Bienvenue à Strasbourg

This document is in English so that everybody can understand the tips before traveling to this wonderful city located in the East of France (next to the German boarder): Strasbourg.

BIENVENUE A STRASBOURG!

Strasbourg is a very interesting city because it’s a French city which has a Germanic culture. Indeed, the city was German and French several times and we can see that in the architecture of the buildings: you can see typical French buildings and German ones. Moreover, it is an international place, many people from all over the world are in the city to study at the University of Strasbourg or other prestigious schools and work for the European institutions.

 

La Petite France.

La Petite France.

Public Transport:

You can easily travel in the city by tram. You can also take the bus or rent a Velhop bike.

This link will help you take the public transports in the city.

http://www.cts-strasbourg.eu/fr/

You must buy tickets at the machines located on the platforms. You can pay by cash or credit card.  You must cancel the ticket before entering the tram. You can buy a ticket for the day.

If you want to rent a bike:

http://www.velhop.strasbourg.eu/

You can go everywhere from the train station: to the airport of Strasbourg (called Entzheim) and to all the most important cities in France, Germany, Luxembourg, Belgium, Switzerland…

There are high speed trains (TGV): you can arrive in the city center of Paris in less than 2 hours, then you can even take another train (the Eurostar) to go to London!

The railway company is called SNCF, this is their website.

http://www.voyages-sncf.com/

 

Places to visit in Strasbourg:

In the city centre:

  • La petite France: typical historical quarter.
  • La Place Kléber: the biggest square in the city.
  • La cathédrale = The cathedral: it’s original because it is made of pink stones from the Vosges (chain of mountains nearby).
La cathédrale Notre Dame à Strasbourg.

La cathédrale Notre Dame à Strasbourg.

  • The quarter around the cathedral is very beautiful. You can walk in very typical narrow streets.
  • La place Gutenberg
  • La place Broglie
  • La place de la République
  •  Le parc de l’Orangerie : beautiful park where you can hang out and relax.
  • Le conseil de l’Europe / The Council of Europe: It’s located opposite le Parc de l’Orangerie.
  • Le parlement Européen/ The European Parliament: It’s the place where the European MP’s meet for one week a month. They are in Brussels most of the time. It’s possible to visit it but you should reserve your visit early.

You can take the bus or the tram to visit the city but Strasbourg is a small city, therefore you can walk everywhere, if you have a good pair of shoes.

 

Typical food:

La tarte flambée: it’s the same idea as a pizza but with cream, bacon and onions on the crust. It’s excellent! There are several varieties of tarte flambée but this is the traditional one.
tarte_flambee_alsacienne_514471722

La choucroute / Sauerkraut

Le Baeckeoffe

Le Koegelhopf which can be sweet and salty (with onion and bacon)

kouglof

 

The most interesting museums:

  • The Tomi Ungerer Museum: 

Tomi Ungerer is a famous Alsatian artist who’s famous worldwide and it’s rare to visit a museum dedicated to somebody who’s still alive. Worth visiting.

  • The Contemporary art museum : Le musée d’art contemporain.
  • Le musée de l’œuvre Notre Dame (about the Cathedral)

Of course, there are other things to see, eat and visit in Strasbourg, but this article gives you some ideas of what you should see and do first.

 

Suggestion sur Netflix: Wild France with Ray Mears

La Pointe du Raz, en Bretagne.

La Pointe du Raz, en Bretagne. (Une des destinations variées de Ray Mears)

Voici une série de documentaires qui peut intéresser les amoureux de la France. Non, vous n’allez pas y voir Paris et la Seine, vous n’allez pas non plus y voir les jolies villes provinciales. En revanche, vous allez découvrir la France comme vous ne l’avez certainement jamais vue.

Le Britannique Ray Mears a choisi de s’intéresser aux paysages sauvages de ce pays, loin des terrasses des cafés et des monuments les plus connus. Il vous présente en pleine nature, dans des régions qui ne font pas souvent partie des programmes de vacances, la faune et la flore incroyables que l’on peut y rencontrer.

Vous découvrirez que des loups et des phoques vivent dans des contrées perdues, vous verrez que des animaux bien spécifiques et que vous ne connaissez peut-être pas y vivent. Vous allez voir de magnifiques images de plantes et de fleurs colorées que l’on peut trouver uniquement dans ces zones peu visitées par l’Homme.

Ce programme contient 6 épisodes de moins de 30 minutes et est uniquement en anglais. Même les Français y parlent la langue de Shakespeare, parfois maladroitement, mais c’est ce qui fait le charme de cette série de documentaires uniques à ne pas manquer, si vous voulez découvrir la France autrement.

Danse bretonne au Festival Interceltique de Lorient en Bretagne

 

Vidéo: Paris Je t’aime

images (3)

Voici la vidéo Paris Je t’aime de la Mairie de Paris pour vous faire rêver un peu. Mais l’idéal c’est d’y vivre le rêve soi-même. Rendez-vous dans la capitale de l’Amour!

 

Les langues régionales et minoritaires en France

Depuis 1791, peu après la Révolution française de 1789, le français est considéré comme la langue de la République Française et des lois. C’est la seule langue d’enseignement et les actes officiels doivent se faire en français. C’est écrit dans la Constitution.

 

En France : une langue = une nation

 

Mais il faut savoir que malgré cela, des langues régionales et minoritaires sont encore parlées dans les régions de France.

 

Leur utilisation est plus ou moins fréquente et reste privée parce que tous les actes publics doivent se faire en français.

 

Voici la carte de France des langues régionales et minoritaires :Langues_de_la_France.svg

Source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Langues_de_la_France.svg

 

Depuis la loi Deixonne en 1951, certaines langues et cultures régionales peuvent être étudiées dans l’enseignement secondaire. C’est le cas du breton, de l’occitan, du basque et du catalan.

Il y a donc une certaine hiérarchie dans ces langues régionales et minoritaires.

 

Certaines langues que l’on peut voir sur la carte sont dans des situations critiques parce qu’elles risquent de disparaître dans un avenir proche. C’est le cas du flamand, encore principalement parlé par des personnes âgées dans l’extrême nord de la France.

 

Ces langues sont souvent davantage parlées dans les campagnes que dans les grandes villes françaises.

 

Certains médias sont exclusivement en langue régionale, des bandes dessinées sont traduites dans certaines langues locales et des artistes s’expriment exclusivement dans ces langues.

Le dessin animé Tintin est traduit en certaines langues régionales pour aider ces dernières à survivre et pour attirer la jeunesse. Voici un reportage sur Tintin en alsacien.

Les langues régionales et minoritaires n’ont commencé à être considérées comme une richesse du patrimoine culturel français que tardivement, trop tardivement pour préserver certaines langues minoritaires.

 

Il est important de noter que la France n’a pas ratifié la Charte européenne des langues régionales et minoritaires en désaccord avec la Constitution Française qui place la langue française comme LA langue de la nation et de la sphère publique.

 

Explication des mots en gras :

 

Ratifier = approuver

 

 

 

Les régions de France

téléchargement (1)

Avant le 1 janvier 2016, la France comportait 22 régions et 5 départements d’outre-mer.

Langues_de_la_France.svg

Le 1er janvier 2016, la carte de France a changé. Elle comporte 13 régions et 5 régions et départements d’outre-mer. Il y a eu une fusion des régions pour créer de grandes régions. Le président François Hollande et Manuel Valls ont proposé ce nouveau découpage géographique pour faire des économies de gestion. Ce découpage a souvent provoqué des réactions violentes de la part de l’opposition et de citoyens vivant dans des régions à forte identité culturelle comme la Bretagne et l’Alsace.

regions_de_france_2016-svg-1

Sur l’image ci-dessous, nous pouvons voir que les Bretons et les Alsaciens ont manifesté ensemble contre ce projet, en vain. En 2014, des Alsaciennes ont même décidé de porter la coiffe alsacienne dans leur vie quotidienne pour montrer leur opposition à ce projet de loi et leur appartenance à leur région.

Pour vous donner une idée de ce qu’est une coiffe alsacienne, voici une photo prise en 1944. L’Alsace, à cette époque-là, était encore sous l’emprise des Allemands, et pourtant, la coiffe alsacienne de cette femme contient la cocarde tricolore, signe de fidélité à la France.

Alsacienne_en_costume_traditionnel_filleuls_de_guerre_1944

Au printemps prochain, les citoyens français seront invités à voter pour le nouveau nom de leur grande région via internet.

Quiz sur les lieux à visiter en Alsace

téléchargement (2)

Ce quiz est basé sur cette page web sur les lieux à visiter en Alsace :
http://www.pass-alsace.com/sites-a-visiter.html

1 2 3