Activité sur le subjonctif via une chanson de Céline Dion

L'hôtel Paris Las Vegas  sur la Strip de Las Vegas dans le Nevada aux Etats-Unis.

bleu intermédiaire Intermédiaire

Céline Dion est une artiste québécoise mondialement connue. Pendant des années, elle a régulièrement fait des concerts au Caesar Palace à Las Vegas. La chanson Pour que tu m’aimes encore a été écrite par Jean-Jacques Goldman, l’un des plus grands compositeurs/ interprète français de ces dernières décennies.

Anticipation:

  1. Regarder le clip sans son pendant 30 secondes.

a) A votre avis, quel est le type de musique de cette chanson?

b) A votre avis, quel est le thème de cette chanson?

Compréhension globale:

Ecouter  la chanson et regarder le clip  en entier.

  1. Aviez-vous raison aux deux questions de la partie “Anticipation”?
  2. D’après ce que vous comprenez, quel est le message global de cette chanson?

Compréhension détaillée:

Découvrez les paroles de la chanson à la fin de l’article.

Répondez aux questions du quiz:

Notez les subjonctifs présent dans la chanson de Céline Dion, Pour que tu m’aimes encore.

Quand vous avez fait cela, quelles expressions précédent chaque forme au subjonctif?

Expression écrite:

Donnez votre avis dans la partie commentaire:

Seriez-vous également prêt à tout par amour?

 

Paroles de la chanson:

Pour que tu m’aimes encore, Céline Dion.

J´ai compris tous les mots, j´ai bien compris, merci
Raisonnable et nouveau, c´est ainsi par ici
Que les choses ont changé, que les fleurs ont fané
Que le temps d´avant, c´était le temps d´avant
Que si tout zappe et lasse, les amours aussi passent

Il faut que tu saches

J´irai chercher ton cœur si tu l´emportes ailleurs
Même si dans tes danses d´autres dansent tes heures
J´irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m´aimes encore
Pour que tu m’aimes encore

Fallait pas commencer

M´attirer me toucher
Fallait pas tant donner
Moi je sais pas jouer
On me dit qu´aujourd´hui
On me dit que les autres font ainsi
Je ne suis pas les autres
Avant que l´on s´attache
Avant que l´on se gâche

Je veux que tu saches

J´irai chercher ton cœur si tu l´emportes ailleurs
Même si dans tes danses d´autres dansent tes heures
J´irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m´aimes encore

Je trouverai des langages pour chanter tes louanges
Je ferai nos bagages pour d´infinies vendanges
Les formules magiques des marabouts d´Afrique
J´les dirai sans remords pour que tu m´aimes encore

Je m´inventerai reine pour que tu me retiennes
Je me ferai nouvelle pour que le feu reprenne
Je deviendrai ces autres qui te donnent du plaisir
Vos jeux seront les nôtres, si tel est ton désir

Plus brillante plus belle pour une autre étincelle
Je me changerai en or pour que tu m´aimes encore.
Pour que tu m’aimes encore
Pour que tu m’aimes encore
Pour que tu m’aimes encore
Pour que tu m’aimes encore

Read more

Le subjonctif présent cours

yoda

Le subjonctif est un mode, le mode du subjectif. Tous les autres temps qui décrivent la réalité, l’objectivité sont des temps de l’indicatif.

Pour former le subjonctif présent, il faut utiliser la racine de la 3ème personne du pluriel (ils/ elles) au présent de l’indicatif.

Choisir au présent de l’indicatif :

 

Je choisis

Tu choisis

Il/ elle choisit

Nous choisissons

Vous choisissez

Ils /elles choisissent*** C’est cette forme qui nous intéresse pour former le subjonctif présent.

 

Choisiss = le radical

 

Choisir au subjonctif présent

 

Que je choisisse

Que tu choisisses

Qu’il / elle / on choisisse

Que nous choisissions

Que vous choisissiez

Qu’ils / elles choisissent

 

Il faut toujours mettre « que » avant la conjugaison du subjonctif présent.

Les terminaisons sont toujours : -e ; -es ; -e ; -ions ; -iez ; ent

 

Les exceptions :

 

Avoir :

 

Que j’aie

Que tu aies

Qu’il ait

Que nous ayons

Que vous ayez

Qu’ils aient

 

Etre :

 

Que je sois

Que tu sois

Qu’il / elle soit

Que nous soyons

Que vous soyez

Qu’ils / elles soient

 

Aller :

 

Que j’aille

Que tu ailles

Qu’il / elle aille

Que nous allions

Que vous alliez

Qu’ils / elles aillent

 

Pour les exceptions suivantes, vous pouvez utiliser les terminaisons des verbes réguliers : -e ; -es ; -e ; -ions ; -iez ; ent

 

Savoir : que je sache, que tu saches …

Pouvoir : que je puisse, que tu puisses …

Faire : que je fasse, que tu fasses …

 

On utilise le subjonctif présent après les expressions suivantes qui expriment l’obligation et la nécessité :

 

Il faut que …

Il est indispensable que …

Il est essentiel que …

Il est nécessaire que …

Ex: Il est important que vous soyez à l’heure au travail.

 

Quand les sujets des deux propositions sont différents :

Souhaiter que …

 Ex : Je souhaite que vous soyez heureux.

 

Vouloir que …

Ex : Je veux que tu saches que je suis heureux.

 

  • Certaines expressions qui expriment la subjectivité :

 

Je doute que…

Je ne suis pas sûr que…

Je ne crois pas que …

Je ne suis pas persuadée que…

J’ai bien peur que…

Je ne pense pas que ….

 

Ex : Je doute qu’il ait totalement raison.

 

  • Quand on souhaite / veut quelque chose:

 

Je veux que (vouloir que)…

J’exige que (exiger que)…

J’aimerais que …

Que + subjonctif : Que la joie vous accompagne tout au long de cette année !

 

Ex : J’aimerais que ma fille fasse des études dans une grande université.

 

  • Après les adjectifs qui expriment un sentiment, une émotion + « que » :

 

Je suis satisfait que …

Je suis content que …

Je suis désolé que …

Je suis heureux que …

Je ne suis pas fâché que …

 

Je ne suis pas fâché que vous soyez arrivé en retard.

Je suis heureux que vous fassiez ce que vous aimez.

 

Il faut qu’il y ait un changement de sujets dans la même phrase.

 

Après ces expressions :

Avant que …

Pour que …

Afin que

Sans que …

A moins que …

Bien que …

Quoique …

Où que …

Quoi que …

Quel que …

A condition que…

De façon que …

Pourvu que …

Jusqu’à ce que …

 

Bien qu’il soit très beau, il n’est pas très intelligent.

Pourvu qu’il guérisse vite.

 

Après tous ces verbes suivis de « que » :

 

Aimer que

Approuver que

Attendre que

avoir envie que

craindre que

défendre que

demander que

déplorer que

désirer que

Permettre que

Préférer que

Refuser que

Regretter que

s’étonner que

faire attention que

importer que

interdire que

ordonner que

 

 

Les phrases négatives avec certains verbes 

 

Je ne pense pas que + subjonctif

Je ne pense pas qu’elle aille au cinéma ce soir.

 

Je ne crois pas que + subjonctif

Je ne crois pas que vous soyez heureuse.

 

Les questions avec certains verbes :

 

Crois-tu qu’elle aille au cinéma ce soir ?

Penses-tu qu’elle soit heureuse ?

Veux-tu qu’elle soit heureuse ?

 

Attention: Il faut qu’il y ait une inversion sujet-verbe.

 

Autres expressions suivies du subjonctif:

  • Pour donner un conseil:

Il vaudrait mieux que …

Cela vaudrait la peine que …

  • Pour donner son opinion:

Je trouve scandaleux que …

Ça m’énerve que ….

 

Attention: “espérer” est toujours suivi de l’indicatif.

Les pronoms indéfinis: rien, personne, nulle part… – cours

yellow-tower

 

Personne Lieu Action / chose
Personne Nulle part Quelque chose
Tout le monde Partout Rien
Quelqu’un Quelque part Tout

 

Avec personne, rien et nulle part, on doit utiliser ne.

 

Personne ne me connaît.

 

Je n’ai rien acheté pendant les vacances.

 

Je ne suis allé nulle part.

 

/

NE / N’

tout rien
Quelqu’un personne
Tout le monde nulle part
Quelque part  aucun / aucune
Partout  nul
 N’importe où

 

Je n’ai rien mangé.

Personne n’a rien vu.

 

« Ne » se place avant l’auxiliaire et le participe passé au passé composé et au plus-que parfait.

Le pronom indéfini se place entre l’auxiliaire et le participe passé au passé composé et au plus-que-parfait.

Personne n’a rien vu.

 

 

D’autres exemples sans utiliser « ne » :

 

Tout le monde aime le chocolat.

 

Quelqu’un a vu le voleur.

 

Nous sommes allés partout.

 

Il est bien quelque part.

 

Quelque chose manque dans mon sac à main.

 

Cet homme connaît tout sur la chanson française.

 

D’autres pronoms indéfinis:

 

– certains, certaines + nom au pluriel (some …)

Certains professionnels ne viennent pas à la conférence aujourd’hui.

 

-Tous + les + nom au pluriel (all the …)

Tous les invités ont un badge.

 

-n’importe quel / n’importe quelle/ n’importe quels / n’importe qu’elles + nom (whichever) 

N’importe quel livre de cet auteur est bien écrit.

 

-d’autres (some others …)

Certains livres sont neufs, d’autres sont d’occasion.

 

-plusieurs + nom au pluriel (several):

Plusieurs employés sont arrivés en retard ce matin.

 

-la plupart + de / des (most of …)

La plupart des employés sont ponctuels.

La plupart du temps, je suis à l’heure.

 

-aucun, aucune + nom au singulier (no + noun)

Aucune excursion n’est organisée à partir de ce village.

 

-tout / toute + nom au singulier

Tout employé doit respecter le règlement intérieur.

 

-n’importe qui (anyone)

N’importe qui peut faire cette activité.

 

-nul (est un synonyme de personne)

Nul ne peut entrer dans ce bâtiment.

 

Attention: Avec aucun / aucune et nul, on doit utiliser ne devant le verbe.

 

tour copie

 

Correction: Le conditionnel via La Loi du Marché

 

Anticipation :

En regardant le titre du film, La loi du marché, à votre avis, quels thèmes seront traités dans cet extrait ?

Le chômage en France

Les problèmes financiers des chômeurs

Le parcours social d’un chômeur

Visionner la bande-annonce.

 

 

Compréhension globale :

Quel est l’état d’esprit de Thierry ?

Il a beaucoup souffert et ne veut plus souffrir. Il est prêt à tout pour sa famille et pour que la situation s’améliore.

Quelle est l’ambiance de ce film ?

Morose / triste.

Pourquoi ?

Cette ambiance reflète l’état d’esprit d’un chômeur de 52 ans, qui a du mal à retrouver du travail à cause des préjugés de la société et du déroulement de la prise en charge des chômeurs par l’Etat.

 

Compréhension détaillée :

  • Thierry : J’en ai chié autant que toi. Moi aussi j’avais un boulot, moi aussi je l’ai perdu et moi aussi, j’en ai bavé derrière

Quel registre est employé par Thierry dans ce dialogue ? Familier. Il utilise du vocabulaire vulgaire.

Pourquoi ? Il utilise ce vocabulaire pour mieux exprimer sa frustration due à sa situation.

Deviner le sens des expressions en gras en vous aidant du contexte.

  • J’en ai chié = J’ai beaucoup souffert.
  • Un boulot = un travail
  • J’en ai bavé =J’ai beaucoup souffert.

 

Deux expressions sont synonymes, lesquelles ?

  • J’en ai bavé = J’en ai chié
  • Regardez à nouveau la bande annonce.

A votre avis, quel ton est employé par l’employeur lors de la réplique en gras ?

Un ton condescendant. Il montre bien qu’il y a une hiérarchie verticale et qu’il est bien supérieur au candidat.

 

A votre avis, pourquoi prend-t-il ce ton-là avec Thierry ?

Il montre bien qu’il y a une hiérarchie verticale et qu’il est bien supérieur au candidat.

 

Quand il est à la banque :

 

Que veut lui faire faire la conseillère financière ?

Elle veut lui faire vendre son appartement alors qu’il représente tout ce que la famille a construit.

Pourquoi ?

Comme il a beaucoup de problèmes financiers, elle pense que c’est une solution simple.

Comment interprétez-vous sa réaction ? Pour répondre, relisez sa réplique et réécoutez le ton de la femme : Conseillère financière : C’est non ? Eh ben, pour quelle raison ?

Elle pense que c’est la solution la plus simple d’un point de vue financier, elle ne prend pas du tout en compte ce que représente l’appartement pour la famille et son affect.

Quelle réaction attendait-elle de la part de Thierry, son client ?

Elle pensait qu’il allait accepter de vendre son appartement sans problème, vue sa situation financière.

 

La scène au supermarché :

 

Quel est l’objectif du directeur du supermarché ? Il veut licencier du personnel.

Pourquoi ?

Parce qu’il n’y a pas eu assez de départs en pré-retraite.

 

Langue :

 

Observez :

 

Employeur : Est-ce que vous pensez que vous seriez d’accord d’accepter une fonction en-dessous de celle que vous avez occupé dans votre nouvelle entreprise ?

 

Quel est l’infinitif du verbe souligné ? être

Quelle est la formation de ce temps ? le radical du futur + -iez

 

Il s’agit d’un conditionnel.

 

Pour quelle raison, y a-t-il un conditionnel dans cette phrase et pas un présent de l’indicatif ?

Il y a un conditionnel dans cette phrase parce qu’il y a une évocation de l’irréel.

 

Qu’est-ce que l’utilisation de ce temps montre par rapport à la situation de Thierry ?

Thierry n’est pas encore embauché donc on fait des hypothèses et on évoque l’irréel.

 

Complétez la règle :

On utilise le conditionnel pour parler de l’irréel.

 

Pour former le conditionnel, on utilise le radical (the root) du futur et on ajoute les terminaisons :

  • ais
  • ais
  • ait
  • ions
  • iez
  • aient

Ce sont les mêmes terminaisons qu’à l’imparfait(temps du passé).

Application du point langue :

 

Imaginez qu’on vous propose un poste de directeur de banque, comment réagiriez-vous ?

Rédigez 5 phrases en utilisant le conditionnel.

 

Exemple : J’achèterais une nouvelle voiture.

 

_  Je ferais des cadeaux à mes amis parce que j’aurais un bon salaire.

_ J’irais en vacances dans les Caraïbes.

_ Je me lèverais tous les jours très tôt.

_ J’essaierais de faire mon possible pour aider les clients qui ont des idées potentiellement fructifiantes.

_ Je serais un bon directeur.

Production écrite :

 

A la fin, Thierry ne répond pas. Imaginez la suite de la scène. Vous pouvez décrire et inclure un dialogue dans votre production écrite.

Le gérondif présent cours

 

paris-701730_960_720

En + racine du verbe + -ant

En dansant

  • On utilise le gérondif présent pour exprimer des actions qui se passent au même moment et quand il n’y a pas de changement de sujet.

Par exemple: Il travaille en écoutant de la musique classique.

Dans cette phrase, il y a deux actions. La première est exprimée au présent (travaille) et la seconde (en écoutant) est au gérondif présent. L’unique sujet est il.

Autre exemple:

Il mange en regardant la télévision.

  • Pour trouver la racine du verbe, il faut conjuguer le verbe au présent de l’indicatif avec nous, la première personne du pluriel.

Ex: nous chantons (présent).

Quand on enlève (=remove) la terminaison (-ons), la racine est chant. 

En chantant

2036413105_cba1032783

Il marche en tenant une baguette.

Le gérondif est toujours invariable (il n’y a jamais de modification).

Bande-annonce de La Loi du Marché

images (3)

violet avancé Avancé

La Loi du Marché, film de Stéphane Brizé, avec Vincent Lindon, sorti en 2015. Vincent Lindon a obtenu la Palme d’or du meilleur acteur pour ce rôle au Festival de Cannes en 2015.

Synopsis : Thierry, 52 ans, a perdu son emploi. Il est au chômage et se retrouve dans la spirale des rendez-vous chez Pôle Emploi, des stages qui ne lui rapportent rien, des formations peu constructives pour réussir ses entretiens… Comme il a des problèmes financiers dus à sa situation, il doit également affronter la conseillère financière de sa banque. Il trouve finalement un poste de vigile dans un supermarché. Le but de son nouvel emploi : coincer les voleurs dans le supermarché où il travaille et surveiller les hôtesses de caisse pour signaler leur moindre erreur à son directeur qui a l’objectif de les licencier. Faut-il tout accepter pour garder et avoir un emploi ?

 

Anticipation :

En lisant le titre du film, La loi du marché, à votre avis, quels thèmes seront traités dans cet extrait ?

 Visionner la bande-annonce.

 

 

Compréhension globale :

Quel est l’état d’esprit de Thierry ?

Quelle est l’ambiance de ce film ?

Pourquoi ?

 

Compréhension détaillée :

Lisez le script de la bande annonce :

 Dans un café, dialogue entre deux chômeurs, on entend seulement le monologue de Thierry dans cette scène :

Thierry : J’en ai chié autant que toi. Moi aussi j’avais un boulot, moi aussi je l’ai perdu et moi aussi, j’en ai bavé derrière… Je vais toucher 500 euros par mois. Je fais comment pour payer toutes mes factures, tout ce que je dois ? C’est dans 9 mois… c’est là !

 

Entretien sur Skype :

Employeur : Est-ce que vous pensez que vous seriez d’accord d’accepter une fonction en-dessous de celle que vous avez occupé dans votre nouvelle entreprise ?

Thierry : Ah oui, je pense, oui.

Employeur : Ben, vous pensez ou vous êtes sûr ?

 

A la banque :

Conseillère financière : Est-ce que vous avez envisagé la vente… peut-être de l’appartement ?

Thierry : Oui, mais c’est non.

Conseillère financière : C’est non ? Eh ben, pour quelle raison ?

Thierry : Ce serait comme si tout ce qu’on avait fait, ça aurait servi à rien.

 

Formation à son nouveau travail de vigile dans un supermarché, avec un autre vigile :

Vigile : Donc au niveau des hôtesses, tu scannes bien pour voir si elles passent bien tous les articles. Vue qu’il y a pas eu beaucoup de départ en pré-retraite, il essaie de virer du personnel.

 

Suite du dialogue entre les deux chômeurs, on entend seulement le monologue de Thierry dans cette scène :

Thierry : Chacun choisit qu’est-ce qu’il veut faire. Moi, je pense que pour ma santé mentale, je préfère tirer un trait, passer à autre chose, est-ce que ça fait de moi un lâche ?

 

Scène de licenciement d’une hôtesse de caisse dans un bureau du supermarché :

Directeur du supermarché : Bon, qu’est-ce qu’il se passe ? Ce n’est pas la première fois, Madame, vous avez été filmée. Jean-Eddy, vous confirmez ?

Jean-Eddy : Oui, je confirme, Monsieur.

Directeur du supermarché : Thierry, vous confirmez ?

 


Questions:

  • Thierry : J’en ai chié autant que toi. Moi aussi j’avais un boulot, moi aussi je l’ai perdu et moi aussi, j’en ai bavé derrière

Quel registre est employé par Thierry dans ce dialogue ?

Pourquoi ?

Deviner le sens des expressions en gras en vous aidant du contexte.

Deux expressions sont synonymes, lesquelles ?

 

Regardez à nouveau la bande annonce.

A votre avis, quel ton est employé par l’employeur lors de la réplique en gras :  ?

A votre avis, pourquoi prend-t-il ce ton-là avec Thierry ?

Quand il est à la banque: Que veut lui faire faire la conseillère financière ?

Pourquoi ?

Comment interprétez-vous sa réaction ? Pour répondre, relisez sa réplique et réécoutez le ton de la femme : Conseillère financière : C’est non ? Eh ben, pour quelle raison ?

Quelle réaction attendait-elle de la part de Thierry, son client ?

La scène au supermarché : Quel est l’objectif du directeur du supermarché ?

Pourquoi ?

 

Langue :

Observez :

Employeur : Est-ce que vous pensez que vous seriez d’accord d’accepter une fonction en-dessous de celle que vous avez occupé dans votre nouvelle entreprise ?

 

Quel est l’infinitif du verbe souligné ?

Quelle est la formation de ce temps ?

 

Il s’agit d’un conditionnel.

 

Pour quelle raison, y a-t-il un conditionnel dans cette phrase et pas un présent de l’indicatif ?

 

Qu’est-ce que l’utilisation de ce temps montre par rapport à la situation de Thierry ?

 

Complétez la règle :

On utilise le conditionnel pour …………………………………………

 

Pour former le conditionnel, on utilise le radical (the root) du futur et on ajoute les terminaisons :

  • ais
  • ……
  • ait
  • ions
  • …….
  • aient

Ce sont les mêmes terminaisons qu’à ………………………………. (temps du passé).

Application du point langue :

Imaginez qu’on vous propose un poste de directeur de banque, comment réagiriez-vous ?

Rédigez 5 phrases en utilisant le conditionnel.

Exemple : J’accepterais sans hésiter.

 _

_

_

_

_

Correction: http://wp.me/p7aebt-6Y

Production écrite :

  1. A la fin, Thierry ne répond pas. Imaginez la suite de la scène.
  2. Quelle impression vous a donné cette bande annonce? Justifiez votre réponse.

Pour avoir une correction de votre production écrite, complétez le formulaire:

 

L’opinion d’un Américain sur la France et les Français

Cette vidéo est en anglais mais elle est présente sur ce site parce que les arguments évoqués sont plutôt réalistes: 10 things that will SHOCK you about France

1 45 46 47 48 49 57