Les temps du récit en littérature

9040471598_5ec811c11c_b

 

Les temps du récit sont tous des temps du passé.

 

 Imparfait

 

 Passé simple  Plus-que parfait  Passé antérieur
On utilise ce temps pour faire des descriptions et pour les actions longues, souvent interrompues par des actions courtes et soudaines.

 

Ex : Les oiseaux chantaient (imparfait) et le soleil brillait (imparfait) quand il arriva (passé simple) au château.

On utilise ce temps pour les actions courtes, ponctuelles et uniques.

On utilise également ce temps pour décrire une série d’actions ponctuelles.

 

Ex : Pierre entra (passé simple) dans la maison et trouva (passé simple) des dattes sur la table, il en mangea (passé simple) une et s’allongea (passé simple) pour se reposer un peu.

On utilise ce temps pour les actions qui se sont passées avant le récit.

 

Ex : Pierre finit (passé simple) de regarder le documentaire qu’il avait commencé (plus-que-parfait) à regarder deux heures auparavant.

On utilise ce temps quand il y a un passé simple dans la même phrase. Il exprime une action qui se passe peu avant l’action du récit (passé simple). Il est souvent introduit par les expressions suivantes : dès que, lorsque, quand, aussitôt que…

 

Ex :Dès qu’il eut terminé (passé antérieur) la barquette de fraises, il commença (passé simple) à manger les chocolats de la boîte en forme de cœur.

Leave a Reply