Le conditionnel présent cours

Si j’avais un marteau _ Claude François

“Oh, oh, oh, oh!
Si j’avais un marteau
Je cognerais le jour
Je cognerais la nuit
J’y mettrais tout mon cœur

Je bâtirais une ferme
Une grange et une barrière
Et j’y mettrais mon père
Ma mère, mes frères et mes sœurs
Oh, oh, ce serait le bonheur”

 

On utilise le conditionnel présent pour parler de choses qui ne sont pas réelles et pour faire des hypothèses. 

Pour construire un conditionnel, il faut utiliser le radical du futur + les terminaisons de l’imparfait :

  • ais
  • ais
  • ait
  • ions
  • iez
  • aient

 

  • Pour parler d’une situation qui n’est pas réelle :

Je voudrais une grande maison au bord de la mer, elle serait bleue et les meubles y seraient blancs.

  • Pour faire une hypothèse :Si j’avais beaucoup d’argent, je voyagerais partout sur la planète.

Dans la proposition en « si », il faut utiliser un imparfait. Dans l’autre proposition, on utilise le conditionnel présent.

 

  •  Pour faire une requête polie, il faut utiliser le conditionnel présent.

Je voudrais / j’aimerais un croissant au chocolat, s’il vous plaît. (à la boulangerie).

Je voudrais que + subjonctif présent :

Je voudrais que tu sois plus tolérant.

Les verbes irréguliers :

Faire :

Je ferais

Tu ferais

Il / elle / on ferait

Nous ferions

Vous feriez

Ils / elles feraient

Infinitifs Racines du futur / forme au futur / forme au conditionnel :
Etre Ser / je serai / je serais
faire Fer / je ferai / je ferais
avoir Aur / j’aurai / tu aurais
savoir Saur / je saurai / je saurais
aller Ir / j’irai / j’irais
pouvoir Pourr / je pourrai / Je pourrais
courir Courr / je courrai / je courrais
mourir Mourr / je mourrai / je mourrais
voir Verr / je verrai / je verrais
envoyer Enverr / j’enverrai / j’enverrais
tenir Tiendr / je tiendrai / je tiendrais
devenir Deviendr / je deviendrai / Je deviendrais
venir Viendr / je viendrai / Je viendrais
devoir Devr / je devrai / je devrais
recevoir Recevr / je recevrai / je recevrais
vouloir Voudr / je voudrai / je voudrais

Le conditionnel via La Loi du Marché

images (3)

violet avancé Avancé

La Loi du Marché, film de Stéphane Brizé, avec Vincent Lindon, sorti en 2015. Vincent Lindon a obtenu la Palme d’or du meilleur acteur pour ce rôle au Festival de Cannes en 2015.

Synopsis : Thierry, 52 ans, a perdu son emploi. Il est au chômage et se retrouve dans la spirale des rendez-vous chez Pôle Emploi, des stages qui ne lui rapportent rien, des formations peu constructives pour réussir ses entretiens… Comme il a des problèmes financiers dus à sa situation, il doit également affronter la conseillère financière de sa banque. Il trouve finalement un poste de vigile dans un supermarché. Le but de son nouvel emploi : coincer les voleurs dans le supermarché où il travaille et surveiller les hôtesses de caisse pour signaler leur moindre erreur à son directeur qui a l’objectif de les licencier. Faut-il tout accepter pour garder et avoir un emploi ?

Anticipation :

En lisant le titre du film, La loi du marché, à votre avis, quels thèmes seront traités dans cet extrait ?

– Visionner la bande-annonce.

 

 

Compréhension globale :

Quel est l’état d’esprit de Thierry ?

Quelle est l’ambiance de ce film ?

Pourquoi ?

Compréhension détaillée :

Lisez le script de la bande annonce :

 Dans un café, dialogue entre deux chômeurs, on entend seulement le monologue de Thierry dans cette scène :

Thierry : J’en ai chié autant que toi. Moi aussi j’avais un boulot, moi aussi je l’ai perdu et moi aussi, j’en ai bavé derrière…

Je vais toucher 500 euros par mois. Je fais comment pour payer toutes mes factures, tout ce que je dois ? C’est dans 9 mois… c’est là !

 

Entretien sur Skype :

Employeur : Est-ce que vous pensez que vous seriez d’accord d’accepter une fonction en-dessous de celle que vous avez occupé dans votre nouvelle entreprise ?

Thierry : Ah oui, je pense, oui.

Employeur : Ben, vous pensez ou vous êtes sûr ?

 

A la banque :

Conseillère financière : Est-ce que vous avez envisagé la vente… peut-être de l’appartement ?

Thierry : Oui, mais c’est non.

Conseillère financière : C’est non ? Eh ben, pour quelle raison ?

Thierry : Ce serait comme si tout ce qu’on avait fait, ça aurait servi à rien.

 

Formation à son nouveau travail de vigile dans un supermarché, avec un autre vigile :

Vigile : Donc au niveau des hôtesses, tu scannes bien pour voir si elles passent bien tous les articles. Vue qu’il y a pas eu beaucoup de départ en pré-retraite, il essaie de virer du personnel.

 

Suite du dialogue entre les deux chômeurs, on entend seulement le monologue de Thierry dans cette scène :

Thierry : Chacun choisit qu’est-ce qu’il veut faire. Moi, je pense que pour ma santé mentale, je préfère tirer un trait, passer à autre chose, est-ce que ça fait de moi un lâche ?

 

Scène de licenciement d’une hôtesse de caisse dans un bureau du supermarché :

Directeur du supermarché : Bon, qu’est-ce qu’il se passe ? Ce n’est pas la première fois, Madame, vous avez été filmée. Jean-Eddy, vous confirmez ?

Jean-Eddy : Oui, je confirme, Monsieur.

Directeur du supermarché : Thierry, vous confirmez ?

 

Questions:

  • Thierry : J’en ai chié autant que toi. Moi aussi j’avais un boulot, moi aussi je l’ai perdu et moi aussi, j’en ai bavé derrière

Quel registre est employé par Thierry dans ce dialogue ?

Pourquoi ?

Deviner le sens des expressions en gras en vous aidant du contexte.

Deux expressions sont synonymes, lesquelles ?

  • Regardez à nouveau la bande annonce.

A votre avis, quel ton est employé par l’employeur lors de la réplique en gras :  ?

A votre avis, pourquoi prend-t-il ce ton-là avec Thierry ?

Quand il est à la banque: Que veut lui faire faire la conseillère financière ?

Pourquoi ?

Comment interprétez-vous sa réaction ? Pour répondre, relisez sa réplique et réécoutez le ton de la femme : Conseillère financière : C’est non ? Eh ben, pour quelle raison ?

Quelle réaction attendait-elle de la part de Thierry, son client ?

La scène au supermarché : Quel est l’objectif du directeur du supermarché ?

Pourquoi ?

 

Langue :

Observez :

Employeur : Est-ce que vous pensez que vous seriez d’accord d’accepter une fonction en-dessous de celle que vous avez occupé dans votre nouvelle entreprise ?

 

Quel est l’infinitif du verbe souligné ?

Quelle est la formation de ce temps ?

 

Il s’agit d’un conditionnel.

 

Pour quelle raison, y a-t-il un conditionnel dans cette phrase et pas un présent de l’indicatif ?

 

Qu’est-ce que l’utilisation de ce temps montre par rapport à la situation de Thierry ?

 

Complétez la règle :

On utilise le conditionnel pour …………………………………………

 

Pour former le conditionnel, on utilise le radical (the root) du futur et on ajoute les terminaisons :

  • ais
  • ……
  • ait
  • ions
  • …….
  • aient

Ce sont les mêmes terminaisons qu’à ………………………………. (temps du passé).

Application du point langue :

Imaginez qu’on vous propose un poste de directeur de banque, comment réagiriez-vous ?

Rédigez 5 phrases en utilisant le conditionnel.

Exemple : J’accepterais sans hésiter.

 _

_

_

_

_

Correction: http://califrenchlife.com/2016/02/10/correction-le-conditionnel-via-la-loi-du-marche/

Production écrite :

  1. A la fin, Thierry ne répond pas. Imaginez la suite de la scène.
  2. Quelle impression vous a donné cette bande annonce? Justifiez votre réponse.

Pour avoir une correction de votre production écrite, complétez le formulaire:

 

Quiz sur Strasbourg

téléchargement (2)

bleu intermédiaire Intermédiaire

Regardez le vidéo suivante et faites le quiz:

Quiz sur Strasbourg

Quel lieu n’est pas à Strasbourg?

Le Conseil de l’Europe

Le Centre Pompidou

La Petite France

Selon le style des maisons à Strasbourg, quelle est la signification de “pittoresque”?

Qui est triste.

Qui est animé.

Qui est digne d’être peint à cause de son aspect charmant et originale

Qu’est-ce que’une microbrasserie?

Une brasserie industrielle à petite échelle

La bière est faite de manière traditionnelle et artisanale.

Quel animal représente l’Alsace?

L’ours

La cigogne

L’escargot

1 2