Le rôle crucial du bistrot français

Quand les Américains pensent à un « bistrot », ils pensent à un restaurant français assez chic où la nourriture est excellente.

Mais qu’est-ce qu’un bistrot en France exactement ?

Dans l’Hexagone, le bistrot n’est pas un lieu considéré comme chic. C’est un lieu qui invite le peuple et tous les passants qui ne sont pas forcément issus de milieux aisés. Le bistrot propose du café, des boissons fraiches alcoolisées ou non et peut proposer un menu ou un plat du jour.

Le bistrot parisien a un décor typique et installe une terrasse sur le trottoir devant la devanture. Le comptoir est en zinc et des gens de tous les horizons y passent pour boire un expresso le matin, une bière, un verre d’eau gazeuse ou de vin pour se rafraichir et se détendre en journée et le soir. Il peut être ouvert jusqu’à 1 heure du matin. Il accompagne la population du lever au coucher.

Certains bistrots proposent un menu du jour. Il s’agit d’un menu unique à prix unique. Les aliments sont particulièrement frais et ont été spécialement cuisinés pour le coup de feu de midi, heure où les Français commencent à arriver pour déjeuner. De petits buffets sont de plus en plus présents à l’heure du repas. Le prix de ces menus est très abordable parce que le but est d’attirer les travailleurs du quartier et les clients réguliers.

Le bistrot est un lieu convivial où les gens se rencontrent, discutent et refont le monde autour d’un verre. C’est un lieu sympathique pour les personnes qui sont seules ou qui ne veulent pas être enfermées dans leur petit appartement. C’est une sortie pas loin de chez soi. C’est un peu de chaleur et d’humanité au coin de la rue. C’est une parenthèse de plaisir pour les personnes qui n’ont pas une vie facile.

Le bistrot a également une dimension sociale importante dans les villages. C’est souvent le seul lieu de ralliement de la population des campagnes. Malheureusement, à cause de l’exode rurale, de nombreux bistrots ont fermé ces dernières années. Ces fermetures ont un impact sur l’isolement et le sentiment de solitude des gens qui vivent loin des grandes villes.

Les “bar trucks”

Pour continuer d’apporter un peu de vie sociale, un peu de bonheur de se rencontrer et de partager un apéritif, il existe des « bar trucks » qui sillonnent les routes de campagne et s’arrêtent où les bistrots ont fermé. Ils donnent un nouveau rendez-vous hebdomadaire à des gens qui habitent à quelques mètres et qui ne s’étaient jamais rencontré. Ils créent un peu de solidarité et des amitiés.

Un bar truck

Le bistrot est plus qu’un simple bar ou un lieu de restauration. C’est une échappatoire et une occasion de développer une vie sociale, loin des réseaux sociaux d’Internet. C’est un peu de chaleur humaine dans un monde de plus en plus individualiste.

Explication des mots en gras:

Les passants: Les personnes de la rue qui passent devant des commerces

Un milieu aisé: une classe sociale où les gens ont beaucoup d’argent

La devanture: l’avant d’un bistrot, d’une boutique

L’exode rurale: phénomène qui fait que les gens quittent la campagne pour trouver du travail dans les villes.

Sillonner: aller d’un village à l’autre

Hebdomadaire: une fois par semaine

Leave a Reply