Pourquoi les professeurs de FLE (français langue étrangère) sont-ils essentiels et devraient être plus valorisés ?

school-teacher-148135_960_720

 

Un professeur de FLE est une personne qui enseigne la langue française aux étrangers. Elle peut être en poste dans un pays francophone ou dans le reste du monde.

 

Le rôle du professeur de FLE en France :

 

En France, le professeur de FLE qui travaille en milieu scolaire, a des groupes d’étrangers qui essaient de mieux maîtriser la langue française afin de mieux réussir leurs études et de mieux s’intégrer dans la société de leur pays d’adoption. Dans ce cas, le professeur de FLE est davantage un professeur de FLS (français langue seconde).

 

Le professeur de français est également indispensable pour tous les individus qui s’installent en France de manière temporaire ou non. Grâce à son enseignement, il aide de nombreuses personnes à avoir une vie meilleure dans les domaines personnel et professionnel.

 

Par ailleurs, il a un rôle clé quand il enseigne dans les entreprises. Comme le français est la seule langue officielle en France, les employés et les cadres de filiales étrangères doivent apprendre le français, non seulement pour communiquer avec les employés recrutés localement mais également pour mieux comprendre la culture de la société dans laquelle ils se sont implantés.  Mieux connaître la langue et la société du pays dans lequel on travaille a inéluctablement un impact positif sur la productivité, les ventes et le chiffre d’affaire de l’entreprise. En outre, une entreprise qui fonctionne bien, crée des emplois et donne du travail à de nombreux Français. Quand il est en entreprise, le professeur de français est souvent un professeur de FOS (français sur objectifs spécifiques), c’est à dire qu’il fait des audits des besoins et fait de nombreuses recherches sur l’entreprise et les postes des employés qui ont besoin de cours de français. Quand il a recueilli toutes les informations nécessaires, il doit créer un programme sur mesure et crée ses propres documents pédagogiques pour donner l’enseignement le plus spécifique et le plus efficace en peu de temps, parce que dans le monde de l’entreprise : le temps, c’est de l’argent.

 

Le rôle du professeur de FLE à l’étranger :

 

Il enseigne la langue française et la culture francophone à la population locale qui rêve de parler la langue de Molière et de découvrir les secrets de la vie « à la française ». Il enseigne dans les écoles, les universités, dans les écoles de langues … Son but : contribuer au rayonnement de la langue française et des cultures francophones. Il contribue indirectement à l’économie parce qu’il a su motiver des touristes, des étudiants et des passionnés de la langue française à passer du temps au pays du petit pain au chocolat ou dans un autre pays de la Francophonie.

Le professeur de FLE à l’étranger fait littéralement vivre la France et le français en-dehors de ses frontières.

Quand il enseigne en entreprise, l’enseignant à l’étranger fait les mêmes démarches que le professeur de FOS en France mais les raisons pour lesquelles il le fait, sont un peu différentes. En effet, comme son enseignement facilite la communication avec les Français et leur compréhension, le professeur de français devient un « facilitateur de business » avec les entreprises françaises qui s’ouvrent vers l’international.

 

Le professeur de FLE, un professionnel qui a de nombreuses qualités :

 

En plus d’être qualifié, le professeur de FLE est un passionné de communication, qui a soit suivi un cursus universitaire en lettres soit un cursus en langue(s) étrangère(s). Il est ouvert d’esprit. Il a souvent eu une ou plusieurs expérience(s) à l’étranger ; par conséquent, il a d’excellentes capacités d’adaptation, une culture générale riche et a fait lui-même l’apprentissage d’une ou plusieurs langues étrangères. Il est donc particulièrement bien placé pour comprendre le défi que représente son travail.

Il est un fin linguiste, capable d’expliquer la nature et le fonctionnement de chaque élément qui compose une phrase. En outre, il doit également être capable d’analyser la littérature et de l’expliquer de manière appropriée à un public allophone qui a d’autres références culturelles.

Pour faire son travail correctement, il doit maîtriser son environnement pour ne pas faire de faux pas et créer un climat de confiance. Il doit être dynamique, observateur, logique, patient, créatif et faire preuve d’empathie.

 

Et pourtant, actuellement, les professeurs de FLE ont souvent des postes précaires et les employeurs ont tendance à banaliser leur métier et à les sous-payer alors qu’ils sont souvent titulaires d’un master. La promotion de la langue française et des cultures francophones en France et dans le monde ne mériterait-elle pas une place de premier choix ?

 

8 comments

  • Petite faute de frappe à la fin de cette phrase : Il contribue indirectement à l’économie parce qu’il a su motiver des touristes, des étudiants et des passionnés de la langue française à passer du temps au pays du petit pain au chocolat au dans un autre pays de la Francophonie.
    D’autant moins évident de revendiquer une meilleure considération qu’il est difficile de se regrouper tant les emplois dans le domaine peuvent être variés !

  • Une analyse très juste, merci !

  • Bonjour. Je suis prof de FLE en Italie où, malheureusement, les profs de FLE ne sont pas très valorisés… J’ai beaucoup apprécié votre article, dont je vous remercie.
    Si on parlait plutôt de cultures francophones (au pluriel)… ? Qu’en pensez-vous ? 😉
    Bon travail !

  • Pingback: Pourquoi les professeurs de FLE (françai...

  • Bonsoir! Moi, je suis prof de français en Roumanie où le français occupe encore une place importante. Moi, j’enseigne dans une école où le français est la première langue étrangère enseignée, avant l’anglais. J’aime lire ce type de messages qui nous donnent du courage et de la confiance et pour lesquels moi, personnellement, je vous remercie!

Leave a Reply to Johann Cancel reply