A propos

FullSizeRender (15)

« Mes articles ont le but de renforcer les connaissances linguistiques et culturelles de mes lecteurs francophiles. »

Ce site a été crée par Emma.

Emma est professeur de français et traductrice dans la région de Los Angeles, en Californie, Etats-Unis. Elle est également formatrice TV5MONDE labellisée.

Elle est l’auteur de Kit de Survie Californie, un site de conseils touristiques et culturels pour les Francophones et Francophiles qui découvrent la Californie.

https://kitdesurviecalifornie.wordpress.com/

Pour en savoir plus sur le parcours d’Emma:

https://www.linkedin.com/in/emmanuelle-amrein-franks-1b344a97

 

Biography in English:

Emma is a French native speakerShe has a master’s degree in French as a foreign and second language and for specific purposes in schools and businesses. She also has a BA in English and French as a foreign language. In France, she was a language teacher with over a decade of experience teaching English, French and Spanish. Students varied from beginner to Masters level, at companies and in colleges. Language and teaching in an efficient and creative way are her passions, that’s why in 2012, she decided to set up her own language company in France. In 2014, she began her American career as a French and Spanish instructor. She is also a DELF / DALF examiner and a translator (English-French). She writes articles in French for SwimSwam, an American magazine specialized in swimming (under the name of Emma Franks). She is a teacher of teachers certified by TV5MONDE. She is eager to share her language knowledge and experience.

 

TV5Monde_Logo.svg

 

To contact Emma / Pour contacter Emma pour une formation “Apprendre et Enseigner avec TV5MONDE” ou simplement pour lui dire bonjour:

 

tour

Les mots de liaison cours

la-tour-eiffel-aux-couleurs-du-drapeau-francais-en-hommage-aux-victimes-des-attentats-de-paris-le-16-novembre-2015_54645_

Les mots de liaison/ les linking words:

Les mots de liaison sont utiles pour rendre votre discours logique et faire des phrases complexes.

 Voici la liste des mots de liaison les plus courants :

But = mais

So = donc

Consequently = par conséquent

In addition to = en plus

However = cependant

Yet = cependant / toutefois / pourtant

Although = bien que + subjonctif présent.  Bien qu’il soit très intelligent, il risque de ne pas réussir l’examen de mathématique.

Therefore = par conséquent

Also = aussi

Moreover = de plus

Besides = en outre

Furthermore = en outre

Nevertheless = néanmoins

Thus = ainsi

Otherwise = sinon

Unless = à moins que + subjonctif présent. A moins qu’il soit bloqué dans les embouteillages (= traffic jams).

While = tandis que

First = d’abord

Then = puis

After that = après cela

That’s why = c’est pourquoi

Finally = finalement

Eventually = finalement

Indeed = en effet

Actually = en fait

On the one hand,… On the other hand, … = D’un côté, … D’un autre côté,

Despite = malgré + nom / en dépit de + nom

Even if = même si + indicatif

Lequel, laquelle, lesquels, lesquelles cours

cropped-6672156239_89c77d53d8_o-copie.jpg

 

Lequel, laquelle, lesquels, lesquelles = which one(s) ?

 

Masculin Féminin
Singulier lequel laquelle
Pluriel lesquels lesquelles

L’impératif cours

Le passage du Gois.

Le passage du Gois.

On utilise ce temps pour exprimer des instructions, des ordres et des conseils.

On n’utilise l’impératif qu’avec tu, nous et vous.

On utilise la forme du présent pour former l’impératif.

 

Exemple :

Venir : (présent)

Je viens

Tu viens

Il vient

Nous venons

Vous venez

Ils viennent

 

A l’impératif :

Viens !

Venons !

Venez !

 

Attention, quand il y a un verbe en –er, la forme du singulier tu, perd son « s » à la fin.

 

Exemple :

Chanter (présent)

Je chante

Tu chantes

Il chante

Nous chantons

Vous chantez

Ils chantent

 

Impératif :

Chante !

Chantons !

Chantez !

 

Impératif négatif :

Ne chante pas !

Ne chantons pas !

Ne chantez pas !

« Ne » se place avant le verbe à l’impératif et « pas » après le verbe.

 

Avec les verbes pronominaux :

Se lever

Lève-toi !

Levons-nous !

Levez-vous !

 Vous devez ajouter le pronom après le verbe.

Les pronoms utilisés pour l’impératif des verbes pronominaux sont toi; nous et vous.

 

L’impératif négatif des verbes pronominaux :

 

Ne te lève pas !

Ne nous levons pas !

Ne vous levez pas !

Pour l’impératif négatif des verbes pronominaux, on utilise les mêmes pronoms que pour le présent: te; nous; vous.

 

Les exceptions:

 

Etre:

 

Sois motivé!

Soyons motivés!

Soyez motivés!

 

Avoir:

 

Aies du courage!

Ayons du courage!

Ayez du courage!

Mieux prononcer

étudiant A1

Quelle attitude adopter pour bien prononcer les sons du français ?

 Quand on commence une nouvelle langue, il est parfois difficile de prononcer certains sons, certaines phrases. C’est normal !

Le français est une langue particulièrement difficile pour sa prononciation. De plus, on ne parle pas de la même manière que l’on écrit. Ca complique tout !

Quelques exemples de sons qui posent problème:

– Les voyelles nasalisées (articulées avec le nez). Vous les avez toutes dans cette phrase : Un bon vin blanc.

– Le u dans tu ; lu

– Le R. Il se prononce avec la langue et l’uvule.

Voici quelques trucs et astuces pour avoir une attitude positive et améliorer votre manière de prononcer :

  • N’abandonnez pas immédiatement. Ne vous inquiétez pas, vous arriverez à prononcer le français un jour ! Les premiers cours sont toujours difficiles.
  • Ecoutez la langue française en-dehors des cours : radio, télévision, films… pour vous familiariser avec les sons.
  • Concentrez-vous sur la « mélodie » de la langue.
  • Repérez les sons qui vous semblent difficiles à prononcer.
  • Essayez d’immiter ces sons. Apprendre une langue, c’est aussi devenir acteur !
  • N’ayez pas peur d’être ridicule. Parler une langue étrangère, c’est aussi devenir un petit peu quelqu’un d’autre et l’accepter.
  • Pratiquez ces sons autant que vous le pouvez. Essayez de trouver un moment où vous êtes toujours disponible pour le faire.

Exemple : devant le miroir, dans votre salle de bains tous les matins.

  • Si vous aimez les chansons françaises, demandez conseil à votre professeur. Chantez avec le chanteur et écoutez bien comment il articule les différents sons. Si vous suivez les paroles, vous comprendrez comment certains mots écrits sont prononcés. C’est un exercice utile et agréable en même temps.
  • Vous pouvez vous enregistrer pour comparer le son que vous articulez et le son que vous voulez prononcer.

Quel apprenant en langue êtes-vous ?

 

student-147783_960_720

Il y a différents profils d’apprenants en langue. Repérer quel apprenant vous êtes peut vous aider à être plus efficace dans votre apprentissage à l’avenir.

  • Pour mémoriser la langue, on peut distinguer 3 profils:

L’apprenant à la mémoire auditive :

Il mémorise mieux quand il entend. Cette catégorie d’apprenants devraient écouter la langue cible tous les jours. Des activités comme écouter la radio, regarder la télévision, les informations, regarder des films francophones sont leurs exercices de prédilection pour entendre la prosodie, le vocabulaire et comprendre un message énoncé à un rythme naturel. Ce sont aussi de bons moyens de découvrir de nouvelles expressions et d’améliorer leur prononciation.

Pour assimiler la langue, ces apprenants peuvent également répéter le vocabulaire, les règles de grammaire et lire à haute voix.

L’apprenant à la mémoire visuelle :

Il mémorise mieux quand il a organisé les données à sa manière. Utiliser du papier coloré pour prendre des notes, encercler ou encadrer, dessiner et utiliser des couleurs peuvent lui être utiles.

L’utilisation d’images pour le vocabulaire et avoir des activités visuelles (regarder des films, des documentaires…) en langue cible sont aussi des actes qui peuvent l’aider à assimiler la langue.

L’apprenant à la mémoire affective :

Il apprend quand il vit des expériences en langue cible.

Par exemple, il se souvient d’une erreur faite devant des gens importants pour lui, d’une expression prononcée par une personne qui l’a marqué dans un contexte particulier.

Pour assimiler, il doit rechercher des moments linguistiques authentiques pour être en contact avec la langue et vivre encore d’autres expériences en langue cible.

  • Pour la pratique, il y a deux profils distincts :

L’apprenant actif et communiquant:

Son but est de communiquer en langue étrangère. Il veut se débrouiller en langue cible pour se faire comprendre et comprendre le sens global du message énoncé par ses interlocuteurs. Il n’est pas perfectionniste et apprend une langue étrangère pour s’en servir dans des situations concrètes.

Il est courageux. Il n’a pas peur d’être ridicule et de faire des erreurs, il utilise toutes ses ressources pour faire passer un message et communique en langue cible sans filet.

L’apprenant structuré :

Il passe beaucoup de temps à assimiler la théorie et dit quelque chose uniquement quand la phrase a été bien pensée et structurée. C’est un apprenant studieux et prudent qui recherche la perfection.

Les règles de grammaire, la prononciation de chaque mot ont été ses objets de réflexion avant la pratique.

Vous êtes-vous reconnu dans l’un de ces profils ?

Oui ?

Non ?

Dans tous les cas, il faut savoir qu’un profil n’est pas meilleur qu’un autre et que vous pouvez même les accumuler selon les phases de l’apprentissage. Il faut simplement avoir conscience du fait que tout le monde n’apprend pas de la même manière, il faut trouver sa propre méthode pour être le plus efficace possible.

Après avoir lu cet article, participez à ce sondage:

 

Explication des mots en gras :

 Apprenant = étudiant

Repérer = trouver

A l’avenir = dans le futur

Enoncé = dit

Se débrouiller = faire face à une situation en étant autonome

Sans filet = en prenant des risques

Lire en français

téléchargement (1)

Lire en français : comment et pourquoi ?

Lire un livre ou un article de presse en version originale peut vous faire faire des progrès immenses. En effet, vous allez apprendre du nouveau vocabulaire, découvrir la culture francophone et tout cela en prenant du plaisir parce que vous êtes à l’origine de votre choix de lecture.

Plus vous serez en contact avec la langue française, plus vous allez améliorer votre niveau de compréhension écrite.

Les premières lectures seront peut-être difficiles mais ne vous découragez pas. Plus vous lirez, mieux vous comprendrez, en particulier si vous êtes organisés.

  • Souligner les mots récurrents que vous ne comprenez pas.
  • Chercher leur signification.
  • Ecrivez-les dans un bloc-note afin de créer une liste personnelle de vocabulaire que vous pourrez réviser.

La lecture doit être un plaisir. Donc si vous n’avez pas beaucoup de temps et si les romans vous semblent trop longs ou trop littéraires, vous pouvez opter pour un article de presse.

L’avantage de l’article de presse, en plus de sa rapidité de lecture, est qu’il contient du vocabulaire sur la société, thème de prédilection pour interagir avec un natif et avoir des conversations intéressantes.

Le livre bilingue est un concept utile, si vous êtes discipliné. En effet, il ne faut pas négliger la tentation de lire uniquement les pages écrites dans votre langue maternelle, exercice qui vous servira peu, si vous voulez améliorer votre niveau en français.

Des magazines spécialement écrits pour les étrangers désireux de lire en français peuvent être intéressants pour découvrir les intérêts des Francophones. Le vocabulaire difficile y est directement traduit à la fin de chaque article.

Par exemple, Bien dire.

La lecture en version originale est une activité personnelle utile et agréable qu’il est nécessaire d’inclure dans votre quotidien.

lire

Explication des mots en gras :

En version originale = en langue étrangère d’origine.

Immenses= énormes

Améliorer= rendre meilleur

Récurrents = souvent répétés

Réviser= apprendre

Opter pour = choisir

Agréable= plaisante

1 52 53 54 55 56 57