L’impératif cours

Le passage du Gois.

Le passage du Gois.

On utilise ce temps pour exprimer des instructions, des ordres et des conseils.

On n’utilise l’impératif qu’avec tu, nous et vous.

On utilise la forme du présent pour former l’impératif.

 

Exemple :

Venir : (présent)

Je viens

Tu viens

Il vient

Nous venons

Vous venez

Ils viennent

 

A l’impératif :

Viens !

Venons !

Venez !

 

Attention, quand il y a un verbe en –er, la forme du singulier tu, perd son « s » à la fin.

 

Exemple :

Chanter (présent)

Je chante

Tu chantes

Il chante

Nous chantons

Vous chantez

Ils chantent

 

Impératif :

Chante !

Chantons !

Chantez !

 

Impératif négatif :

Ne chante pas !

Ne chantons pas !

Ne chantez pas !

« Ne » se place avant le verbe à l’impératif et « pas » après le verbe.

 

Avec les verbes pronominaux :

Se lever

Lève-toi !

Levons-nous !

Levez-vous !

 Vous devez ajouter le pronom après le verbe.

Les pronoms utilisés pour l’impératif des verbes pronominaux sont toi; nous et vous.

 

L’impératif négatif des verbes pronominaux :

 

Ne te lève pas !

Ne nous levons pas !

Ne vous levez pas !

Pour l’impératif négatif des verbes pronominaux, on utilise les mêmes pronoms que pour le présent: te; nous; vous.

 

Les exceptions:

 

Etre:

 

Sois motivé!

Soyons motivés!

Soyez motivés!

 

Avoir:

 

Aies du courage!

Ayons du courage!

Ayez du courage!

L’immersion chez soi

images (9)

L’immersion chez soi, c’est possible !

Qui n’a pas rêvé de se déplacer d’une partie à l’autre de la planète rien qu’en claquant des doigts ?

Pour cela, j’ai un truc : invitez le pays de vos rêves chez vous et vivez en immersion.

Prenons l’exemple de la France.

Il s’agit de recréer au sein de votre domicile une ambiance typiquement française.

  • Vous pouvez ajouter à votre décoration quelques objets typiquement français ou qui représentent le pays : une Tour Eiffel, un tableau qui représente une scène en Provence, un drapeau tricolore, des posters en français…
  • Vous pouvez consommer des produits typiquement français : du bon vin, des croissants, du chocolat français, des macarons… Faites-vous plaisir ! Vous trouverez ces produits dans certaines boutiques spécialisées.

Quand votre mode de vie et votre décoration sont prêts, vous pouvez commencer à faire de votre domicile le royaume de la langue française en écoutant la radio et en lisant la presse française sur internet ; en regardant la télévision francophone : TV5 Monde, par exemple ; et en regardant des films en français (vous pouvez en trouver sur Netflix, par exemple).

Essayez de trouver des amis francophones ou des personnes avec qui vous décidez de parler uniquement en français pour pratiquer votre expression orale et écrite au maximum : ayez des conversations en français en face-à-face ou au téléphone, chattez, écrivez des emails… Vivez en français !

Soyez curieux, utilisez un dictionnaire quand vous ne connaissez pas le vocabulaire que vous voulez utiliser.

Sur le long terme, l’immersion vous permettra d’être plus à l’aise en français parce que vous aurez su adopter cette langue, cette culture ; le français fera partie de votre vie quotidienne et vous aurez moins peur de l’aborder.

De plus, le fait de développer une vie sociale en français n’est que positif pour vos compétences linguistiques.

 

Explication des mots en gras :

 Chez soi = à la maison

votre domicile = à la maison

le royaume = le lieu par excellence

La vie quotidienne = la vie de tous les jours

L’aborder = l’utiliser

 

Logo Califrenchlife

 

5 conseils pour améliorer votre niveau en langue étrangère :

Logo Califrenchlife

 

Ce qui va suivre ne concerne pas uniquement le français, mais toutes les langues étrangères.

1) Etre en contact avec la langue cible le plus souvent possible :

–       Regardez la télévision du pays concerné

–       Ecoutez la radio

–       Intéressez-vous à la culture du pays en découvrant des livres,  des chansons, des films, des séries TV en VO.

Au début, regardez les films avec les sous-titres en langue cible, si possible, puis lancez-vous en VO à 100%. Vous allez de toute façon comprendre quelque chose, les images aident beaucoup. Ou regardez le film dans votre langue maternelle, puis regardez le même film en langue cible, dans ce cas, vous connaissez déjà l’intrigue, vous allez pouvoir vous concentrer sur les mots et expressions utilisées par les acteurs. Plus vous allez écouter la langue cible, mieux vous allez la comprendre. Ne baissez pas les bras tout de suite, accrochez-vous ! Vos efforts seront forcément récompensés.

–       Vérifiez la signification des mots que vous découvrez, faites des listes de vocabulaire ou commencez un répertoire pour tout mémoriser par la suite.

–       Lire la presse : c’est un très bon exercice ! Vous lisez les articles qui vous intéressent, et en même temps, vous découvrez du vocabulaire utile tous les jours.

2) Appliquez les règles de grammaire que vous connaissez. Ne faites pas d’impasses. Par exemple, tous les temps d’une langue sont utiles, essayez de les appliquer, écoutez-vous parler et autocorrigez-vous si vous remarquez une erreur. N’hésitez pas à poser des questions à votre interlocuteur natif pour vérifier la justesse grammaticale de vos propos.

3) Faites attention à votre prononciation. Vous pouvez garder votre accent, mais une bonne prononciation est cruciale pour une bonne communication.

Vous pouvez vérifiez la prononciation d’un mot quand vous utilisez des dictionnaires en ligne, par exemple : wordreference.com. Ou si vous avez étudié la phonétique, vous pouvez la vérifier en utilisant un  dictionnaire, elle est marquée à côté du mot, en général.

4) Ecoutez bien votre interlocuteur : les expressions qu’il/elle utilise, sa prononciation, vous allez apprendre beaucoup de choses.

5) Développez une vie sociale en langue cible : N’AYEZ PAS PEUR DE PARLER, LANCEZ-VOUS ! En effet, le ridicule ne tue pas et de toute façon, vous avez toujours le bon rôle parce que vous, au moins, vous faites un effort intellectuel pour communiquer dans une autre langue que votre langue maternelle.

Plus vous parlez, plus vous allez être à l’aise.

Si vous êtes timide, vous pouvez d’abord vous lancer dans une communication écrite : courriers électroniques, chats. Ainsi, vous avez le temps de vérifier le vocabulaire et la grammaire.

Lire et écrire en langue cible sont des exercices primordiaux. Ces deux pratiques vous apportent des connaissances et des savoir-faire complémentaires.

Parler une autre langue est forcément une mise en danger, mais le jeu en vaut la chandelle parce que si la communication passe, vous allez vivre des moments magiques et vous allez être fier de vous ! La maîtrise d’une langue étrangère vous ouvrira des portes d’un point de vue social, culturel et professionnel et peut changer le cours de votre vie !

Quiz de compréhension sur cet article: