Tous les conditionnels: synthèse

 

replique-la_guerre_des_boutons-01

 

Le conditionnel exprime une condition en « si », une hypothèse. Voici les différentes façons d’exprimer le conditionnel :

 

  • Pour les choses qui sont vraies en permanence :

 

Si je mélange du bleu et du jaune, j’obtiens du vert.

Si je mélange de l’huile et de l’eau, l’huile flotte sur l’eau.

 Dans les deux propositions, on utilise le présent (un présent de vérité générale).

 

  • Pour parler de choses possibles :

 

S’il pleut, je prendrai mon parapluie.

Si je réussis mon examen, j’irai passer un an en France.

Le temps utilisé dans la proposition en « si » est le présent. Dans ce cas, la proposition en « si » exprime la condition nécessaire pour que la partie exprimée dans la seconde proposition soit possible dans le futur.

Le temps de la seconde proposition est le futur.

 

  • Pour parler de choses qui ne sont pas réelles.

 

Si j’étais toi, je voyagerais beaucoup plus.

Si j’avais beaucoup d’argent, je vivrais en Bretagne.

 

Le temps utilisé dans la proposition en « si » est l’imparfait.

Le temps utilisé dans la seconde proposition est le conditionnel présent.

 

  • Pour exprimer un souhait de manière polie :

 

À la boulangerie : Bonjour Madame, je voudrais / j’aimerais une baguette pas trop cuite, s’il vous plaît.

 

Je voudrais (souhait) une grande maison au bord de la mer, elle serait (expression de l’irréel) bleue et les meubles y seraient (expression de l’irréel) blancs.

 

On utilise “vouloir” ou “aimer” au conditionnel présent pour exprimer un souhait de manière polie.

 

Un doute sur la conjugaison du conditionnel présent?

Le conditionnel présent cours

Le conditionnel passé :

 

  • Pour imaginer un passé différent :

 

Si j’avais eu (1) le temps d’étudier, j’aurais réussi (2) mon examen.

Si j’étais arrivé (1) à l’heure ce jour-là, j’aurais vu (2) Brad Pitt.

1= plus-que-parfait dans la proposition en « si »

2= conditionnel passé (avoir / être au conditionnel présent + le participe passé) dans la deuxième proposition.

On utilise cette structure pour parler de quelque chose qui n’a pas été réel dans le passé.

Attention :

On utilise être et avoir de la même façon que pour le passé composé (les verbes de la maison d’être + les verbes pronominaux).

Pensez à accorder le participe-passé quand il y a l’auxiliaire « être ».

 

  • Pour exprimer un regret :

Exemples : 

J’aurais voulu voyager davantage.

J’aurais aimé avoir une grande maison au bord de la mer.

 

J’aurais voulu (le conditionnel passé du verbe vouloir) + infinitif

J’aurais aimé (le conditionnel passé du verbe aimer) + infinitif

 

 

  • Pour exprimer une information passée qui n’a pas été confirmée :

 

Il y aurait eu 35 morts dont 2 Français lors de la dernière attaque en Turquie.

Le Président de la République aurait voyagé seul.

 

tour copie 2

Leave a Reply