Noël en Alsace

L’Alsace est une petite région française située dans le Grand Est, à la frontière avec l’Allemagne et la Suisse. Les Alsaciens ont une identité culturelle très forte et ils ont leurs propres traditions de Noël depuis des siècles. Mais comment célèbrent-ils Noël en Alsace ?

1005_regions_colors

Tout commence au mois de novembre. Au début du mois, un beau sapin très haut est coupé dans une forêt des Vosges pour être transporté jusqu’à Strasbourg, capitale de la région Grand Est et capitale de Noël. Ce beau sapin dominera de sa splendeur la Place Kléber, place principale de la ville.

Sapin_Kléber_2015

Petit à petit, les décorations de Noël font leur apparition dans les magasins, puis dans les villes et les petits villages. L’objectif est d’être prêts pour le quatrième dimanche avant Noël, où commence la période de l’Avent. Ce jour-là, on allume la première bougie de la couronne de l’Avent qui contient en tout quatre bougies pour chaque dimanche avant le 25 décembre.

Une couronne de l'Avent

Une couronne de l’Avent

Les habitants de chaque maison mettent un point d’honneur à choisir les décorations les plus lumineuses, mignonnes et originales. Par exemple, le Mannele (petit bonhomme), aussi appelé Saint Nicolas, est de plus en plus présent sur les façades.

Mannele sur la façade de l'Office de Tourisme de Strasbourg.

Mannele sur la façade de l’Office de Tourisme de Strasbourg.

L’Avent est une période féerique en Alsace. Le froid rude de l’hiver est presque oublié grâce aux magnifiques décorations et aux gourmandises que l’on peut déguster sur les stands des marchés de Noël ou chez soi. Les boulangeries vendent les fameux Mannele sous forme de brioche pouvant contenir de délicieuses pépites de chocolat.

Les familles s’empressent de faire des bredele, des petits gâteaux de Noël en français. Plus on en fait, mieux c’est. Le but est de se les offrir entre amis, entre membres de la famille et entre collègues. Tout le monde doit en profiter. Quand on arpente les rues alsaciennes, l’odeur du vin chaud, des bredele et des pains d’épices nous envoutent.

Les bredele de Noël

Les bredele de Noël

Le 6 décembre, c’est la Saint Nicolas. Cette journée est particulièrement importante pour les enfants du Grand Est. Ils doivent déposer leurs bottes devant la porte de leur maison pour réceptionner les friandises distribuées par le Saint : des mandarines, des Mannele, des chocolats et des pains d’épices en forme de Saint Nicolas. Certaines écoles organisent la venue du Saint Nicolas. Ce dernier est vêtu d’un manteau rouge et porte une grande barbe blanche, comme s’il était le cousin du Père Noël. Mais, en Alsace, il existe aussi la version méchante du Saint Nicolas : le Père Fouettard. Ce personnage est vêtu de noir et puni les enfants qui n’ont pas été sages durant l’année. Ces deux personnages sont souvent exploités par les parents pour que leurs enfants aient un meilleur comportement.

Saint Nicolas

Saint Nicolas

Les fêtes de Noël se multiplient au mois de décembre. Chaque école, chaque association, chaque lieu de travail, chaque ville et village organisent une petite fête pour marquer la fin de l’année. Pendant celles-ci, on n’attend pas pour déguster la bûche de Noël, un gâteau roulé qui peut être fourré de crème au beurre, de mousse et qui peut également être glacée.

Les marchés de Noël sont bondés. Celui de Strasbourg est le plus ancien. Il date de 1570.

Strasbourg_capitale_de_Noël_rue_du_Vieux_Marché_aux_Poissons_5_décembre_2014

Chaque ville organise un marché de Noël. Les plus touristiques sont ceux de Strasbourg, Colmar, Kaysersberg et Riquewihr. On y trouve des décorations de Noël, des jouets, des bijoux et des gourmandises. Tout pour bien se préparer pour le réveillon de Noël, célébré le 24 décembre.

Noël à Colmar.

Noël à Colmar.

Le soir du réveillon, les familles se réunissent autour d’une table située près d’un sapin soigneusement décoré. On y mange des plats délicieux faits avec des ingrédients rares et chers que l’on ne mange pas souvent, voire pas du tout pendant le reste de l’année.

L’apéritif ouvre la célébration : toasts, kougelhopf salé, bretzels et Crémant d’Alsace y sont naturellement présents. Puis, viennent les escargots, le foie gras, le saumon fumé, la dinde, la bûche et les bredele. Ces plats ne sont que des exemples. Il revient à chaque famille de choisir ce qu’elle va présenter pour le repas du réveillon. Les festivités durent jusqu’à minuit, moment où l’on peut aller à la messe de minuit.

Les cadeaux sont ouverts soit pendant le réveillon, soit le lendemain, jour de Noël.

Les célébrations continuent ainsi jusqu’au 26 décembre inclus, la Saint Etienne est un jour férié en Alsace et en Lorraine, mais pas dans le reste de la région Grand Est et dans le reste de la France.

Les maisonnettes en bois des marchés de Noël ferment le 24 décembre au soir mais les décorations de Noël embellissent les villes et les maisons jusqu’au 6 janvier, jour de l’Epiphanie.

Une boule de Noël

Une boule de Noël

La période de Noël est une haute saison touristique en Alsace, si vous voulez y vivre la féérie de Noël, pensez à réserver votre hébergement bien à l’avance.

Visitez le marché de Noël grâce à cette vidéo:

 

Explication des mots en bleu:

Un sapin: christmas-tree-christmas-1796131_960_720

Une bougie:candle-33287_960_720

Arpenter = marcher à grands pas

Le pain d’épices= gingerbread

Envouter = captiver

Un personnage =  a character

Un comportement = une attitude

Un jour férié = un jour où tous les commerces sont fermés.

Embellir = rendre beau / belle

Un hébergement = un endroit où l’on peut dormir

Les mots en italique et en vert sont en alsacien, langue régionale d’origine germanique.

 

Pour écouter le podcast “Noël en Alsace”:

Podcast: Noël en Alsace

 

 

Leave a Reply