Le système universitaire français vu par les Français et les étrangers

téléchargement (1)

violet avancé Avancé

 

Compréhension orale :

 

Source : Avenue de l’Europe le Mag : Passe ton Bac d’abord.

 

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/avenue-de-l-europe/video-avenue-de-l-europe-l-oeil-de-l-europeen_1355651.html

 

Anticipation :

 

Observez le titre et la source du reportage :

 

  • Quel est le sujet de ce reportage ?

 

Regardez le reportage :

 

Combien de personnes donnent leur opinion sur le système universitaire français ?

 

Qui sont ces personnes ?

 

 

Regardez à nouveau le reportage et prenez des notes pour compléter le tableau :

 

Quels sont les inconvénients du système universitaire français ?

 

Quels sont les avantages du système universitaire français ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vocabulaire :  

 

A votre avis, que signifient les mots et les expressions suivantes ? (Aidez-vous du contexte ; regardez à nouveau le reportage si nécessaire) :

 

Un partiel

 

Rentrer dans les rangs

 

Prendre du recul

 

La formation

 

Un boulot

 

L’école buissonnière

 

 

Qu’est-ce que « la méthode » ?

 

 

Amphithéâtre de l'Université Lyon 2

Amphithéâtre de l’Université Lyon 2

 

Correction de l’activité de compréhension orale:

 

Anticipation :

 

Observez le titre et la source du reportage :

  • Quel est le sujet de ce reportage ? L’éducation

Regardez le reportage :

Combien de personnes donnent leur opinion sur le système universitaire français ? 2

Qui sont ces personnes ?

L’homme est un journaliste, la femme est libraire à Paris.

 

Correction du tableau :

 

Quels sont les inconvénients du système universitaire français ?

 

Quels sont les avantages du systèmes universitaire français ?

 

 

–       Il faut suivre « la méthode ».

–       Il faut « rentrer dans les rangs ».

–       Pas de place pour la créativité.

–       Déconnecté de la réalité, donc c’est difficile de trouver du travail.

–       L’université ne prépare pas à la vie après la fac.

 

 

–       Solidarité entre les étudiants.

–       Niveau intellectuel de l’enseignement est très élevé.

 

Vocabulaire:

Un partiel= examen universitaire qui a lieu pendant le créneau habituel des cours.

Rentrer dans les rangs = faire comme tout le monde.

Prendre du recul = prendre de la distance pour avoir un autre point de vue

La formation = série de cours pour obtenir un diplôme, un certificat…

Un boulot = un travail (registre familier)

L’école buissonnière = ne pas aller à l’école alors qu’il y a cours (to play truant)

Qu’est-ce que « la méthode » ?

La méthode est demandée pour écrire une dissertation par exemple: introduction, thèse, antithèse, synthèse, par exemple.

 

classroom-1297775_960_720 - copie

 

 

 Compréhension écrite :

 

Source : Extrait de l’article « Les étudiants ont l’impression d’être dans un TGV pendant leurs études » – Le Monde- Le 6 juin 2016.

« Les étudiants français ont l’impression d’être dans un TGV pendant leurs études »

LE MONDE | 06.06.2016, interview de Nicolas Charles.

Vous soulignez, dans votre livre, que les étudiants français utilisent la métaphore du TGV pour parler de leurs études. Pourquoi ce sentiment d’urgence ?

Nicolas Charles. Deux enquêtés ont fait part de cette métaphore du TGV au cours de mon travail de thèse. Les étudiants français ont des parcours normés socialement. On étudie si possible sans s’arrêter, si possible à temps plein et en limitant toute autre activité sociale, et si possible dans une logique disciplinaire. Ça ne veut pas dire que tous les étudiants français suivent cette logique, mais c’est une norme qui s’impose aux individus.

Ce qui est intéressant dans la comparaison avec la Suède et le Royaume-Uni, c’est que ces deux pays ont en commun l’idée qu’un étudiant construit lui-même son parcours. En Suède la norme veut que le parcours d’étude soit très individualisé et qu’un étudiant puisse s’arrêter temporairement, deux mois, six mois ou plus : c’est l’individu qui pilote sa formation comme sa vie personnelle.

Le système français est défavorable aux formes non traditionnelles d’études. Les établissements attendent que les étudiants soient présents aux enseignements et le travail salarié est encore vu comme une activité secondaire. Les étudiants français vivent leurs études puis leur insertion dans une logique d’urgence. Mais ils savent qu’ils n’ont guère le choix : s’ils arrivent trop tard sur le marché du travail cela les desservira, car les recruteurs valorisent toujours le diplôme initial.
Complétez le tableau suivant :

Les études en France :

 

Les études en Suède ou au Royaume-Uni :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

france-map-1290789_960_720

 

Correction du tableau:

Les études en France :

 

Les études en Suède ou au Royaume-Uni :

 

 

On étudie sans s’arrêter (sans faire de pause pour la vie personnelle)

On étudie à temps plein.

Il ne faut pas prendre de retard.

On limite la vie sociale pour réussir les études.

Le travail pour financer les études est vu comme étant secondaire.

Il y a un sentiment d’urgence. Il faut finir le plus tôt possible pour avoir plus de chance de trouver du travail.

Le diplôme initial est important pour les recruteurs.

Il faut rentrer dans les rangs.

 

 

L’étudiant construit lui-même son parcours individualisé.

Il peut faire des pauses plus ou moins longue.

Il adapte ses études au rythme de sa vie personnelle.

Production écrite:

Comment est le système universitaire dans votre pays?

Activités conseillées si vous voulez continuer à travailler sur ce sujet:

Le conditionnel passé via une critique du système universitaire français par Stephen Clarke

Leave a Reply