Les comparatifs cours

a-laugh-every-day-77

 

On utilise les comparatifs pour faire des comparaisons / pour comparer deux éléments distincts.

 

Avec un adjectif:

Plus que (more than) / moins que (less than) / aussi  que (as…as) + adjectif accordé avec le sujet.

Tom est plus intelligent que Pierre.

Pierre est moins grand que Tom.

Tom est aussi grand que Lucas.

Avec un verbe:

Verbe conjugué + plus que / moins que  / autant que 

Tom mange plus que Pierre.

Tom nage moins que Pierre.

Pierre danse autant que Tom.

 

Avec un nom:

Plus de / moins de / autant de + nom

Tom mange plus de pommes que Pierre.

Pierre mange moins de viande que Tom.

Tom mange autant de poisson que Pierre.

 

Avec un adverbe:

Plus + adverbe + que  / moins + adverbe + que / aussi + adverbe + que 

Pierre danse plus vite que Tom.

Tom chante moins bien que Pierre.

Pierre mange aussi lentement que Tom.

 

Les exceptions:

 

Adjectifs Adverbes
Bon / Bonne devient meilleur (e)

Pierre est meilleur que Tom en math.

Bien devient mieux

Tom conduit mieux que Pierre.

Mauvais / mauvaise devient plus mauvais (e)

Pierre est plus mauvais que Tom au tennis.

Mal devient plus mal

Pierre chante plus mal que Tom.

 

 

 

 

Doutes et certitudes cours

paris-701730_960_720

Pour exprimer un doute, on utilise le subjonctif: le subjonctif présent ou le subjonctif passé selon le contexte.

Je ne crois pas qu’ils aillent au cinéma ce soir.

 

Pour exprimer une certitude, on utilise l’indicatif: tous les temps de ce mode sont possibles tant qu’ils correspondent au contexte.

Je pense qu’ils vont au cinéma ce soir.

 

Voici un tableau qui propose des exemples d’expressions courantes de doute et de certitude. La liste n’est pas exhaustive.

Expressions du doute + subjonctif Expressions de la certitude + indicatif
 

Je doute que

Je ne suis pas certain que

Je ne suis pas persuadé que

Croyez-vous que (quand il y a une inversion dans la question) ?

Voulez-vous que (quand il y a une inversion dans la question) ?

Pensez-vous que (quand il y a une inversion dans la question) ?

Trouvez-vous que (quand il y a une inversion dans la question) ?

Je ne pense pas que

Je ne crois pas que

Il est peu probable que

Il est possible que

 

 

 

Je suis persuadé que

Je suis certain que

Je suis sûr que

Il est probable que

Je trouve que

Je pense que

Je crois que

Je suppose que

J’imagine que

 

adjectif + préposition cours

Mont_Saint-Michel_en_gros_plan

de:

être fou de

être conscient de

être privé de

être certain de

être conscient de

Exemple: Je suis fou de ce chocolat = j’adore ce chocolat !

 

à:

être sensible à

Exemple: Je suis sensible aux problèmes écologiques

 

Le futur antérieur cours

La plage du Pouldu en Bretagne.

La plage du Pouldu en Bretagne.

Le futur antérieur se forme avec “avoir” ou “être” au futur + le participe passé.

  • On peut l’utiliser seul dans une phrase:

D’ici 5 ans, nous aurons terminé la construction de notre maison. (we will have finished)

Dans un an, j’aurai fini mes études. (I will have finished my studies)

On utilise le futur antérieur pour exprimer une action terminée dans le futur. Attention, cette action n’est pas encore finie au moment où l’on parle. Ce temps est souvent accompagné d’une estimation temporelle : “d’ici 5 ans”, “dans un an”…

 

  • On peut aussi utiliser le futur antérieur avec un futur simple quand on fait référence à deux moments distincts dans le futur.

Quand j’aurai reçu mon diplôme, je pourrai chercher du travail.

1 = futur antérieur

2 = futur simple

L’action au futur antérieur se passe avant l’action au futur simple. 

Le futur antérieur se place dans la proposition qui commence par “quand”.

Ex: Quand j’aurai fini mon bain de soleil au Pouldu, j’irai me promener en ville.

 

Pour conjuguer le futur antérieur, on utilise “avoir” et “être” avec les mêmes verbes qu’au passé composé, c’est à dire les 15 verbes de la maison d’être et les verbes pronominaux.

 

Attention: On accorde le participe passé avec le sujet quand on utilise l’auxiliaire “être”.

 

On utilise le futur antérieur après des conjonctions précises:

quand

aussitôt que

une fois que

dès que

après que

lorsque

 

Aussitôt que tu auras lu ce livre, pourras-tu me le prêter?

 

Le passé composé cours

Remettre en question une information: conditionnel présent / conditionnel passé cours

Ile de Ré, France.

Ile de Ré, France

Pour remettre en question une information (=to question a piece of information), il faut utiliser le conditionnel.

  • Dans un contexte présent, il faut utiliser le conditionnel présent: Il serait le vainqueur. 
  • Dans un contexte passé, il faut utiliser le conditionnel passé: Ils seraient arrivés en retard au travail hier matin.

Rappel:

 

Conditionnel présent: radical du futur + les terminaisons de l’imparfait: – ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.

 

Conditionnel passé: “être” ou “avoir” au conditionnel présent (aurait / serait) + participe passé.

L’accord du participe passé cours

Blog master logo

1) On accorde le participe passé avec le sujet quand on utilise “être” au passé composé c’est à dire avec les verbes qui expriment un déplacement, un mouvement et un changement d’état comme:

mourir (mort),

naître (né),

venir (venu),

aller (allé),

entrer (entré),

sortir (sorti),

arriver (arrivé),

rester (resté),

partir (parti),

monter (monté),

descendre (descendu),

tomber (tombé),

passer (passé),

devenir (devenu)….

 

Voici un document appelé “la maison d’être” qui peut vous aider à les mémoriser:

La_maison_etre libre de droit

On utilise aussi “être” avec tous les verbes pronominaux: se lever, se réveiller…

N.B: Quand on utilise l’auxiliaire être, on doit accorder le participe passé avec le genre et le nombre du pronom.

Pour les pronoms sujets féminin: on ajoute -e.

Pour les pronoms sujets pluriels: on ajoute -s.

Pour les pronoms féminins et pluriels: on ajoute -es.

 

On forme le participe passé des verbes en -er en ajoutant -é au radical.

Exemple: Parler devient parlé

 

Exemple de conjugaison:

 

Je suis allé au cinéma (ici, la personne qui parle est un homme)

Tu es allé au cinéma

Il est allé au cinéma

Elle est allée au cinéma

On est allés au cinéma

Nous sommes allés au cinéma

Vous êtes allés au cinéma (ici, on s’adresse à un groupe)

Ils sont allés au cinéma

Elles sont allées au cinéma

 

Exemple avec un verbe pronominal:

Je me suis levé(e)

 

2) On accorde le participe passé quand le COD est placé avant le verbe:

La lettre que j’ai écrite.

(Ecrire la lettre.  La lettre = COD)

 

J’ai contacté la boulangère. Je l’ai vue mardi pour parler des gateaux pour la fête d’anniversaire.

(“l’” reprend “la boulangère” qui est un nom féminin. Comme “l’” est un COD placé avant le verbe, on doit accorder le participe passé “vu” au féminin donc on ajoute un “e” pour obtenir “vue”).

Attention:

Quand le COD est placé avant le verbe, il faut accorder le participe passé avec celui-ci quand il y a les auxiliaires “être” et “avoir”.

 

3) On n’accorde pas le participe passé quand le COD est placé après le verbe pronominal:

Elle s’est pris la tête.

La tête est le COD. Comme il est placé après le verbe, on n’accorde pas le participe passé de prendre.

La voix active et la voix passive cours

images (6)

La voix active: quand le sujet fait l’action.

Le chat a attrapé la souris.

Le chat = sujet

La souris = le COD

Dans cette phrase, le temps utilisé est le passé composé.

 

La voix passive: quand le sujet subit l’action.

  1. être + participe passé

La souris a été attrapée par le chat.

On conjugue “être” au passé composé.

 

2.  Se faire + infinitif

La souris s’est faite attraper par le chat.

 

A la voix passive:

Le COD prend la place du sujet.

L’agent (le sujet dans la phrase active) est introduit par “par”.

 

Attention:

L’agent peut ne pas être mentionné parce qu’il n’est pas assez important ou nécessaire.

On peut utiliser la voix passive pour tous les temps.

On garde le même temps à la voix active et à la voix passive.

 

1 2 3 4 5 11