Podcast: Halloween en France

téléchargement (1)

 

 

Transcription:

Bonjour. Bienvenue sur CaliFrenchlife. Aujourd’hui, nous allons parler d’Halloween en France.

(Jingle)

Tout d’abord, il faut savoir qu’Halloween n’est pas une tradition française. Mais, pendant les années 90, les commerçants ont voulu intégrer cette fête américaine, d’origine irlandaise, pour des raisons commerciales et ça a plutôt bien fonctionné auprès des Français les premières années.

Petit à petit, l’engouement s’est épuisé et les décorations d’Halloween se sont faites plus rares dans les magasins pendant les années 2000.

Actuellement, on peut encore voir des décorations d’Halloween dans certains commerces mais pas dans tous. Tout dépend du bon vouloir du patron et de l’image qu’il veut donner.

Le 31 octobre, vous pourrez certainement voir des groupes d’enfants, d’adolescents et même quelques adultes déguisés mais ils restent une minorité.

Certains groupes d’enfants font encore le fameux “trick or treat”, donc il est préférable d’avoir quelques friandises chez soi à ce moment-là, mais ce n’est pas la peine de dévaliser les rayons “bonbons” des magasins vue les quelques petits groupes d’enfants qui viendront sonner à votre porte.

En résumé, Halloween a eu ses heures de gloire en France, mais la folie du phénomène est passée, seuls les incorruptibles se déguisent ou décorent encore leur maison. La fête a encore un certain succès auprès des enfants, mais les adultes ne font plus rien de spécial le 31 octobre. Cependant, les commerces pensent encore à profiter de cette fête pour développer de nouveaux produits et attirer de nouveaux clients.

 

Explication des mots en bleu:

l’engouement = l’entousiasme

actuellement = en ce moment

le bon vouloir = la volonté

déguisé = qui porte un costume (de monstre, de sorcière, de fantôme…)

les incorruptibles = les grands fans qui ne se font pas influencés par d’autres phénomènes de mode.

Halloween en France

téléchargement (16)

Célébrer Halloween n’est pas une tradition française, mais, pendant les années 90, les commerçants ont voulu intégrer cette fête américaine, d’origine irlandaise, pour des raisons commerciales et ça a plutôt bien fonctionné auprès des Français les premières années.

Petit à petit, l’engouement s’est épuisé et les décorations d’Halloween se sont faites plus rares dans les magasins pendant les années 2000.

Actuellement, on peut encore voir des décorations d’Halloween dans certains commerces mais pas dans tous. Tout dépend du bon vouloir du patron et de l’image qu’il veut donner.

Le 31 octobre, vous pourrez certainement voir des groupes d’enfants, d’adolescents et même quelques adultes déguisés mais ils restent une minorité.

Certains groupes d’enfants font encore le fameux “trick or treat”, donc il est préférable d’avoir quelques friandises chez soi à ce moment-là, mais ce n’est pas la peine de dévaliser les rayons “bonbons” des magasins vue les quelques petits groupes d’enfants qui viendront sonner à votre porte.

En résumé, Halloween a eu ses heures de gloire en France, mais la folie du phénomène est passée, seuls les incorruptibles se déguisent ou décorent encore leur maison. La fête a encore un certain succès auprès des enfants, mais les adultes ne font plus rien de spécial le 31 octobre. Des commerces pensent encore à profiter de cette fête pour développer de nouveaux produits et attirer de nouveaux clients.

 

Explication des mots en bleu:

l’engouement = l’entousiasme

actuellement = en ce moment

le bon vouloir = la volonté

déguisé = qui porte un costume (de monstre, de sorcière, de fantôme…)

les incorruptibles = les grands fans qui ne se font pas influencés par d’autres phénomènes de mode.