Quel apprenant en langue êtes-vous ?

 

student-147783_960_720

Il y a différents profils d’apprenants en langue. Repérer quel apprenant vous êtes peut vous aider à être plus efficace dans votre apprentissage à l’avenir.

  • Pour mémoriser la langue, on peut distinguer 3 profils:

L’apprenant à la mémoire auditive :

Il mémorise mieux quand il entend. Cette catégorie d’apprenants devraient écouter la langue cible tous les jours. Des activités comme écouter la radio, regarder la télévision, les informations, regarder des films francophones sont leurs exercices de prédilection pour entendre la prosodie, le vocabulaire et comprendre un message énoncé à un rythme naturel. Ce sont aussi de bons moyens de découvrir de nouvelles expressions et d’améliorer leur prononciation.

Pour assimiler la langue, ces apprenants peuvent également répéter le vocabulaire, les règles de grammaire et lire à haute voix.

L’apprenant à la mémoire visuelle :

Il mémorise mieux quand il a organisé les données à sa manière. Utiliser du papier coloré pour prendre des notes, encercler ou encadrer, dessiner et utiliser des couleurs peuvent lui être utiles.

L’utilisation d’images pour le vocabulaire et avoir des activités visuelles (regarder des films, des documentaires…) en langue cible sont aussi des actes qui peuvent l’aider à assimiler la langue.

L’apprenant à la mémoire affective :

Il apprend quand il vit des expériences en langue cible.

Par exemple, il se souvient d’une erreur faite devant des gens importants pour lui, d’une expression prononcée par une personne qui l’a marqué dans un contexte particulier.

Pour assimiler, il doit rechercher des moments linguistiques authentiques pour être en contact avec la langue et vivre encore d’autres expériences en langue cible.

  • Pour la pratique, il y a deux profils distincts :

L’apprenant actif et communiquant:

Son but est de communiquer en langue étrangère. Il veut se débrouiller en langue cible pour se faire comprendre et comprendre le sens global du message énoncé par ses interlocuteurs. Il n’est pas perfectionniste et apprend une langue étrangère pour s’en servir dans des situations concrètes.

Il est courageux. Il n’a pas peur d’être ridicule et de faire des erreurs, il utilise toutes ses ressources pour faire passer un message et communique en langue cible sans filet.

L’apprenant structuré :

Il passe beaucoup de temps à assimiler la théorie et dit quelque chose uniquement quand la phrase a été bien pensée et structurée. C’est un apprenant studieux et prudent qui recherche la perfection.

Les règles de grammaire, la prononciation de chaque mot ont été ses objets de réflexion avant la pratique.

Vous êtes-vous reconnu dans l’un de ces profils ?

Oui ?

Non ?

Dans tous les cas, il faut savoir qu’un profil n’est pas meilleur qu’un autre et que vous pouvez même les accumuler selon les phases de l’apprentissage. Il faut simplement avoir conscience du fait que tout le monde n’apprend pas de la même manière, il faut trouver sa propre méthode pour être le plus efficace possible.

Après avoir lu cet article, participez à ce sondage:

 

Explication des mots en gras :

 Apprenant = étudiant

Repérer = trouver

A l’avenir = dans le futur

Enoncé = dit

Se débrouiller = faire face à une situation en étant autonome

Sans filet = en prenant des risques

Lire en français

téléchargement (1)

Lire en français : comment et pourquoi ?

Lire un livre ou un article de presse en version originale peut vous faire faire des progrès immenses. En effet, vous allez apprendre du nouveau vocabulaire, découvrir la culture francophone et tout cela en prenant du plaisir parce que vous êtes à l’origine de votre choix de lecture.

Plus vous serez en contact avec la langue française, plus vous allez améliorer votre niveau de compréhension écrite.

Les premières lectures seront peut-être difficiles mais ne vous découragez pas. Plus vous lirez, mieux vous comprendrez, en particulier si vous êtes organisés.

  • Souligner les mots récurrents que vous ne comprenez pas.
  • Chercher leur signification.
  • Ecrivez-les dans un bloc-note afin de créer une liste personnelle de vocabulaire que vous pourrez réviser.

La lecture doit être un plaisir. Donc si vous n’avez pas beaucoup de temps et si les romans vous semblent trop longs ou trop littéraires, vous pouvez opter pour un article de presse.

L’avantage de l’article de presse, en plus de sa rapidité de lecture, est qu’il contient du vocabulaire sur la société, thème de prédilection pour interagir avec un natif et avoir des conversations intéressantes.

Le livre bilingue est un concept utile, si vous êtes discipliné. En effet, il ne faut pas négliger la tentation de lire uniquement les pages écrites dans votre langue maternelle, exercice qui vous servira peu, si vous voulez améliorer votre niveau en français.

Des magazines spécialement écrits pour les étrangers désireux de lire en français peuvent être intéressants pour découvrir les intérêts des Francophones. Le vocabulaire difficile y est directement traduit à la fin de chaque article.

Par exemple, Bien dire.

La lecture en version originale est une activité personnelle utile et agréable qu’il est nécessaire d’inclure dans votre quotidien.

lire

Explication des mots en gras :

En version originale = en langue étrangère d’origine.

Immenses= énormes

Améliorer= rendre meilleur

Récurrents = souvent répétés

Réviser= apprendre

Opter pour = choisir

Agréable= plaisante

Les habitudes alimentaires des Français :

Les habitudes alimentaires quotidiennes des Français sont bien spécifiques.

Tout d’abord, il est essentiel de savoir que les Français accordent toujours beaucoup d’importance aux 3 repas principaux de la journée : le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.

Le petit-déjeuner est principalement sucré. La fameuse baguette et les croissants au beurre ne sont pas des légendes et font réellement partie de la vie quotidienne en France. D’ailleurs, il y a des boulangeries à chaque coin de rue !

Pain_au_chocolat_Luc_Viatour

Un petit-déjeuner français classique se compose d’une tasse de café ou de thé, de tartines au beurre et à la confiture, faite avec une bonne baguette croustillante, achetée dans une boulangerie le matin même. Les croissants et les pains au chocolat encore tout chauds donnent l’impression que le petit-déjeuner est parfait.

Le déjeuner a lieu sur le lieu de travail, dans un restaurant ou à la cantine.

Ceux qui ont le temps prennent un repas complet : une entrée, un plat de résistance et un dessert. Eh non ! Le fromage ne fait pas toujours partie de tous les repas.

Ceux qui sont pressés mangent un sandwich jambon-beurre (un classique en France !), fait avec une baguette.

Les enfants ont droit à un goûter à 10 heures et à 4 heures de l’après-midi. D’ailleurs, ce dernier est appelé le « quatre heures ». Il est traditionnellement composé d’un chocolat chaud et d’une tartine ou d’un biscuit fourré au chocolat. Cette collation permet aux plus jeunes de ne pas manger n’importe quoi en attendant l’heure du dîner.

Ce dernier a lieu assez tard, vers 19 heures ou 20 heures. Il est également composé d’un repas complet. Les Français aiment partager ce moment en famille.

De nombreuses campagnes nationales dissuadent les Français de grignoter entre les repas. Seuls des encas sains comme des fruits ou des yaourts sont acceptables pour des raisons de santé publique.

Quelques slogans ont été tellement rabâchés par les médias qu’ils sont une seconde nature pour les Français :

« La santé vient en mangeant 5 fruits et légumes par jour »

« Manger, bouger »

« Ne pas manger trop gras, trop salé, trop sucré »

« Ne pas grignoter entre les repas »

 

 

Explication des mots en gras :

 Accorder de l’importance à = donner de l’importance à quelque chose

La vie quotidienne = la vie de tous les jours

A chaque coin de rue = partout

Une tartine = une tranche de pain recouverte de quelque chose qu’on peut étaler: de la confiture, de beurre…

Croustillant / croustillante = qui craque sous la dent

Être pressé(e) = ne pas avoir beaucoup de temps

Dissuader = persuader de ne pas faire quelque chose

Un encas = un snack

Sain / saine = bon pour la santé

Rabâcher = répéter

Bouger = avoir une activité physique

Grignoter = manger des petites quantités

Les faux-amis cours

tour

 

Comment ne pas tomber dans le piège des faux amis ?

Vous avez pu remarquer que le vocabulaire de la langue française et le vocabulaire de la langue anglaise sont souvent très proches. Il y a beaucoup de mots dont l’orthographe et le sens sont similaires dans les deux langues, par exemple, des mots comme « irritable », « arrogant », « adorable »… ont des sens identiques. On a donc l’impression que ces mots sont sans danger, mais attention…

Méfiez-vous des faux-amis ! Ils sont en fait vos pires ennemis ! Ce sont ces mots qui ont l’air faciles à comprendre, leur orthographe est similaire en anglais et en français mais ils n’ont pas le même sens.

Pour ne pas tomber dans le piège de ces « mots ennemis », voici une liste des faux amis les plus courants :

Mot en français : Traduction en anglais : Ne pas confondre avec :
Actuellement

 

Currently Actually = en fait (en français)
Administration

 

 

Paperwork Administration = gouvernement (en français)
Une cave

 

cellar Cave = grotte (en français)
Un caractère

 

 

personality Character : Personnage (d’un roman, par exemple)
Un collège

 

 

Secondary school (the first four years) College = université (en français)
Un commercial

 

 

businessman Commercial = publicité à la télévision (en français)
Des fournitures

 

 

supplies A piece of furniture = meuble (en français)
Issue

 

Way-out Issue = problème à traiter (en français)
Une librairie

 

 

Bookshop Library= bibliothèque (en français)
Résumer

 

 

To sum up To resume = reprendre (en français)
Sensible

 

 

sensitive Sensible = sensé (en français)
Demander quelque chose

 

 

To ask for something To demand = exiger (en français)
La concurrence

 

 

competition Concurrence= simultanéité (en français)

L’idéal est de mémoriser cette petite liste pour éviter de faire des erreurs.

Les départements et les régions d’outre-mer :

La France ce n’est pas seulement la métropole, c’est à dire la France continentale.

Quand on parle de la France, il faut également penser à ses départements et ses régions d’outre-mer (DROM). Ces dernières sont situées dans les Caraïbes, dans l’Océan Indien et en Amérique du Sud.

Il faut noter que ces régions ont exactement le même poids et les mêmes pouvoirs que toutes les régions situées en France métropolitaine.

Ainsi, quand vous vous déplacez dans ces régions d’outre-mer, c’est exactement comme si vous alliez dans une région de France métropolitaine, comme la Bourgogne ou la Bretagne.

Ces lieux sont considérés comme des régions « ultrapériphérique » de l’Union Européenne, malgré leurs positions géographiques éloignées de l’Europe continentale.

Les institutions et les chaines de magasins y sont les mêmes qu’en Ile des France par exemple, et la monnaie de ces territoires est l’Euro.

Parmi les départements et les régions d’outre-mer, il y a :

  • La Guyane est située en Amérique du Sud. C’est la plus grande région de France. Sa superficie représente 1/9 du territoire national français. Son chef-lieu est Cayenne et cette région est particulièrement connue pour Centre Spatial Guyanais, situé à Kourou, lieu d’où les fusées Ariane décollent.
  • La Guadeloupe : cette île est située à 2 200 km du sud-est des Etats-Unis. Son chef-lieu est Basse-Terre. Les Saintes, Marie-Galante et la Désirade dépendent administrativement de cette grande île qui a la forme d’un papillon. Elle est composée de la Basse-Terre et de la Grande-Terre. L’île est connue pour ses plages paradisiaques et pour son volcan : La Soufrière (la photo ci-dessous).

la soufrière

  • La Martinique est une île située à 700 km de la République Dominicaine. Comme la Guadeloupe, la Martinique fait partie de ce que l’on appelle « les Antilles Françaises ». Son chef-lieu est Fort de France. L’île est connue pour son rocher du Diamant, situé au large de ses côtes et ses plages de sable noir, cendre du volcan appelé Le Mont Pelée.
  • La Réunion, située dans l’Océan Indien, à 170 km de l’île Maurice. Son chef-lieu est Saint –Denis. Ses montagnes et ses paysages uniques font que c’est un véritable paradis pour les randonneurs.

Mayotte est un ensemble d’îles situées dans l’archipel des Comores, dans l’Océan Indien. Son chef-lieu est Mamoudzou.

Toutes ces régions sont francophones et attractives d’un point de vue touristique.

La France n’est donc pas si loin des Etats-Unis finalement ! Alors, pourquoi ne pas faire un tour dans ces contrées pour pratiquer votre français ?

Guadeloupe_(10)

Explication des mots en gras :

La métropole : le territoire continental de la France, aussi appelé « la France métropolitaine ».

Un département : chaque région française est divisée en départements.

Outre-mer : ce nom signifie qu’une zone géographique est située au delà d’une mer ou d’un océan.

Un chef-lieu : Ville où les institutions administratives importantes sont situées.

Un archipel : ensemble d’îles proches les unes des autres.

Une contrée : un lieu

Le système éducatif français:

Le système éducatif français présente des différences avec le système éducatif américain.

Tout d’abord, l’école est obligatoire de 6 à 16 ans. Puis, les programmes de l’enseignement sont nationaux, c’est à dire que toutes les sections similaires ont le même programme partout dans le pays, dans le secteur public et dans le secteur privé.

Les écoles publiques sont gratuites et sont fréquentées par 80% de la population scolarisée ; les écoles privées sont payantes, elles ne sont pas forcément religieuses et sont fréquentées par 20% des jeunes.

Les enfants vont dans les écoles publiques près de chez eux. Une carte géographique des écoles doit être respectée.

L’enseignement à la maison est autorisé mais la plupart des jeunes se déplacent à l’école.

Voici un tableau qui montre le parcours général classique d’un jeune en France :

Ecole maternelle (non-obligatoire) de 3 à 6 ans
1ère année
2ème année
3ème année
Ecole primaire de 6 à 11 ans (pour tous)
Cours préparatoire
Cours élémentaire 1ère année
Cours élémentaire 2ème année
Cours moyen 1ère année
Cours moyen 2ème année
Collège de 12 à 15 ans (pour tous)
6ème
5ème
4ème
                                                               3ème   / Diplôme : Brevet des collèges
Lycée de 15 à 18 ans
Seconde générale
Première dans une filière spécialisée
Terminale dans une filière spécialisée / Diplôme : Baccalauréat
Université
Licence 1
Licence 2
Licence 3
Master 1
Master 2
Doctorat
Doctorat
Doctorat

Il faut savoir que les universités ne sont pas aussi onéreuses qu’aux Etats-Unis. Les frais d’inscription varient selon le diplôme préparé (entre 180 euros et 300 euros par année en moyenne). Chaque étudiant qui a réussi le baccalauréat peut y entrer sans problème.

Explication des mots en gras :

 Tout d’abord= premièrement

Fréquenter une école = être étudiant dans une école.

Une filière = une spécialisation

Onéreux/ onéreuse = cher / chère

Les frais d’inscription = le prix des droits d’inscription

La joie de vivre à la française

Terrasse du café le soir, Van Gogh (à Arles).

Terrasse du café le soir, Van Gogh (à Arles).

Cette joie de vivre commence tôt le matin quand les Français vont à la boulangerie de leur quartier pour acheter des viennoiseries : des croissants, des pains au chocolat, des escargots aux raisins… Ils les dégustent en famille ou avec leurs collègues avec un bon café.

Au moment du déjeuner, les Français aiment prendre leur temps. Des pauses d’une heure, une heure et demie ou de deux heures (de 12 heures à 14 heures) ne sont pas rares. Pour satisfaire la clientèle, les restaurants de quartiers proposent un menu du jour pour une dizaine d’euros.

Les Français travaillent, en général, 35 heures par semaine (maximum 40 heures dans certaines entreprises) et ont cinq semaines de congés payés.

Pendant leur temps libre, les Français passent du temps avec leur famille et leurs amis.

Partager l’apéritif (l’apéro) entre amis avec une bonne bouteille de vin, de champagne, du fromage, du saucisson, dans une ambiance conviviale, fait partie des moments de plaisir des Français.

Rire est essentiel c’est pourquoi les moments conviviaux ne manquent pas de blagues ou de délires loufoques qui renforcent les liens.

Les salle de concerts, de spectacles, les théâtres, les opéras, les musées, les cinémas, les restaurants, les bars sont des lieux très fréquentés, en particulier le week-end. Mais les Français sortent également en semaine. La taille humaine des villes, les moyens de transport développés facilitent les déplacements donc une sortie est considérée comme un pur moment agréable.

Certains Français passent des week-ends au bord de la mer ou à la montagne. D’autres passent les frontières et profitent d’un week-end dans les pays voisins de l’Hexagone. Ils peuvent déguster de bonnes pâtes en Italie, une bonne paëlla en Espagne, une assiette de fish and chips en Angleterre, des moules-frites en Belgique, du chocolat en Suisse, ou boire une bonne chope de bière en Allemagne.

Certains pensent que le système de santé français est le meilleur au monde et que les Français dégustent sans cesse de bons petits plats sans pour autant être en surpoids.

 

Explication des mots en gras :

 La clientèle = les clients

Une dizaine d’euros = 10 euros

Les congés payés = des vacances payées par l’employeur

L’apéritif = moment convivial entre amis ou en famille où l’on partage une boisson (pas forcément de l’alcool), ce qui est important dans l’apéritif c’est le partage d’un moment agréable ensemble

Une blague = une histoire drôle

Un délire loufoque = moment où l’on imagine une situation un peu folle et drôle

Faciliter = rendre facile

L’Hexagone = La France (ce mot se réfère à sa forme géométrique).

Ne pas cesser = continuer

Fréquenter = aller souvent dans un lieu

1 53 54 55 56 57