux-couleurs-du-drapeau-francais-en-hommage-aux-victimes-des-attentats-de-paris-le-16-novembre-2015_54645_

 

Anticipation:

Donnez une définition du mot “attentat”.

Quels autres mots pouvez-vous relier à cette idée d’ “attentat”?

 

Mise en route:

Lisez le titre de la vidéo: Post-attentats: «On est tristement habitués»

Etes-vous d’accord avec ce titre?

A votre avis, qu’allez-vous voir dans cette vidéo?

 

Vérifiez si vous aviez raison en regardant la vidéo avec le son:

http://leshautparleurs.tv5monde.com/reportages/post-attentats-%C2%AB-est-tristement-habitu%C3%A9s%C2%BB

 

Aide pour comprendre le vocabulaire de la vidéo :

ça ne loupe pas !; louper = rater

Un climat de soupçon ; Soupçonner= suspecter

C’est surtout notre liberté qui en prend un coup = c’est surtout notre liberté qui est touchée.

 

Compréhension globale:

De quelle type de vidéo s’agit-il?

  • une bande annonce
  • un clip
  • un reportage
  • un extrait de film

Quels pays sont concernés par cette vidéo?

Qui sont les personnes qui y participent?

 

Compréhension détaillée:

Complétez le tableau suivant avec les informations que vous comprenez:

 

Où sont les reporters exactement ? Quels ont été les dispositifs de sécurité après les attentats ? Quelles ont été les conséquences des dispositifs de sécurité ? Quels ont été les changements d’habitudes des gens ?
Paris  

 

 

 

Bruxelles  

 

 

 

Barcelone  

 

 

Londres  

 

 

 

 

Analyse d’une phrase de la vidéo :

“On s’était promis (1) que ça ne changerait (2) rien, ici, à Bruxelles.”

Cette phrase est au discours rapporté au passé.

Quel est l’infinitif des verbes en gras. A quels temps sont-ils? Compléter le tableau suivant:

(1)

 

(2)

 

Aide-mémoire:

Les temps du discours rapporté au passé cours

Transformez cette phrase au discours rapporté au présent.

“On s’était promis que ça ne changerait rien, ici, à Bruxelles.”

______________________________________________________________

 

Transformez cette phrase au discours direct:

“On s’était promis que ça ne changerait rien, ici, à Bruxelles.”

______________________________________________________________

 

Production écrite:

Des attentats ont-ils eu lieu dans votre pays? Où? Quand? Y a-t-il eu un dispositif de sécurité spécifique depuis? Vos habitudes ont-elles changé?


Correction des activités:

Compréhension globale:

De quelle type de vidéo s’agit-il?

  • une bande annonce
  • un clip
  • un reportage
  • un extrait de film

Quels pays sont concernés par cette vidéo?

La France, la Belgique, l’Espagne et le Royaume Uni.

Qui sont les personnes qui y participent?

Ce sont de jeunes francophones qui habitent dans les villes où il y a eu un ou des attentats.

Béatrice est à Paris.

Henri est à Barcelone.

Nadim est à Londres.

Caroline est à Bruxelles.

 

Compréhension détaillée :

Complétez le tableau suivant avec les informations que vous comprenez :

Où sont les reporters EXACTEMENT ? Quels ont été les dispositifs de sécurité après les attentats ? Quelles ont été les conséquences du dispositif de sécurité ? Quels ont été les changements d’habitude des gens ?
Paris Devant le Bataclan. Grande présence des militaires.

Etat d’urgence dès le lendemain des attentats de novembre 2015. La loi anti-terroristes depuis novembre 2017.

Davantage de contrôles.

Se sentir surveillé en permanence.

 

Un climat de soupçon.

Ne plus aller à des endroits trop fréquentés.
Bruxelles A la station de métro Maelbeek. Grande présence des militaires. Des parents n’ont pas voulu que leurs enfants fassent un stage scolaire dans le quartier de Molenbeek, où vivaient certains terroristes de Paris. Peur. On s’habitue à la présence des militaires.

Caroline était oppressée par la présence massive de militaires à Bruxelles mais elle s’y est habituée.

Barcelone Sur Las Ramblas. Aucun dispositif de sécurité spécial.

4 policiers sur Las Ramblas.

Aucune conséquence spéciale. Les attentats ont très vite été oubliés donc pas de changements d’habitudes de la part des Barcelonais.
Londres Sur London Bridge. Des caméras de surveillance depuis l’attentat de juillet 2005.

Des barrières ont été construites entre les piétons et la route sur London Bridge.

Détentions sans inculpations possibles.

Surveillance des communications en masse.

/ /

 

Analyse d’une phrase de la vidéo :

“On s’était promis (1) que ça ne changerait (2) rien, ici, à Bruxelles.”

Cette phrase est au discours rapporté au passé.

Quels sont les verbes à l’infinitif des verbes en gras. A quels temps sont-ils ? Compléter le tableau suivant :

 

(1)      Se promettre

 

Plus-que-parfait
(2)      Changer

 

Conditionnel présent

 

Transformez cette phrase au discours rapporté au présent.

“On s’était promis que ça ne changerait rien, ici, à Bruxelles.”

On se promet que ça ne changera rien.

Le verbe introducteur “se promettre” doit être au présent. Le conditionnel se transforme en futur simple dans un contexte présent.

 

Transformez cette phrase au discours direct :

“On s’était promis que ça ne changerait rien, ici, à Bruxelles.”

« Ça ne changera rien ici, à Bruxelles ! » 

On peut supprimer “se promettre” qui joue le rôle d’un verbe introducteur principalement utile pour le discours rapporté.

 

 

 

 

1 2 3