Tableau récapitulatif des temps

tour copie 2

 

Vous avez du mal à vous rappeler des différentes formes des temps? Voici un tableau qui vous donne un exemple de phrase affirmative, négative et de question avec inversion dans les temps les plus utilisés en français.

 

Temps Phrases affirmatives Phrases négatives Questions avec inversion
Présent Il mange une pomme. Il ne mange pas de pomme. Mange-t-il une pomme ?

 

Futur proche Il va manger une pomme. Il ne va pas manger de pomme.

 

Va-t-il manger une pomme ?
Passé proche / récent Il vient de manger une pomme. Il ne vient pas de manger de pomme.

 

Vient-il de manger une pomme ?
Passé composé Il a mangé une pomme. Il n’a pas mangé de pomme.

 

A-t-il mangé une pomme ?
Imparfait Il mangeait une pomme. Il ne mangeait pas de pomme.

 

Mangeait-il une pomme ?
Plus-que-parfait Il avait mangé une pomme. Il n’avait pas mangé de pomme.

 

Avait-il mangé une pomme ?
Futur Il mangera une pomme. Il ne mangera pas de pomme.

 

Mangera-t-il une pomme ?
Conditionnel présent Il mangerait une pomme. Il ne mangerait pas de pomme.

 

Mangerait-il une pomme ?
Conditionnel passé Il aurait mangé une pomme. Il n’aurait pas mangé de pomme.

 

Aurait-il mangé une pomme ?
Subjonctif présent Il faut qu’il mange une pomme. Il ne faut pas qu’il mange de pomme.

 

Faut-il qu’il mange une pomme ?
Subjonctif passé Je ne crois pas qu’il ait mangé une pomme. Je suis triste qu’il n’ait pas mangé de pomme.

 

Crois-tu qu’il ait mangé une pomme ?
Impératif Mange une pomme ! Ne mange pas de pomme !

 

 

/

 

Le présent des verbes en -ir (-issons)

Ile de Ré, France.

Tous les verbes en -ir qui se terminent en -issons à la première personne du pluriel (nous) se conjuguent de la même manière.

On peut aussi dire que ce sont des verbes du deuxième groupe.

Finir:

je finis

tu finis

il finit

elle finit

on finit

nous finissons

vous finissez

ils finissent

elles finissent

D’autres verbes en -issons: applaudir, choisir, obéir, pâlir …

Attention:

De nombreux verbes en -ir ne se conjuguent pas de cette manière. Par exemple, tenir.

Pratique: avoir et être au présent

la-tour-eiffel-aux-couleurs-du-drapeau-francais-en-hommage-aux-victimes-des-attentats-de-paris-le-16-novembre-2015_54645_

 

Choisir entre “avoir” ou “être” et conjuguer au présent:

 

Welcome to your avoir / être au présent

François 45 ans.
Il deux enfants: Marie et Charlotte.
Sa maison dans un village dans le sud de la France.
Il y une boulangerie, une épicerie et deux restaurants.
Il marié avec Sophie.
Ils une voiture rouge et un chien: Lassie.
Lassie toujours en forme.
Les enfants très dynamiques.
Elles beaucoup d'amis.
François dit souvent : " Je heureux".

Email

Le discours rapporté au présent cours

Le discours rapporté ou le discours indirect (reported speech) signifie rapporter le discours direct (direct speech).

 

Exemples:

Discours direct:

Pierre: “J’aime le football”.

Discours indirect / discours rapporté:

Pierre dit qu’il aime le football.

 

Discours direct:

Sarah: “Nous aimons les pains au chocolat.”

Discours rapporté:

Sarah affirme qu’ils aiment les pains au chocolat.

 

Les éléments en gras sont modifiés au discours rapporté.

Il faut:

  • un verbe introducteur au présent
  • introduire la proposition par “que” quand c’est une affirmation
  • adapter le sujet au contexte
  • accorder le verbe avec le sujet

 

Pour rapporter le discours au présent, on ne change pas le temps du verbe dans le discours rapporté; on garde le temps utilisé dans le discours direct.

 

Discours direct:

Pierre: “J‘aime le football”. (le verbe est au présent)

Discours indirect / discours rapporté:

Pierre dit qu’il aime le football. (le verbe est au présent)

 

Exemple avec une question au discours direct:

Pierre: “Aimez-vous le football?”

Pierre demande si nous aimons le football.

 

Exemple avec une question en “qu’est-ce que?”:

Sarah: “Qu’est-ce que vous faites lundi soir?”

Sarah demande ce que nous faisons lundi soir.

 

Exemple avec pourquoi:

Antoine: ” Pourquoi dormez-vous autant?”

Antoine demande pourquoi nous dormons autant.

On conserve “pourquoi” dans le discours rapporté. C’est pareil pour les questions en comment, combien et où.

 

Exemple avec un impératif au discours direct:

Jean: “Travaillez!”

Jean ordonne à ses employés de travailler.

Quand le discours direct est à l’impératif, les verbes introducteurs que l’on peut utiliser sont: ordonner, conseiller, demander, menacer… Au discours rapporté, on doit introduire l’ordre ou le conseil par de + infinitif.

 

Important:

  • Pour rapporter le discours au présent, on ne change pas le temps du verbe dans le discours rapporté; on garde le temps utilisé dans le discours direct.
  • Modifier le sujet et faire les modifications nécessaires selon le sujet et le contexte.
  • Mémoriser comment introduire une affirmation, une phrase à l’impératif et les différents types de questions.

 

Pratique: le présent des verbes en -er

Welcome to your Le présent des verbes en -er

Nous (parler) anglais et français.
Ils (travailler) dans un supermarché.
Elle (chanter) du jazz.
Vous (jouer) du saxophone.
Les parents de Simon (parler) espagnol.
Sarah (danser) la salsa.

Name Email

Le présent: quelques verbes irréguliers courants cours

Partir

Je pars

Tu pars

Il / elle part

Nous partons

Vous partez

Ils / elles partent

 

Sortir :

Je sors

Tu sors

Il / elle sort

Nous sortons

Vous sortez

Ils /elles sortent

 

Vivre :

Je vis

Tu vis

Il /elle vit

Nous vivons

Vous vivez

Ils / elles vivent

 

Suivre :

Je suis

Tu suis

Il / elle suit

Nous suivons

Vous suivez

Ils / elles suivent

 

Dormir :

Je dors

Tu dors

Il /elle dort

Nous dormons

Vous dormez

Ils /elles dorment

 

Vouloir

Je veux

Tu veux

Il / elle veut

Nous voulons

Vous voulez

Ils / elles veulent

 

Pouvoir :

Je peux

Tu peux

Il /elle peut

Nous pouvons

Vous pouvez

Ils / elles peuvent

 

Prendre :

Je prends

Tu prends

Il / elle prend

Nous prenons

Vous prenez

Ils / elles prennent

 

Entendre :

J’entends

Tu entends

Il /elle entend

Nous entendons

Vous entendez

Ils /elles entendent

 

Mettre :

Je mets

Tu mets

Il /elle met

Nous mettons

Vous mettez

Ils / elles mettent

Utiliser le présent (au restaurant)

Welcome to your Le présent (au restaurant)

Bonjour Monsieur. (désirer)-vous un apéritif ?
Non merci. Quel (être) le menu du jour ?
Nous (avoir) une formule entrée-plat et une formule plat-dessert.
Nous (proposer) comme plat du jour du poulet rôti accompagné de frites. En entrée, une salade niçoise et en dessert, une île flottante.
Je (préférer) la formule plat-dessert.
Je ne (vouloir) pas manquer votre île flottante.
J’ (adorer) ça.
(désirer)-vous boire du vin ?
Oui. (avoir)-vous un bon vin rouge ?
Oui. Je (pouvoir) vous proposer un vin de Bordeaux, très apprécié par les clients.
Très bien. Je (goûter) ce vin-là.

Name Email

Le subjonctif présent cours

yoda

Le subjonctif est un mode, le mode du subjectif. Tous les autres temps qui décrivent la réalité, l’objectivité sont des temps de l’indicatif.

Pour former le subjonctif présent, il faut utiliser la racine de la 3ème personne du pluriel (ils/ elles) au présent de l’indicatif.

Choisir au présent de l’indicatif :

 

Je choisis

Tu choisis

Il/ elle choisit

Nous choisissons

Vous choisissez

Ils /elles choisissent*** C’est cette forme qui nous intéresse pour former le subjonctif présent.

 

Choisiss = le radical

 

Choisir au subjonctif présent

 

Que je choisisse

Que tu choisisses

Qu’il / elle / on choisisse

Que nous choisissions

Que vous choisissiez

Qu’ils / elles choisissent

 

Il faut toujours mettre « que » avant la conjugaison du subjonctif présent.

Les terminaisons sont toujours : -e ; -es ; -e ; -ions ; -iez ; ent

 

Les exceptions :

 

Avoir :

 

Que j’aie

Que tu aies

Qu’il ait

Que nous ayons

Que vous ayez

Qu’ils aient

 

Etre :

 

Que je sois

Que tu sois

Qu’il / elle soit

Que nous soyons

Que vous soyez

Qu’ils / elles soient

 

Aller :

 

Que j’aille

Que tu ailles

Qu’il / elle aille

Que nous allions

Que vous alliez

Qu’ils / elles aillent

 

Pour les exceptions suivantes, vous pouvez utiliser les terminaisons des verbes réguliers : -e ; -es ; -e ; -ions ; -iez ; ent

 

Savoir : que je sache, que tu saches …

Pouvoir : que je puisse, que tu puisses …

Faire : que je fasse, que tu fasses …

 

On utilise le subjonctif présent après les expressions suivantes qui expriment l’obligation et la nécessité :

 

Il faut que …

Il est indispensable que …

Il est essentiel que …

Il est nécessaire que …

Ex: Il est important que vous soyez à l’heure au travail.

 

Quand les sujets des deux propositions sont différents :

Souhaiter que …

 Ex : Je souhaite que vous soyez heureux.

 

Vouloir que …

Ex : Je veux que tu saches que je suis heureux.

 

  • Certaines expressions qui expriment la subjectivité :

 

Je doute que…

Je ne suis pas sûr que…

Je ne crois pas que …

Je ne suis pas persuadée que…

J’ai bien peur que…

Je ne pense pas que ….

 

Ex : Je doute qu’il ait totalement raison.

 

  • Quand on souhaite / veut quelque chose:

 

Je veux que (vouloir que)…

J’exige que (exiger que)…

J’aimerais que …

Que + subjonctif : Que la joie vous accompagne tout au long de cette année !

 

Ex : J’aimerais que ma fille fasse des études dans une grande université.

 

  • Après les adjectifs qui expriment un sentiment, une émotion + « que » :

 

Je suis satisfait que …

Je suis content que …

Je suis désolé que …

Je suis heureux que …

Je ne suis pas fâché que …

 

Je ne suis pas fâché que vous soyez arrivé en retard.

Je suis heureux que vous fassiez ce que vous aimez.

 

Il faut qu’il y ait un changement de sujets dans la même phrase.

 

Après ces expressions :

Avant que …

Pour que …

Afin que

Sans que …

A moins que …

Bien que …

Quoique …

Où que …

Quoi que …

Quel que …

A condition que…

De façon que …

Pourvu que …

Jusqu’à ce que …

 

Bien qu’il soit très beau, il n’est pas très intelligent.

Pourvu qu’il guérisse vite.

 

Après tous ces verbes suivis de « que » :

 

Aimer que

Approuver que

Attendre que

avoir envie que

craindre que

défendre que

demander que

déplorer que

désirer que

Permettre que

Préférer que

Refuser que

Regretter que

s’étonner que

faire attention que

importer que

interdire que

ordonner que

 

 

Les phrases négatives avec certains verbes 

 

Je ne pense pas que + subjonctif

Je ne pense pas qu’elle aille au cinéma ce soir.

 

Je ne crois pas que + subjonctif

Je ne crois pas que vous soyez heureuse.

 

Les questions avec certains verbes :

 

Crois-tu qu’elle aille au cinéma ce soir ?

Penses-tu qu’elle soit heureuse ?

Veux-tu qu’elle soit heureuse ?

 

Attention: Il faut qu’il y ait une inversion sujet-verbe.

 

Autres expressions suivies du subjonctif:

  • Pour donner un conseil:

Il vaudrait mieux que …

Cela vaudrait la peine que …

  • Pour donner son opinion:

Je trouve scandaleux que …

Ça m’énerve que ….

 

Attention: “espérer” est toujours suivi de l’indicatif.

Le présent des verbes irréguliers cours

La plupart des verbes irréguliers ont ces terminaisons: -s; – s; -t; ons; -ez; -ent

1) Les verbes en -dre comme vendre; perdre …. prennent ces terminaisons: -ds; –ds; -d; -ons; -ez; -ent

 

Perdre:

 

Je perds

Tu perds

Il/elle/on perd

Nous perdons

Vous perdez

Ils/elles perdent

 

2) Les verbes en -oindre (craindre…); -eindre (peindre…); -oindre (joindre…); -soudre (résoudre…) prennent les terminaisons -s; -s; -t; -ons; -ez; -ent

 

Craindre:

 

Je crains

Tu crains

Il/elle/on craint

Nous craignons

Vous craignez

Ils/elles craignent

 

Joindre:

 

Je joins le groupe

Tu joins le groupe

Il/elle/on joint le groupe

Nous joignons le groupe

Vous joignez le groupe

Ils/elles joignent le groupe

Le présent des verbes en -er (les verbes réguliers) cours

On utilise le présent pour parler d’une situation actuelle.

Le présent des verbes en-er, les verbes réguliers:

De nombreux verbes se terminent par -er: danser, chanter, regarder, cuisiner, jouer, travailler … Leur conjugaison est régulière.

Il faut ajouter les terminaisons: -e; -es; -e; -ons; -ez; -ent au radical du verbe.

Travailler > travaill > Je travaille

travailler:

je travaille

tu travailles

il/elle/on travaille

nous travaillons

vous travaillez

ils/elles travaillent

team-123085_960_720

s’appeler:

je m’ appell

tu  t’ appelles

il/elle/on s’ appelle

nous nous appelons

vous vous appelez

ils / elles s’appelent