La bûche de Noël

yule-log-528345_960_720

Dans de nombreux pays francophones, les repas de Noël se terminent par une savoureuse pâtisserie: la bûche de Noël. Mais quelle est son origine ?

Tout d’abord, il faut savoir que la bûche n’était pas un dessert au départ. Elle était bel et bien une bûche en bois.

Une tradition qui remonte au Moyen-Âge:

A l’époque, la veille de Noël, donc le 24 décembre, les gens faisaient brûler une très grosse bûche dans leur âtre. Le but était qu’elle tienne jusqu’au 1er janvier ou au minimum pendant 3 jours.

Cette bûche, qui provenait d’un arbre fruitier, en plus de réchauffer les familles, était une offrande aux Dieux pour qu’elles aient une bonne récolte l’année suivante.

wood-fire-1241199_960_720

Du bois à la pâtisserie:

Entre-temps, cette tradition s’est perdue et la bûche est devenue une excellente pâtisserie de forme oblongue, faite de génoise, de crème au beurre au praliné, au café, à la vanille ou au Grand Marnier … Cette pâtisserie est généralement décorée de petites scies, de gui et de lutins en plastique. Des petites meringues en forme de champignons peuvent également agrémenter ce dessert de Noël.

Les pâtissiers font des bûches de plus en plus variées et fantaisistes, elles peuvent également être glacées, faites de mascarpone, de mousseline de fruits, de mousse au chocolat… selon l’inspiration du chef!

Les pâtissiers français vous proposent une liste bien fournie de bûches en fin d’année, il faut généralement commander à l’avance celle que vous voulez déguster la veille de Noël.

images-11

 

Explication des mots en bleu:

la bûche = morceau de bois que l’on met dans la cheminée

un âtre = une cheminée

une récolte = harvest

une scie = un outil qui sert à couper le bois et faire des bûches pour la cheminée

le gui = mistletoe

un lutin = lutin_by_godo

One comment

Leave a Reply