Pourquoi est-ce nécessaire d’enseigner une langue étrangère en langue cible ?

male-213729_960_720

Il existe différentes tendances quant à l’enseignement des langues étrangères. Utiliser la langue maternelle dans l’enseignement d’une langue étrangère peut sembler confortable pour tout le monde.

1)        Pour le professeur parce qu’il est sûr que tout le monde comprend ce qu’il enseigne.

2)        Pour les étudiants qui ne se sentent pas entièrement perdus.

Utiliser ponctuellement la langue maternelle pendant les premières heures de cours peut être utile pour poser certaines bases : expliquer la prononciation, les termes des consignes des activités, la terminologie grammaticale et pour rassurer les étudiants les plus anxieux. Mais il est essentiel de les habituer rapidement à être baigné principalement et même uniquement dans la langue cible. En effet, l’immersion pendant le cours de langue a de nombreux avantages.

–              Le premier avantage est que l’étudiant est en situation de communication authentique. Il n’est pas nécessaire de voyager dans le pays où la langue cible est parlée pour vivre les plaisirs et les dangers de la communication en langue cible.

–              L’unique emploi de la langue étrangère permet de développer des stratégies de communication utiles pour se débrouiller dans la vraie vie.

–              L’étudiant prend son cours de langue plus au sérieux parce que ce dernier est stimulant. La langue étrangère peut même représenter un nouveau défi et les étudiants les plus ambitieux feront de leur mieux pour faire des progrès rapidement.

–              Un autre avantage de l’immersion pendant le cours de langue est de donner aux étudiants la chance de faire de réels progrès rapidement. Le cerveau de l’étudiant DOIT penser en langue cible pour comprendre ce qu’il se passe et pour réagir et inter réagir de manière pertinente.

–              C’est le seul moyen de devenir indépendant. En effet, la langue maternelle est une bouée dont il faut rapidement se débarrasser pour pouvoir « nager » seul, tout simplement parce que se débrouiller seul est le but de chaque apprentissage d’une langue étrangère.

Certains manuels d’anglais en France utilisent le français pour les consignes et pour certains exercices. C’est également le cas de certains manuels de langues étrangères aux Etats-Unis. Dans ces derniers, la langue maternelle est omniprésente, ce qui est plutôt négatif parce que cela donne l’illusion aux étudiants que la langue étrangère est presque secondaire par rapport à leur langue maternelle: l’anglais, lingua franca dans le monde. Alors que le but de l’apprentissage est de s’ouvrir à une autre langue, à une autre culture et on ne peut pas le faire de manière efficace si on garde constamment un pied dans sa propre langue.

Utiliser la langue maternelle dans l’apprentissage d’une langue étrangère peut être un véritable parasite :

–              Ça crée des interférences donc l’étudiant fait plus d’erreurs qu’il n’en aurait fait sans cette référence à sa propre langue.

–              La langue maternelle empêche la progression linguistique, culturelle, cognitive et psychologique de l’apprenant.

–              Elle empêche l’étudiant d’avoir l’illusion de devenir autre et de se sentir comme un locuteur natif.

–              Elle fait faire une gymnastique intellectuelle de vas et viens entre les codes linguistiques qui est inutile, perturbante et entièrement artificielle.

Cependant, très ponctuellement, il est judicieux de rester en contact avec la langue maternelle, en effet, cela permet de faire des comparaisons interlinguistiques et interculturelles et de faire le point pour mieux se rendre compte des différences. Ces conclusions tirées pendant l’apprentissage sont nécessaires pour avancer linguistiquement et devenir plus ouvert d’esprit.

Mais quand on n’est pas en train de faire des comparaisons pour se rendre compte d’éléments pertinents, la langue maternelle fait tout simplement perdre du temps à tout le monde et laisse une porte ouverte à l’étudiant pour utiliser sa propre langue et cette situation peut facilement échapper au contrôle de l’enseignant . Cela ne rend absolument pas service à l’apprenant qui doit se préparer à gérer des situations de communication authentiques pour être opérationnel dans la vraie vie.

Par conséquent, pour mieux former les apprenants à des situations réelles, il est fondamental d’enseigner une langue étrangère en langue cible.

1 2