Why is it necessary to practice your French outside a classroom?

speech-bubble-1423322_960_720

 Learning a new language is a great idea but it’s fundamental to reinforce your learning by speaking the foreign language you’re studying in real life. Simply, because your ultimate goal is to be able to speak with native speakers and not only with your teacher or your classmates.

Of course, you cannot have long conversations with native speakers immediately after your first classes. But when you master some basics, first, try to live the situations that you saw in your textbook. For instance, go to a French café and order in French. When you feel more comfortable, go to French-speaking events in your city. And when you’re on holiday in a French-speaking country, speak as much as you can.

 

If the former lines didn’t convince you, here are some other reasons why you should speak French in real life:

  • It’s time to practice all the theory you took time to learn.
  • It’s time to have a return on investment.
  • You will learn new useful words and expressions in real situations: idiomatic expressions, slang, etc.
  • You will discover a new culture and culture definitely goes with the learning of a foreign language.
  • The more you practice, the more comfortable you will be when you speak French.
  • You need to speak not to forget and not to lose your fluency.
  • It’s by making mistakes that we learn new things.

 

Are you still afraid of practicing French outside a classroom?

  • Be self-confident even if your French is not perfect. Take the time to be as clear as possible when you communicate. Consider a successful communication as a victory, simply because it is one.
  • Don’t feel bad if your French is not good. Whatever happens, you will always be in a stronger position, because you are the person who’s making efforts to speak a foreign language.
  • Ask the person with whom you speak to repeat when you have not understood everything the first time. You can even ask him / her to make a definition of a word or find a synonym if you don’t understand the words that he / she used.
  • Don’t be shy and don’t be ashamed when you speak. Being imperfect has never killed anybody!

If one day you meet a person who does want to take the time to speak with you because you’re too slow or you make too many mistakes according to him/ her. Do not be bothered too much. This person was not be worth speaking to anyway! Your next experience will inevitably be better!

It is fundamental to practice your French in real life. Not only will you become more fluent but you will live magical experiences which can change your life!

How is it possible to learn from your language mistakes?

female-213731_960_720

Yes, it is possible to learn from your language mistakes and it’s even one of the most efficient ways of improving your level in a foreign language.

It doesn’t mean that you should be pessimistic about your output. You must try to be objective and be able to see what is negative and what is positive. Be happy about what is positive and learn from what is negative.

Analyzing your writing can be a solution:

Your written tests or all the texts that your teacher or a native speaker corrected are precious tools to be aware of your strengths and weaknesses.

  • Observe each language mistake.
  • Try to correct your mistakes yourself. Sometimes you realize that you didn’t apply a rule, for example.
  • Write the correction in a different color next to each mistake.
  • Ask questions to your teacher to understand each mistake that you can’t correct yourself.
  • Ask your teacher to double check your correction.
  • Write a list of your mistakes and cross out the mistakes that you shouldn’t make again.
  • Memorize this list.
  • In the future, try to think of its different elements to avoid making the same mistakes again.
  • When you notice a mistake when you write and when you speak, don’t hesitate to correct yourself. What you say and write can always be modified, even in the most stressful situations: interviews, lectures…. By correcting yourself, you will show that you know and you will give a good impression to the people with whom you communicate.
  • Don’t hesitate to ask your teacher for more exercises when you want to practice a particular point.

The mistakes that you understand are the easiest to correct yourself. Therefore, the quality of your writing and your speaking just depends on your way of reacting when you make a mistake.

It’s not a failure when you make some. It’s part of your learning. And remember that even native speakers hesitate and correct themselves when they speak. Nobody’s perfect!

Rédiger un script pour un podcast

1000px-Podcast-icon.svg (1)Paradoxalement, faire un podcast n’est pas qu’un exercice oral. En effet, une préparation écrite est nécessaire pour que l’animateur s’exprime de manière plus pertinente, plus fluide, sans hésitation et pour qu’il soit plus agréable à écouter.

Tout d’abord, il faut avoir conscience que le public des podcasts est particulier. Il n’est pas entièrement disponible et fait souvent autre chose pendant l’écoute: conduire, cuisiner … C’est pourquoi il est indispensable pour l’animateur de mettre tout en oeuvre pour attirer et surtout maintenir l’attention de l’auditeur. Il ne faut jamais oublier que le public est un grand consommateur et qu’un seul clic peut le conduire vers un podcast concurrent.

Ecrire un script de podcast est particulier parce que les codes de rédaction sont différents que ceux d’un article de presse, par exemple. Le podcast est fait pour être dit et l’animateur a pour but de donner l’impression d’être un orateur spontané, avec un ton naturel et décontracté pour procurer à son public un moment divertissant, instructif et intéressant.

  • Le style doit correspondre à un acte oralisé.
  • La structure doit être claire.
  • Faites des phrases courtes et évitez d’utiliser des mots de liaison. La phrase complexe représente trop le style écrit.
  • Il faut toujours répondre aux questions de base: qui ? quoi ? où ? quand? comment ? pourquoi ?
  • Les informations doivent être présentées de la plus importante à la moins importante.
  •  Le vocabulaire doit être simple et concret.
  • Pensez à votre respiration.
  • Utilisez des expressions que vous avez l’habitude d’utiliser à l’oral.

Attention:

Des phrases trop longues ne sont pas naturelles et sont difficilement dites avec aisance.

Il faut éviter de mal prononcer des mots et d’hésiter. La communication doit sans cesse être fluide et claire.

Lire à haute voix le script à plusieurs reprises avant l’enregistrement du podcast peut vous permettre d’être plus à l’aise et de faire les modifications nécessaires quand vous remarquez qu’une phrase est trop littéraire et /ou pas naturelle à l’oral.

Quand votre texte est prêt, il ne vous reste plus qu’à le lire sans en donner l’impression. Vous devez sembler spontané et votre ton doit être dynamique sans pour autant sonner faux.

 

Explication des mots en bleu: 

Pertinent = relevant

Disponible = available

Mettre tout en oeuvre = tout faire

Procurer = donner

Remarquer = to notice

 

Travailler les chiffres avec la population française

téléchargement (1)

 

Ecouter l’enregistrement et compléter le texte. Puis comparer vos réponses avec le lien de correction.

 

____________________. C’est la population de la France au 1er janvier _____________. La France est le 2e pays le plus peuplé d’Europe et compte le plus grand nombre d’enfants (________________ de mineurs en 2013 contre _______________ au Royaume-Uni et ______________ en Allemagne).

Population des ___________ pays d’UE au 1er janvier ________________, classée selon le nombre total d’enfants (en millions de personnes):

En 20 ans, la population mineure s’est accrue de ______________ en France et réduite de ______________ en Allemagne.

Source : Bilan démographique Insee 2015, Base Eurostat demo_pjan, Calculs UNAF.

 

Correction:

http://wp.me/p7aebt-Bl

Correction: travailler les chiffres avec la population française.

france-map-1290789_960_720

66,32 millions. C’est la population de la France au 1er janvier 2015. La France est le 2e pays le plus peuplé d’Europe et compte le plus grand nombre d’enfants (14,63 millions de mineurs en 2013 contre 13,62 au Royaume-Uni et 13 en Allemagne).

Population des 28 pays d’UE au 1er janvier 2014, classée selon le nombre total d’enfants (en millions de personnes):

En 20 ans, la population mineure s’est accrue de 0,5 M en France et réduite de 2,8 M en Allemagne.

Source : Bilan démographique Insee 2015, Base Eurostat demo_pjan, Calculs UNAF

Rédiger un article de presse

 

newspapers-444444_960_720

 

Avant de rédiger un article, il faut avoir une information pertinente à communiquer. Puis il faut faire des recherches et vérifier ses sources. Ensuite, il faut penser à l’angle d’attaque. Quel angle peut intéresser les lecteurs ?

Quand toutes les informations sont vérifiées et rassemblées et quand vous avez un angle d’attaque, vous pouvez commencer à penser à la structure de l’article :

  • Répondre aux questions : qui ? quoi ? quand ? où ? comment ?
  • Faire un développement structuré. Il faut hiérarchiser les idées de manière décroissante (des plus pertinentes aux moins importantes).
  • La chute (= la fin de l’article).

Utilisez l’imparfait, le passé composé et le futur. N’utilisez pas le passé simple.

Ecrivez de manière simple. Il faut que le maximum de personnes comprennent ce que vous communiquez.

Faites des phrases courtes pour éviter les malentendus.

C’est uniquement quand l’article est rédigé que vous pouvez penser à un titre accrocheur. Ce dernier peut directement donner l’information phare ou peut susciter la curiosité du lecteur.

Ensuite, vous pouvez rédiger le chapeau. Il s’agit d’un résumé de l’article. Son but est de motiver le lecteur à lire l’article jusqu’au bout.

L’objectif d’un article de presse est d’informer de manière pertinente et juste tout en motivant le lecteur.

 

Présentation d’un article:

Titre accrocheur et explicite

 

Chapeau : un texte court qui résume l’article.

 

Le corps de l’article :

 

1)         Répondre aux questions : qui ? quoi ? quand ? où ? comment ?

2)         Faire un développement structuré. Il faut hiérarchiser les idées de manière décroissante (des plus pertinentes aux moins importantes).

3)         La chute

 

Signer l’article

 

Explication des mots en bleu:

Pertinent (e) = important et intéressant.

rassemblé = gathered

susciter la curiosité = to arouse the curiosity

1 2 3 4 38